Accueil F3 F3 2016 à Spa : Stroll et Norris, les princes des Ardennes

F3 2016 à Spa : Stroll et Norris, les princes des Ardennes

128
5
PARTAGER

Maitriser Spa demande un sacré talent, a fortiori sous la pluie. En dominant respectivement en F3 et en FR NEC, Lance Stroll (Prema) et Lando Norris (Josef Kauffmann) ont montré leur niveau de pilotage…

FR 2.0 NEC

Pour Spa, la grille se remplit. Le Belge Ghislain Cordeel (JD Motorsport) découvre la monoplace. Formula Motorsport, d’odinaire en VdeV, débarque avec ses pilotes, les Français Thomas Neubauer, Nicolas Melin et Philippe Haezebrouck. Enfin, le gentleman-driver Pietro Peccenini (TS Corse), déjà apparue en 2015, revient.

Comme souvent, il pleut des cordes à Spa. Les qualifications sont interrompues suite à un incident. Max Defourny (R-Ace Gp) n’a pas le temps de réaliser un chrono. Lando Norris (Josef Kauffmann) explose le chrono avec 2″ de mieux que la 2e, Dorian Boccolacci (Tech 1.)

FR NEC 1

Il pleut aussi le vendredi après-midi. Au feu vert, Boccolacci tente vainement d’intimider Norris. Derrière, Cordeel ne dépasse pas Les Combes et le safety-car intervient.
A la reprise, Norris contrôle Boccolacci, puis il s’envole. Le Français se retrouve aux prises avec James Allen (JD Motosport.) Quant à Defourny, il renonce. Pour les Belges, c’est de la déconfiture au déjeuner.

Norris s’impose. Longtemps après, Boccolacci passe devant le starter, suivi par Allen (premier podium en FR NEC.)

FR NEC 2

La course 2 offre son lot de suspens. Defourny et Norris luttent d’emblée pour le leadership, tandis qu’Allen perd la 3e place. Bartłomiej Mirecki (BM Racing Team) perd le contrôle de sa voiture. En tentant de l’éviter, Jehan Daruvala (Josef Kaufmann) part lui-même en tête à queue. Will Palmer (R-Ace GP) tombe sur l’Indien et c’est l’accident. Le safety-car intervient.
A la reprise, Defourny et Norris reprennent leur lutte. Le Belge veut briller à domicile, tandis que l’Anglais sait qu’il peut prendre les commandes du championnat ; le promoteur compte six changements de leader. Sasha Fenestraz (Tech 1) hérite de la 3e place. Mais le protégé de Jean-Bernard Bouvet doit faire face au retour d’Allen, qui a repassé Alex Gill (Mark Burdett.)

In extremis, Norris obtient un doublé. Defourny sauve l’honneur à domicile, tandis que le Français Fenestraz décroche son premier podium en FR NEC.

FR NEC 3

Magistral à Spa, Norris devient le nouveau leader de la FR NEC, avec 157 points. Boccolacci suit à 146 points. Defourny passe 3e, avec 127 points.

FR NEC 4

F3

Sophia Floersch était censée être LA révélation 2016. Une demi-saison d’ADAC F4 plus tard, le bilan est contrasté. Mais la pilote continue d’intéresser les médias. Profitant de ce buzz, elle s’invite dans le paddock de Spa. Sera-t-elle bientôt en F3 ? Avec Motopark, son équipe d’ADAC F4 ?

Comme les FR NEC, les F3 ont droit à des trombes d’eau lors des qualifications. Il en faut plus pour ralentir Lance Stroll (Prema.)

La course débute derrière le safety-car. Lorsqu’il s’efface, Stroll s’élance devant Maximilian Günther (Prema) et Nick Cassidy (Prema.) Le golden-boy de Zandvoort cède ensuite sa 3e place à Ben Barnicoat (Hitech GP.) La course est plutôt calme. Weiron Tan (Carlin) se dit alors que ça fait longtemps qu’il n’a pas effectué de tête à queue. Il en effectue donc un et la voiture de sécurité revient en piste. Comme il ne reste plus que deux tours, il n’y a plus de « verts ».

Stroll est donc déclaré vainqueur, devant Günther et Barnicoat.

Lors de la course 2, George Russell (Hitech GP) doit faire face aux ambitions de Joel Eriksson (Motopark.) L’ex-lauréat du McLaren-Autosport croit avoir fait le plus dur au feu vert, mais l’Allemand ne s’avoue pas vaincu et il passe un peu plus loin. Nikita Mazepin (Hitech GP) est un improbable 3e. Hélas, le pilote d’essai Force India est victime d’une panne. Mikkel Jensen (Mücke) hérite de la 3e place. Antoine Hubert (Van Amersfoort) opte pour la sécurité et il ne tente rien sur le Danois. En tête, ce n’est pas fini entre Eriksson et Russell ! Le pilote Anglais accélère et il se dédouble. Puis il enchaine les tours rapides pour faire le trou.

Russell s’impose donc. Eriksson et Jensen complètent le podium.

Eriksson et Russell se retrouve cote à cote au départ de la course 3. L’Anglais ne réagit pas au feu vert. Eriksson, Hubert, Mazepin et Stroll ont le temps de passer avant qu’il ne démarre. De nouveau, Hubert songe aux gros points. Mazepin, lui, s’essouffle vite. Il se fait doubler par Stroll, puis par Russell. Le champion de F4 BRDC 2014 voit rouge. Il klaxonne derrière Stroll et trouve une solution… Néanmoins, le pilote d’essai Williams n’en a pas fini et il se dédouble. Dans le dernier tour, Russell donne tout et il passe, juste avant de franchir le damier.

Premier succès en F3 d’Eriksson, Hubert et Russell l’encadrent sur l’estrade.

Au classement, Stroll est en orbite géostationnaire, à 296 points. 2e à 235 points, Günther n’a plus que de vagues chances de titre. Russell et Cassidy sont 3e ex-æquo à 194 points. Tandis que Callum Illott (Van Amersfoort), à l’arrêt en Belgique, est 5e à 183 points.
Hubert remonte au 8e rang, à 111 points. Il est actuellement l’un des pilotes les plus régulièrement sur le podium. Dommage qu’il soit passé à côté du premier tiers de la saison…

Crédits photos : FIA Europe F3 (photos 1 et 6 à 10) et FR NEC (photos 2 à 5.)

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "F3 2016 à Spa : Stroll et Norris, les princes des Ardennes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
yrd1967
Invité

Pour un article sur les 24h de Spa-Francorchamps c’est ici que je m’interroge ? Où alors ce post disparaîtra lui aussi ?

yrd1967
Invité

Disons que toi tu es payé pour l’écrire, moi je paie pour le lire…

Si tu es à Spa, ou ailleurs pour commenter les courses du week-end, il me semble logique de consacrer quelques lignes à la plus importantes courses de ce circuit. Si ce n’est pas le cas pour toi soit change d job, soit bosse encore pas mal parce que tu n’est pas encore au point.

wpDiscuz