Accueil Tesla Tesla tease le Model Y

Tesla tease le Model Y

224
25
PARTAGER
Tesla Model Y

Elon Musk a profité de la réunion annuelle des actionnaires pour en dire un peu plus sur le futur model Y et dévoiler au passage un teaser.

Elon Musk semble avoir décidé de changer le calendrier des futurs produits puisqu’aux dernières nouvelles le Model Y était repoussé à plusieurs années. La présentation d’un teaser est une vraie surprise alors que l’on s’attendait à voir plutôt celui d’un futur pick-up.

Le cliché ne révèle pas grand-chose en fait, mais confirme que le constructeur y travaille et d’arrache-pied puisque le PDG de Tesla a annoncé un lancement « approximativement » fin 2019. Malgré un délai aussi court, le Model Y ne partagera pas ses soubassements avec la Model 3, mais aura une plateforme spécifique. Elon Musk a déclaré que dériver le Model X de la Model S avait été une erreur. Le Model Y jouira dès lors d’une plateforme inédite sans toutefois faire exploser la facture comme la Model 3 l’a fait. Musk prévoit même de diviser les coûts de développement par deux en réutilisant une partie des pièces de la Model 3. Il a également annoncé des coûts de production réduits grâce à un mode de production inédit dans le monde automobile.

La production du Model Y ne sera d’ailleurs pas assurée dans l’usine de Fremont, mais dans une future usine dont la localisation reste inconnue. Elon Musk semble être revenu sur sa décision de tout produire dans l’usine de Fremont. Il déclarait il y a un an lors d’une conférence téléphonique sur les résultats financiers du premier trimestre 2016 que l’usine de Fremont était capable de produire 1 million de voitures en 2020 et qu’à ce titre la construction d’une usine n’était pas nécessaire.

Tesla va donc devoir choisir la localisation de sa future usine, acheter les terrains, bâtir cette usine, installer les outils de production et commencer à produire le Model Y programmé pour fin 2019. Un programme chargé attend les équipes de Tesla au cours des prochains mois, à moins que Tesla trouve un constructeur aussi généreux que Toyota pour lui donner une usine à bon compte et prendre au passage une part au capital pour apporter de l’argent frais au constructeur californien. Peut-être qu’un constructeur allemand serait prêt à faire un geste pour amadouer Donald Trump.

 

Source : Tesla

Source photo : Tesla

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Tesla tease le Model Y"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Renault présentera en octobre de nouveaux modèles électriques, aura-t-il des anti-Model 3 et Y !?
En tout cas, si c’est le cas, jamais Renault n’aura été aussi près de concurrencer Tesla (par le bas) théoriquement.

koko
Invité

Heu …
Pour l’instant, je ne vois pas vraiment en quoi la gamme Renault électrique et la gamme Tesla entrent en concurrence !

SGL
Invité

Oui oui bien entendu pour le moment, c’est sous conditions que Renault investit dans les segments supérieurs.
Mais déjà le gap en une Zoe40 et la première Model 3 n’aura jamais été aussi étroit.
@koko, imaginé une Tesla du segment A en 2018, rien ne prouve qu’ils seront capables de faire aussi bien qu’une Zoe40.
Pat contre que Renault fasse une anti-Model 3 avec l’aide de Nissan : c’est totalement possible… et peut-être en mieux !

Franckche
Invité
Tesla va dégager fin 2017 2,5 milliards de $ sur ses ventes de Model S, X et 3, (Sans compter sa branche Energie de panneaux photovoltaïques ou de batterie de stockage) de quoi investir quasi en fonds propres (ce qu’il ne fera pas) dans la construction de sa nouvelle unité de production de la Model Y qui initialement devait partager sa plateforme avec la Model 3 comme vous l’avez rappelé. A partir du moment où ce point à été revu pour des raisons de simplification du process industriel, il devient impossible de monter sur les même lignes des véhicules ne… Lire la suite >>
AlphaSyrius
Invité

Pour le pickup, c’est a voir : produire un vehicule a partir d’une caisse autoporteuse ou a partir d’un chassis echelle est tres different. Je ne sais pas si certains constructeurs US le font, mais a priori, ce n’est pas optimal.
Si Tesla fait un pickup avec une caisse autoporteuse, est ce vraiment un pickup?

