Accueil Général Paris 2016 : Renault Grand Scenic, le vrai successeur de l’Espace ?

Paris 2016 : Renault Grand Scenic, le vrai successeur de l’Espace ?

485
58
PARTAGER

Le Renault Espace a quitté le monde des monospaces pour devenir un grand SUV. Pour les nostalgiques des monovolumes habitables et à multiples rangements, Renault dévoile son Grand Scenic.

Pleinement intégré dans la gamme

Esthétiquement pas de révolution. Le patron du design Laurens van den Acker tient à la cohérence de gamme et ce Grand Scenic reprend globalement le style de son petit frère dévoilé au Salon de Genève. La face avant est marquée par les feux avec la signature lumineuse « C-Shape » ainsi que la calandre diamantée qui supporte le logo Renault verticalisé. En contre-point des feux, les anti-brouillards sont surlignés d’une barrette chromée.

Le profil de ce Grand Scenic est lui aussi très marqué. Le pavillon de toit est dessiné d’un trait telle une arche, impression rehaussée par la couleur noire (option bi-ton disponible dès le 2ème niveau de finition). La caisse est, comme sur les autres modèles de la gamme Renault, dessinée pour renforcer l’impression d’ailes avant et arrière « gonflées ». Par rapport au Scenic « normal », la remontée de la ceinture de caisse est moins sur la vitre arrière.

Mais le profil est surtout marqué par les énormes roues de 20 pouces. Cela évite d’avoir de grandes arches de roues vides mais cela détonne dans la production actuelle des monospaces. A l’arrière, ce Grand Scenic adopte des feux qui remontent sur le montant et qui sont finalement similaires à ceux de l’Espace. Cela pourrait entretenir la confusion des genres.

De la place et de la modularité

Esthétiquement à l’intérieur non plus pas de révolution puisque c’est celui du Scenic. Plus long de 24 cm que le Scenic, ce Grand Scenic s’offre en 5 et 7 places. En 5 places (sièges reculés au maximum), le coffre devient immense avec 718 dm3 VDA (+45%). Il grimpe même à 866 dm3 VDA en avançant la 2nde rangée au maximum. L’empattement passe à 2,80 m pour une longueur de 4,63 m. A l’intérieur, le conducteur et les passagers retrouveront les équipements des derniers modèles comme la console centrale coulissante, le Multi-Sense (*), la navigation R-Link 2 via un écran tactile de 8,7 pouces, l’affichage tête-haute, etc. Les sièges arrières se rabattent de façon 2/3 1/3 via des boutons situés dans le coffre, ou dans le menu de l’écran tactile (Modularité One Touch).

Les sièges avant sont similaires à ceux de l’Espace, électriques, chauffants, à massage sur les versions hautes tandis qu’à l’arrière si on n’a plus de siège indépendant, la banquette est tout de même coulissante 2/3, 1/3 comme sur le Scenic. Les sièges de la 3ème rangée sont escamotables et similaires là aussi à ceux de l’Espace. Si la place est relativement mesurée, en revanche le confort des sièges permet d’envisager de longs trajets sans trop de soucis.

Côté modularité encore, on notera 63 litres de rangements divers dont une boîte à gants de 11,5 litres. Comme sur l’Espace ou le Scenic, il s’agit du très pratique tiroir « Easy Life » et il est climatisé ce qui permet de garder une bouteille d’eau au frais. Les aficionados du Scenic retrouveront les 4 trappes sous le plancher qui permettent de ranger divers objets. Pour les longs trajets, les tablettes arrières intègrent un moyen de fixation de tablettes tactiles. Avec les deux prises USB à l’arrière c’est l’assurance pour les parents de moins de « c’est quand qu’on arrive ? ».

Au chapitre électronique embarquée, il y a évidemment les classiques ABS, ESP, AFU, mais aussi un freinage actif d’urgence en ville avec détection de piéton (jusqu’à 60 km/h) ainsi qu’un freinage actif d’urgence actif jusqu’à 160 km/h. La panoplie des « aides » contient l’assistant de maintien de voie (correction de la direction lors d’un franchissement de ligne) qui complète l’alerte de franchissement de ligne (vibration du volant + signal sonore), la détection de fatigue, le régulateur de vitesse adaptatif qui ralenti en arrivant sur un véhicule plus lent et relance la voiture dès que l’on dépasse, les feux de route automatiques, la caméra de recul mais aussi l’Easy Park Assist qui aide à garer la voiture.

Une offre Hybrid Assit

Côté motorisations, deux moteurs essence turbo sont disponibles avec le TCe 115 et le TCe 130, tous les deux accouplés à une boîte manuelle à 6 rapports. L’offre diesel est plus étoffée avec 5 proposition qui vont du dCi 110 en boîte manuelle 6 rapports au dCi 160 avec la boîte EDC6 à double embrayage. Comme sur le Scenic normal, le dCi 110 « Hybrid Assist » est disponible (pour rappel il s’agit d’un alterno-démarreur qui aide le moteur thermique lors des phases de démarrage ou lors de fortes sollicitations, ce n’est pas un « full hybrid »).

A noter pour le lancement que le Grand Scenic disposera en exclusivité de la teinte Brun Vison exposée sur les photos. Pour la commercialisation, il faudra patienter, sans doute jusqu’à la rentrée de septembre et le Mondial de Paris.

On ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec l’Espace, surtout pour les nostalgique de la modularité de la version précédente. Ce dernier est 20 cm plus long que le Grand Scenic (qui fait la taille de l’Espace 4) et offre un empattement 8 cm plus long. En revanche côté volume de coffre, le Grand Scenic offre 58 litres de plus que son grand frère. L’Espace lui est positionné plus haut de gamme que ne devrait l’être le Grand Scenic. Reste plusieurs inconnues pour parfaire la comparaison, le poids et surtout le prix.

(*) le Multi-Sense permet d’avoir différents modes de conduites et d’ambiance lumineuse. Côté conduite, cela joue sur la réponse de l’accélérateur, le régime des passages de vitesse sur la boîte EDC, la fermeté de la direction.

Poster un Commentaire

58 Commentaires sur "Paris 2016 : Renault Grand Scenic, le vrai successeur de l’Espace ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
crash71100
Invité

La vue 3/4 face est une copie conforme de l’Espace. Mais il reste très agréable à regarder et il n’est pas sous motorisé (manque peut être un moteur essence plus puissance mais c’est pour chipoter).

SGL
Invité

Plus tard peut-être !?

Nicolas
Invité

Je ne le trouve pas super bien proportionné à l’arrière on dirait qu’il a été étiré vers le haut c’est bizarre.
Le style Renault devient un peu caricatural je ne sais pas comment il va évoluer, un peu plus de simplicité serait bienvenue.

Carlos Ghost
Invité

 » un peu plus de simplicité serait bienvenue  »

Merci de l’avoir dit avant moi… on veut de la simplicité, et racée ? Allons-y Alonso :
http://stubs-auto.fr/ferrari/ferrari-250-europa-gt-europa-1953-1956/

Carlos Ghost
Invité

Mon post a disparu, je voulais donner un exemple de simplicit « classe » :

http://stubs-auto.fr/s/cc_images/teaserbox_50615521.jpg?t=1447237886

Carlos Ghost
Invité

Pour appuyer Nicolas qui m’a pas l’air bien vu ici 🙂

SGL
Invité

Jolie auto vintage, mais moins fonctionnelle que le grand Scénic, non ? 😉

wizz
Membre
Comment partir en vacances en « simplicité classe » lorsqu’on a une famille nombreuse: 3 enfants -samedi, j’amène l’ainé s’il est suffisamment âgé. Sinon, j’amène la femme, et confie les 3 enfants à la nourrice -dimanche, je refais le trajet retour -lundi, j’amène le premier enfant, le cadet qui a besoin de sa maman -mardi, je refais le trajet retour -mercredi, j’amène le 2eme enfant -jeudi, je fais le trajet retour -vendredi, j’amène le 3eme enfant -c’est samedi soir, youpi, je suis enfin en vacances. Samedi soir parce qu’après avoir passé 6 jours façon routier, j’ai dormi 24h non stop depuis le… Lire la suite >>
Carlos Ghost
Invité

J’ai bien ri ! Vous avez un bon coup de balai !

