Accueil F1 F1 : Manor GP dévoile son investisseur et passe son crash-test

F1 : Manor GP dévoile son investisseur et passe son crash-test

71
4
PARTAGER

Même s’il ne faut pas en attendre des miracles (mais qui sait un exploit de début de saison est toujours possible), Manor GP qui renaît actuellement de ses cendres (ex-Marussia) compte bien être là en Australie et dévoile le nom de son investisseur principal.
Lors de la dernière semaine d’essais à Barcelone, plusieurs noms circulaient sur les mystérieux investisseurs jusque là resté dans l’ombre depuis que Manor GP a annoncé sa participation au championnat 2015. L’ancien patron de Sainsbury (2ème chaîne de supermarché en Angleterre) Justin King a fait jouer ses relations pour trouver de quoi sauver Marussia/Manor.

Quelques échanges avec Stephen Fitzpatrick convaincront ce dernier d’investir dans Manor et de remettre à flot l’ensemble, sur ses deniers personnels. Fitzpatrick injecte plus de 41 millions d’euros de sa fortune dans l’ex-écurie Marussia pour lui permettre de s’aligner cette saison. Fitzpatrick, 37 ans, ancien trader de JP Morgan et désigné entrepreneur de l’année 2014, est le fondateur de la société d’énergie OVO Energy (petit acteur indépendant du marché britannique).

« Jusqu’en novembre l’année dernière, j’étais du mauvais côté de la barrière concernant la F1. Mon expérience la plus récente avec la F1 était d’aller au Grand Prix de Singapour avec un ami (…). Je me suis dit que nous devions trouver un moyen de nous impliquer dedans. (…) Depuis longtemps, j’avais l’ambition d’être propriétaire d’une écurie de F1. J’espérais qu’Ovo Energy serait suffisamment performante pour acquérir une équipe, mais je ne pensais pas que cela arriverait dès 2015 » déclare Fitzpatrick dans un entretien à Autosport.

Graeme Lowdon est le Président et Directeur Sportif de la nouvelle écurie, Justin King est le Chairman par intérim. A priori King qui était pressenti pour investir conjointement à Fitzpatrick ne l’a pas fait. Le fiston Jordan King (GP2) ne devrait donc pas être le 2nd pilote. Coté budget, l’écurie disposera d’un peu plus de 83 millions d’euros (comme l’an passé) et devrait recevoir ses gains pour sa 9ème place l’an passé (près de 40 millions d’euros). Les sponsors (OVO Energy ?) et le 2ème pilote (Alexander Rossi ? autre ?) devraient être annoncés un peu avant Melbourne (du 13 au 15 mars).

« Nous n’espérons pas remporter de course, au moins pas avant le milieu de la saison » ajoute en blaguant Fitzpatrick. Etre dans les paddocks sera bien, être sur la ligne de départ dimanche 15 mars sera déjà une victoire pour l’écurie de Banbury.

L’écurie avait aujourd’hui rendez-vous avec la FIA pour passer le crash-test obligatoire pour pouvoir prétendre à courir en F1 cette saison. « Notre grosse actualité aujourd’hui est que nous avons passé les crash-tests FIA » déclare l’écurie sur Twitter. « Bien joué l’équipe ! Nous y sommes, nous sommes parés pour Melbourne ! ». Le fret devrait être embarqué demain pour s’envoler pour l’Australie.

Source : Manor GP, Autosport, illustration : Manor GP

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "F1 : Manor GP dévoile son investisseur et passe son crash-test"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Ils reviennent de loin, espérons que ça reparte pour de bon et que cette écurie vive suffisamment longtemps …

gigi4lm
Invité

J’ai comme un doute, pour ne pas dire plus. Je crois qu’il y a surtout des sous à récupérer et tout ça me semble bâtit sur du vent. Quant aux performances attendues …

4aplat
Invité

Depenser 80 millions pour en toucher 40, le calcul n est pas le bon …
Ou alors, il y a quelque chose derrière …

Uberalles
Invité

Et un francais de plus ^^
Le Français Nicolas Perrinn rejoint Manor F1 Team en tant que directeur de l’ingénierie de piste

wpDiscuz