Accueil Audi F3 2016 sur le Nürburgring : Stroll, Stroll… Et Günther

F3 2016 sur le Nürburgring : Stroll, Stroll… Et Günther

121
0
PARTAGER

Après un mois et demi de pause, la F3 reprend. Lance Stroll (Prema) en profite pour poursuivre sa marche triomphale vers le titre.

Audi Sport TT Cup

Audi invite quatre hommes sur le Nürburgring : l’acteur Tayfun Baydar, le skieur Benedikt Mayr, Simon Evans (animateur du V8 Supercars NZ) et le journaliste Robert Koistinen.

Néo-leader du championnat, Dennis Marschall est en pole.

audi-tt-1

Au départ, Joonas Lappalainen se fait dégager. La course est une bagarre entre Marschall et Emil Lindholm, arbitré par « Gosia » Rdest. L’ex-pilote de Formel Masters surveille surtout ses rivaux pour le titre. C’est sans compter sur l’incroyable retour de Lappalainen, qui revient sur les leaders, puis les double ! Piqué au vif, Lindholm double Marschall. Puis Rdest fait de même.

Doublé des Finlandais avec Lappalainen et Lindholm. 3e, Rdest décroche son premier podium dans la discipline.

Le dimanche, Maschall pète un plomb alors qu’il est en pole. Il se paye Sheldon van der Linde et entraine un safety-car.
Au restart, la TT de Marschall sert de chicane mobile. Lappalainen prend les commandes et il largue le peloton. Nicklas Nielsen et Philip Ellis doivent se contenter des accessits.

Lappalainen, celui que Marschall jugeait « inoffensif », devient le nouveau leader du championnat. Nielsen et Ellis l’encadrent sur le podium.

audi-tt-3

F3

En cette fin de saison, on vous mal qui pourrait entraver la campagne victorieuse de Lance Stroll (Prema.) Le Canadien (futur pilote Williams ?) semble invincible. Lorsque Sergio Sette Camara (Motopark) est le plus rapide aux essais, on lui rappelle une pénalité de 10 places pour changement de moteur. Et bien sûr, celui qui hérite de la pole, c’est Stroll…

Au feu vert, Stroll sème le peloton. Nick Cassidy (Prema) suit (façon de parler.) Le kiwi est ensuite victime d’une panne. Maximilian Günther (Prema) et George Russell (Hitech GP) le doublent.

Succès facile de Stroll, devant Cassidy et Günther.

Le lendemain matin, Günther profite de sa pole. Stroll conserve sa 2e place. Derrière, ça se bouscule. Course finie pour Cassidy, Ben Barnicoat (Hitech GP) et Russell, accompagné d’un safety-car.
Stroll se blotti derrière Günther. En vue de l’arrivée, il tente une attaque et passe devant. Le héros de Zandvoort, Joel Eriksson (Motopark) effectue une course en solitaire au 3e rang.

Doublé de Stroll, cette fois devant Günther et Eriksson.

Cette fois, pas de souci pour Günther, qui se maintien devant Stroll. Niko Kari (Motopark) trompe Callum Ilott (Vam Amersfoort) et le voilà 3e. Ensuite, plus rien ne bouge.

Günther empêche Stroll de signer un triplé. Médaille de bronze pour Kari.

Avec 364 points, Stroll continue de faire le break. 2e à 296 points, Günther doit impérativement limiter l’hémorragie à Imola. Sans quoi, le Canadien serait titré avant même la finale. 3e à 216 points, Cassidy devance Russell d’une unité.
Beau week-end d’Antoine Hubert (Van Amersfoort.) Arrivé à chaque fois dans les points, il remonte au 7e rang, à 124 points.

Crédits photos : FIA Europe F3, sauf photos 2 à 4 (Audi.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz