Accueil Ford Les voitures autonomes pourraient rendre le concept de marque obsolète

Les voitures autonomes pourraient rendre le concept de marque obsolète

169
9
PARTAGER

Les marques possèdent un grand pouvoir dans l’industrie automobile. Un modèle qui ne connaît pas le succès sous un badge pourra se vendre comme des petits pains sous un autre logo. Chaque marque défend avec férocité le capital „marque « acquis laborieusement. Tous ces efforts pourraient toutefois être remis en question avec les voitures autonomes.

Bill Ford a exprimé ce que beaucoup d’analystes estiment probable dans les vingt années à venir, à savoir que concept de marque pourrait devenir obsolète. « Ça vous sera égal », a déclaré le président du conseil de surveillance de Ford lors d’une conférence sur le futur de l’automobile.

Les propos du dirigeant américain rejoignent ceux d’un autre tsar de l’automobile américaine, Bob Lutz. Interrogé sur les voitures à conduite autonome, ce dernier a déclaré que « à long terme, les marques automobiles disparaîtront ». « Si vous prenez un bus, un train ou un avion, vous souciez-vous de savoir qui l’a fait ? », a-t-il ajouté.

À l’image du personnage, les propos sont drastiques, mais Il y a une certaine vérité à ce qu’il dit. Les constructeurs automobiles ont en effet fondé en partie leurs différenciations sur la façon dont leurs produits se conduisent. Une fois que le conducteur est relégué au rang de passager et qu’une intelligence artificielle prend soin des commandes du véhicule, tout le vocabulaire de la conduite devient soudainement hors de propos. Sans ce poids émotionnel, les constructeurs seront privés d’un outil important.

Cela dit, les marques ont aussi construit leurs images sur d’autres facteurs de différenciation tels que le confort, tandis que d’autres prétendent faire les meilleurs intérieurs. La conception jouera donc toujours un grand rôle dans le choix d’une voiture, et les marques continueront à avoir leur propre identité.

La vraie menace ne provient pas forcément des véhicules à conduite autonome, mais plutôt de l’autopartage qui devient de plus en plus populaire. Avec l’autopartage, notre relation avec notre véhicule sera effectivement diluée. Cependant, les constructeurs semblent avoir la réponse. Comme l’a également déclaré Bill Ford à la même conférence, Ford est en train de passer du statut de simple constructeur automobile à celui d’une « entreprise de mobilité ».

 

Source : TheDetroitBureau

Source photo : Ford

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Les voitures autonomes pourraient rendre le concept de marque obsolète"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité

Je n’y crois pas une seconde, il n’y a qu’à voir un exemple bête, les machines à laver, il n’y a en réalité que 3 constructeurs mondiaux et pourtant il y a des dizaines de marques ! Et les gens continuent d’acheter des marques…

zeboss
Invité

bah c’est justement ce qui est dit !!!
le concept de marque en tant que tel disparait, on achètera un nom mais qui en fait sera produit en « blanc » par les entreprises survivantes…

Will
Invité
Oui mais la machine à laver tu la possèdes, c’est toi qui douille si elle claque, alors tu peux préférer mettre 800€ dans une qui tiendra 12ans (plutôt que 400€ dans une qui tiendra 6ans, CQFD…), alors que si la voiture est 100% autonome et que tu n’as pas besoin de la posséder, alors l’importance de la marque disparait, comme si tu vas dans une laverie, la marque de la machine n’a aucune importance. Perso’ j’ai hâte, je vais pas me faire d’amis sur un blog auto, mais la voiture est trop une extension de l’égo et de l’espace privé… Lire la suite >>
Florian
Invité
Ca coutera beaucoup moins cher de commander une voiture autonome partagee aussi souvent qu’on en aura besoin que d’avoir notre propre voiture. L’automobile personnelle sera une chose du passe dans 15 / 20 ans. L’ennemi direct d’Uber, ce sont les taxis, mais surtout aussi les concessions automobiles. Un concept qui n’existera plus dans 20 ans. On montera dans des voitures sans meme se rendre compte de leur marque. On dira bonjour au gens qui sont deja dedans, regarderons les pubs qui subventionnent la flotte et consulteront nos google glasses pour passer le temps. Les seuls qui subsisterons en temps qu’automobile… Lire la suite >>
àlépôk
Invité
Merci d’avoir relayé cet article. Tant qu’ils développeront et commercialiseront des véhicules partiellement autonomes, les constructeurs automobiles continueront de garder leur identité propre et leurs marqueurs. Mais le véhicule totalement autonome (sans volant ni conducteur, à horizon 2026 au plus tôt) est disruptif : il devient un objet de mobilité qui n’est plus assimilable à une voiture particulière mais plutôt à une sorte de mini-bus privatisé. Ce n’est plus du tout le même business. Autrement dit : les constructeurs ont tout intérêt à développer des véhicules semi-autonomes (plus chers à produire mais vendus plus chers aussi…) mais pas vraiment les… Lire la suite >>
Fred21
Invité
Ce qui différencieras peut être les constructeurs en dehors de la qualité du fauteuil, l’écran 16/9e, la sono (côté client) ou la fiabilité mécanique (côté propriétaire) sera une nouvelle statistique donnant le nombre d’accidents par kilomètre parcouru. Avec la voiture autonome, les transports seront peut être un mélange d’Uber et de BlablaCar sans chauffeur. Les voitures appartiendront peut être à des particuliers (intérêt ?) mais seront plus surement des flottes de compagnie. Un client d’une application initiera un trajet de A à C et si un autre client utilise la partie AC ou AB ou BC, l’application liera les 2.… Lire la suite >>
wizz
Membre
presque à condition que les horaires soient compatibles, ou une flexibilité horaire de l’un des deux clients Exemple Dupont et Dupond habitent à A Dupond travaille à B, à 8h30 Dupont travaille à C, à 9h Durée du trajet de A à B: 30 minutes Durée de A à C: 35 minutes Techniquement, considérant uniquement le trajet, Dupond et Dupont sont compatibles Dupond souhaite, et doit partir à 8h dernier délai Dupont souhaite partir à 8h25 Si la voiture part à 8h25, Dupont est content, mais Dupond va prendre un blame pour cause de retard. Ce n’est pas possible Si… Lire la suite >>
cuco
Invité

Bof, certes ce sera vrai pour une partie non négligeable du marché, mais il restera toujours une part importante du public qui voudra rester proprio de son véhicule, soit pour éviter les contraintes du partage, soit pour des raisons de statut, et il y aura toujours des gens qui voudront rester maître de leur véhicule, soit qu’ils sont technophobes, soit par plaisir. Et pour tous ceux-là, la marque restera importante.
Pour les autres aussi d’ailleurs, car qui souhaite monter dans un avion Tupolev, et qui n’est pas rassuré de voir une étoile Mercedes sur un autocar ?

blabla
Invité

TOUJOURS AUSSI CON CE LUTZ…!

wpDiscuz