Accueil SsangYong Le Ssangyong Tivoli lancé en Corée

Le Ssangyong Tivoli lancé en Corée

388
4
PARTAGER

Le nouveau Ssangyong Tivoli vient d’arriver en Corée, et fera son apparition en Europe au salon de Genève. Un petit crossover qui doit signer la relance de la marque coréenne après son rachat par Mahindra.

Depuis son rachat par l’indien Mahindra en 2011, Ssangyong a redonné un nouvel élan à ses activités commerciales, aidé par le tout jeune Korando. Mais c’est vraiment le Tivoli qui devrait donner un nouveau souffle à la marque. Il s’agit du premier nouveau modèle depuis le rachat, et il a représenté un investissement de 275 millions d’euros (350 milliards de wons).

Avec ce modèle, Ssangyong entre dans un marché en pleine explosion, celui du petit SUV. Avec ses 4m195 de long et 1m795 de large, il fera face à une concurrence fort nombreuse, Captur et 2008 bien entnedu, mais aussi Mokka, Trax, Ecosport, 500X, HR-V, Juke, CX-3 ou encore les coréens ix25 et KX3 (selon les marchés). Ceci sans compter les constructeurs chinois…

Son design a été largement annoncé via une multitude de concepts de la série XIV. Un style original mais qui ne tombe pas dans les excès auxquels nous a habitué la marque.  Suivant la tendance actuelle, la grille est visuellement élargie en se prolongeant vers les phares. L’arrière est plus caractéristique, avec ses ailes rebondies et son insert en haut de la custode reliant les vitrages latéraux et arrière, et permettant au passage de proposer un pavillon de couleur différente.

L’intérieur est de facture très classique avec les aérateurs encadrant l’écran tactile ou les compteurs incrustés dans des futs cylindriques. Une instrumentation dont la couleur sera personnalisable : rouge, bleu, bleu ciel, jaune, blanc ou noir. Le coffre accueille 423 litres de bagages, ce qui semble dans la bonne norme du segment. Au rayon des équipements, notons que Ssangyong annonce une originale connectivité des smartphone via une prise HDMI pour diffusion de vidéos sur l’écran 7 pouces… La direction à assistance électrique propose 3 modes : Normal, Comfort et Sport. Il se passe en revanche de toute aide à la conduite via caméra ou radar.

Ce Tivoli repose sur une nouvelle plateforme, et se dote de nouvelles motorisations en essence. Le e-XGI 160 est ainsi un 1.6l de 126 ch et 157 Nm. L’appellation 160 désigne à la fois la cylindrée, et le couple… Ce moteur est associé à une boîte manuelle 6 rapports, ou une unité automatique elle aussi à 6 rapports fournie par Aisin. Ainsi doté, il est annoncé en Corée avec une consommation moyenne de 8,33 l/100 km (cycle Coréen). Il faudra attendre Genève pour avoir les données européennes, ainsi que les caractéristiques de la version diesel qui sera bien entendu la plus vendue sur notre continent.

Source : Ssangyong

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le Ssangyong Tivoli lancé en Corée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Percy
Invité

On nous offre une perceuse avec ??? Ce nom fait bigrement penser à des forêts…

phil
Invité

ça alors une Ssangyong que je trouve presque jolie… eux qui ont fait dans un passé récent les voitures les plus moches que je puisse imaginer… tout se perd !

Carlos Ghost
Invité

Moi aussi ça m’a fait ça !

(Roues trop petites, quand même)

SGL
Invité

oh une Skoda Fabia SUV !

wpDiscuz