Mais relisez ma réponse à SGL

(À part ça, vos enfants seraient fous heureux de rouler en Ferrari 250 Europa)

Carlos Ghost
Invité

Et on peut très bien créer un véhicule qui charge et bien dessiné :
http://www.the-blueprints.com/modules/cardata/photos/ford_tourneo_connect_07532.jpg

miké
Invité

Inspiré par dyson ! L’horreur

Maître 90
Invité

Ta proposition de boîte à chaussures sur roulettes est sûrement épurée mais je pense que Renault à raison de continuer avec les dessins de LVDA… Sans rancune

Carlos Ghost
Invité
Ce n’était qu’un exemple, les deux modèles sont différents. L’un est un ludospace, l’autre un monospace. Pour les monospaces, j’aurais pu vous mettre le premier Meriva. Dans les ludospaces, le premier Kangoo était sympa (selon moi) le dernier est informe (selon moi). Ceux que je préfère (selon moi), sont le Dokker Van (selon moi) et le Caddy (selon moi). Les plus moches sont le Doblo (selon moi) et le dernier Connect (selon moi). Dessiner une « boite à chaussures » demande autant de travail que pour n’importe quel véhicule, demandez à ceux qui s’occupent des cabines de camion. Certes, c’est moins glorieux… Lire la suite >>
Carlos Ghost
Invité
Carlos Ghost
Invité

Wizz,

Incompréhensible qu’on vous f…. -5 pour un texte marrant.

Carlos Ghost
Invité

Bien sûr, mais on peut faire fonctionnel et épuré,ce qu’était les Espace I, II et III.

Carlos Ghost
Invité
Le premier Espace était surtout un véhicule qui correspondait parfaitement à son nom : espace intérieur et ouverture sur l’espace extérieur. Les meilleures formes sont celles qui s’adaptent au mieux avec le but du véhicule : ici, donner visibilité aux occupants et volume sur une surface au sol la plus réduite possible. On a eu ça avec le premier Agila. Je savais que j’allais faire hurler avec ma photo de l’ancien Connect (coucou Miké). Et encore, je n’ai pas repris la « pire » : celle où on voit les bananes de pare-chocs, qu’on réalise que le thème décoratif tout simple des obliques part dès le… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

C’est clair, les trois coups de gouge, c’est autre chose que les virgules. Ca, oui. En plus, le thème décoratif des obliques part dès le bas pour arriver en escalier par les phares jusqu’au pare brise et à la découpe de la porte avant. Là, la démonstration est faite.
C’est pas Van-Den-Acker qui nous ferait des obliques partant dès le bas pour arriver en escalier par les phares jusqu’au pare brise et à la découpe de la porte avant !

Carlos Ghost
Invité

Si vous m’avez bien lu, vous aurez vu que ces virgules, je ne les reprochais qu’au Captur et la Clio, pas aux autres voitures signées par lui.
Et je dis et redis qu’entre LVDA et Le Quément de la fin, pour moi il n’y a pas photo.

Carlos Ghost
Invité

Que c’est agréable de se faire critiquer avec élégance !

mko
Invité

Mais c’est quoi cette couleur de lancement. Franchement ça n’aide pas à voir la silhouette et en plus qui va prendre cette couleur ? C’est moche à souhait !!

SAM
Invité

Super! Alors j’hésite entre le Kadjar avec ses quatre roues motrices et le Scénic avec son design et sa modularité!

ango7076
Invité

Plutot joli cette version longue, encore bravo pour le scenic et qui par bonheur n as pas les leds ladies 🙂 sur les phares avant !

Kaizer Sauzée
Invité

J’ai croisé une talisman récemment et c’est vrai que çà fait bizarre les feux de jour avant. À l’arrêt et éteints çà va, mais allumés va falloir s’y faire.

wpDiscuz