Accueil Concept car Les concepts ItalDesign : Lotus Esprit (1972)

Les concepts ItalDesign : Lotus Esprit (1972)

410
6
PARTAGER

Lorsque ItalDesign présente l’Esprit au salon de Turin en 1972, Colin Chapman avait pourtant abandonné ce projet. Mais la découverte de la proposition italienne le convaincra finalement de lancer le modèle en production. Ce sera chose faite en 1975.
En 1971, Colin Chapman consulte ItalDesign pour un nouveau modèle Lotus, avec des délais très courts. Une maquette à échelle réduite est proposée rapidement, puis passée en soufflerie. Mais le patron de Lotus sera déçu et abandonnera le projet. Ce qui n’empêche pas Giorgetto Giugiaro de continuer. Il présente donc au salon de Turin 1972 le concept Esprit.

Réalisé sur la base de l’Europa, ce concept est très réaliste. Pas de fantaisies techniques, mais des éléments clés du style maison : un pare-brise incliné avec un angle de seulement 18°, des vitrages latéraux eux-aussi très inclinés.

Finalement, séduit par le style du modèle, Colin Chapman décide de lancer le projet, et le design final, très proche de ce concept, sera figé dès 1973. La Lotus Esprit sera présentée au salon de Paris en octobre 1975 (le salon n’est alors pas encore alterné avec Francfort). Elle sera produite jusqu’en 2004, avec un profond remaniement technique et stylistique en 1987, sous la direction de Peter Stevens (auteur des McLaren F1, Jaguar XJR-15 ou Rover 75).

Source : ItalDesign

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Les concepts ItalDesign : Lotus Esprit (1972)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

Ah oui l’Esprit S1…belle, simple, avec son pare-brise très incliné.
La deuxième version sera elle aussi mythique, mais dans la décadence (un certains style à l’époque qui a son charme aussi).

On ne retrouve pas en série la carrosserie en creux qui va d’un bout à l’autre de la voiture, dommage, mais on peut presque jouer au jeu des 7 différences 😀

Rowhider
Invité

Simplement mythique et spectaculaire: j’adore.

CaptainBigleux
Invité
2 petites précisions : – « profond remaniement technique » : on peut pas dire que les dessous de la belle aient vraiment changé, la base était bonne et a résisté en restant fondamentalement la même y compris en V8 de 96 à 2004. Y a surtout eu du changement de boite de vitesse (citroën->renault), et des freins. Même l’intérieur a peu évolué, ça avait son charme, mais difficile à vendre à l’époque quand la concurrence se modernisait. – Il y a eu 2 restyling. Le premier par Stevens en effet, qui fut le restylage le plus marqué. Puis par Julian Thomson,… Lire la suite >>
Verth.
Invité

Dans le genre Carabo passé à la production, une des rares réussites. Aujourd’hui encore, quand on en croise une – rarement ! – elle fait toujours son petit effet !

gigi4lm
Invité

L’apogée de la ligne en coin initiée en 68 par le génial Gandini avec la Carabo puis plus tard avec la Countach et reprise ici par le non moins génial Giugiaro..

Yo
Invité

Une des plus belles voitures de sa génération, et encore relativement « abordable « … Dépêchez-vous avant que les prix ne s’envolent !!!

wpDiscuz