Accueil Concept car Les concepts ItalDesign : Maserati Boomerang (1972)

Les concepts ItalDesign : Maserati Boomerang (1972)

651
2
PARTAGER

Présentée au salon de Turin en 1972, la Maserati Boomerang est sans doute l’un des concepts les plus marquants de son époque. Il est aussi l’un des rares en son genre à être homologué sur la route…

En 1972, ItalDesign présente le concept Maserati Boomerang au salon de Turin aux côtés de la Lotus Esprit. Il s’agit alors d’une maquette complète. La Boomerang deviendra un véhicule réel au salon de Genève en mars 73. Un véhicule basé sur une Maserati Bora, et doté d’un V8 de 4,7 litres de cylindrée et 310 ch, pour 300 km/h annoncés.

Le style pousse dans ses derniers retranchements la ligne en coin, avec une pare-brise dans le prolongement du capot, et un angle encore inférieur à celui de la Bizzarini Manta : 13°. L’inclinaison des flancs empêche les vitres de descendre, mais la partie avant de la vitre inférieure coulisse.

L’intérieur est à lui seul un morceau de bravoure avec son grand volant, au centre duquel trône l’instrumentation et une partie des commandes.

Après avoir écumé les salons en 1973, la Maserati Boomerang est vendue sur place en Espagne après le salon de Barcelone. Elle y reste jusqu’en 1980. Elle est alors rachetée par un vacancier allemand, qui lui assure une première restauration. La voiture fait son retour public au concours d’élégance des Jardins de Bagatelle en 1990. Présent, Giorgetto Giugiaro appose alors sa signature sur le panneau arrière. Par la suite elle participe à de nombreux événements et remporte divers prix.

En 2002, un nouveau propriétaire emporte la vente aux enchères organisée par Christies à la porte de Versailles, pour 721 750 €.

Une nouvelle restauration s’opère pour la Boomerang, qui retrouve son imposant logo Maserati sur le capot, ainsi que le double 7 sur la custode, symbolisant les initiales de Giorgetto Giugiaro. Le plus important est sans doute le travail effectué pour homologuer la voiture pour un usage sur route. Quelques modifications s’imposent, en particulier le profond changement de l’instrumentation, qui reste toutefois au centre du volant.

La voiture a à nouveau changé de mains en septembre dernier, à l’occasion d’une vente aux enchères Bonhams au concours d’élégance de Chantilly. Pour 3 335 000 €.

Source : ItalDesign
Crédit photos : ItalDesign (1 à 12 / 46 à 51) – Bonhams (13 à 45)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Les concepts ItalDesign : Maserati Boomerang (1972)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
GREG
Invité

J’adore! 😀

Verth.
Invité

Assez proche, sous certains angles, de la « Modulo » (1970) de Pininfarina et aussi peu convaincante !

wpDiscuz