Gautier Bottet
Editor

Pick-up sur caisse autoporteuse : Honda Ridgeline, Fiat Toro, Renault Duster Oroch, Holden Ute, ou encore les plus compacts Chevrolet Montana, Fiat Strada, VW Saveiro…

Si l’on fait un pick-up « de loisirs » ça fonctionne très bien. Après si on cherche à produire un pick-up capable de tracter 10 tonnes, mieux vaut un châssis échelle…

AlphaSyrius
Invité

Le Ridgeline n’a pa vraiment une caisse autoporteuse, c’est un hybride :
https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTYHDi42me9IYiH9w_6u_CxrKWIo3DqEDk2u_p_AHsa5tBjo8nqdw
Elle est apparentee a du autoporteur parce que la beine fait partie de la caisse en blanc, mais le tout est supporte par un chassis echelle.
Pour les autres que vous citez, on parle d’une capacite autour de la tonne, c’est du light truck. Vendre du light truck aux US, c’est se cantonner a des volumes faibles…

AlphaSyrius
Invité

J’ai meme verifie, le Oroch, c’est 650kg. La tonne est pour l’Alaskan de memoire.

wizz
Membre
non alphasyrius Le Ridgeline est construit sur une caisse autoporteuse. Ce que tu vois qui ressemblerait à un chassis échelle, ce sont les renforts que l’on rajoute ou enlève pour ajuster le niveau de rigidité, de solidité en fonction de ce qui est souhaité, en augmentant le « moment quadratique » de la structure. C’est l’effet tôle ondulée -prendre une tôle plane de 2m de long et la poser sur 2 tréteaux. La tôle va se plier sous son propre poids -prendre une tôle ondulée, et en faire de même. Elle ne plie pas. http://www.largus.fr/images/images/P13004013_1.jpg ici, c’est la plateforme EMP2 de PSA,… Lire la suite >>
Gautier Bottet
Editor

Le Ridgeline version actuelle :
https://www.netcarshow.com/honda/2017-ridgeline/1024×768/wallpaper_b4.htm
Il s’agit bien d’une caisse autoporteuse.

Les exemples communiqués ne le sont que pour montrer que le principe de pick-ups sur caisse autoporteuse existe bel et bien, sans considération de charge utile…

Quant aux vents d’un pick-up avec une charge utile d’une tonne, GM vend chaque mois entre 8 et 9000 Colorado, plus 2500 Canyon. Et Toyota plus de 15000 Tacoma.

AlphaSyrius
Invité

Je le classe parmIs les hybrides, du moins le modèle de la génération précédente :
https://www.google.com/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fi.imgur.com%2FaEWt4Bo.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.clubfrontier.org%2Fforums%2Ff8%2F2017-honda-ridgeline-photo-225353%2Findex8.html&docid=1t1XiCPAwJJjBM&tbnid=NposuLDy5wxM3M%3A&vet=10ahUKEwjZzrTW_KzUAhWE6CYKHZ-7Cj4QMwg4KAkwCQ..i&w=530&h=331&client=tablet-android-samsung&bih=800&biw=1280&q=chassis%20ridgeline&ved=0ahUKEwjZzrTW_KzUAhWE6CYKHZ-7Cj4QMwg4KAkwCQ&iact=mrc&uact=8
A partir du moment où les suspensions et le PWT sont montes sur cette structure et pas sur la caisse en blanc, ce n’est pas selon moi de l’autoporteur…
Apres, la génération actuelle à peut être evolue.

Gautier Bottet
Editor

« il devient impossible de monter sur les même lignes des véhicules ne partageant plus le même process »

Par exemple Ford (entre autres) qui assemble sur les mêmes lignes à Flat Rock la Fusion et la Mustang… « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait »

AXSPORT
Invité

Ras le bol des infos Tesla…………

SGL
Invité

Bizarre de dire que des dérivés coût plus cher que de repartir à partir d’une feuille blanche… 😯

SGL
Invité

Model Y fabriqué à Fessenheim !?
Les dates correspondraient parfaitement…

Max
Invité

Avec certains salariés de Fessenheim pourquoi pas, mais sur le site lui même il n y a rien à y produire, c est pas une ancienne usine à réhabiliter mais une centrale nucléaire qui va être démantelée pendant des années.
Et encore pour les salariés EDF, avec des compétences en électricité et nucléaire, pas sur qu ils soient prêts à partir sur les chaînes de montage, sans parler du choc des cultures entre les nantis d EDF et la nouvelle génération Tesla qui fonce tête baissée…

SGL
Invité

J’ai entendu que le process de démantèlement des centrales nucléaires sera dorénavant beaucoup plus rapide.
Maintenant, les zones qui ne sont pas ou peu radioactive peuvent être rapidement disponible à la construction d’une future usine.
Peut-être qu’une chaîne de montage soit possible à moins de 100 m des enceintes des réacteurs, qui seront là pour au moins 30 ans (Brennilis arrêté en 1985 est toujours en cours de démantèlement)
Cette usine serait une bénédiction pour les enfants des employés de la centrale fermée, ou pour les jeunes employés de celle-ci.

wpDiscuz