Accueil 4x4 Le Toyota Land Cruiser Series 70 de retour au Japon

Le Toyota Land Cruiser Series 70 de retour au Japon

658
5
PARTAGER

Les héros ne sont pas fatigués ! Pour fêter les 30 ans du Land Cruiser Series 70, Toyota a pris une décision inhabituelle : remettre  le modèle en vente au Japon, dix ans après l’avoir retiré du marché.

Le constructeur explique sa décision par les demandes régulières de la clientèle dans tout le pays qui réclame le retour du bon vieux lankuru, aussi aimé sur les sentiers de mule au Japon que le landie dans les cours des fermes d’Albion.  Toyota prévoie de vendre 200 voitures par mois pendant un an. Le Land Cruiser 70 est l’héritier direct du FJ40. Ce n’est pas le 4×4 des beaux quartiers, pas le SUV pour transport de VIP dans le cuir et l’air conditionné qu’est devenu son cousin le Land Cruiser V8. Non, le 70 a échappé à toute gentrification et reste concentré sur l’essentiel, comme l’explique succinctement Sadoyoshi Koyari, le chef ingénieur du modèle dans la vidéo ci-dessous : « Les Land Cruiser sont fait pour emmener les gens là où ils veulent aller, quelles que soient les difficultés. On leur fait confiance pour transporter les vies, les biens précieux, les rêves, jusqu’à destination, sans tomber en panne. Et même si ça arrive, il y a toujours un moyen de les faire repartir et d’arriver à la maison. » Une philosophie sans fioritures mais non sans noblesse, atteinte avec suffisamment d’efficacité pour que la demande du modèle n’ait jamais fléchi dans les endroits les plus rudes de la planète. Même si les Japonais en sont privés depuis une dizaine d’années, le Land Cruiser 70 a continué d’être produit sans interruption jusqu’à aujourd’hui sur les chaînes de l’usine de Yoshiwara, et exporté en Australie, en Afrique, au Moyen Orient, en Amérique du Sud…

Land_Cruiser_70_2

Durant ces trente ans, la voiture est restée fidèle à sa conception simple alliant châssis échelle, ressorts à lames pour le pont arrière, et transmission 4×4 débrayable. Il y a eu quelques touches de modernisation en chemin, et les Japonais retrouvent le Land Cruiser 70 avec des caractéristiques qu’ils ne connaissaient pas jusqu’à présent, en particulier la motorisation : le V6 essence 1GR-FE de 4l, 231 chevaux et 360 Nm de couple maxi. Evidemment, ça n’est pas un appétit de Prius, puisque la consommation normalisée affiche 15 litres/100 km.  Les autres apports de la civilisation moderne sont le winch électrique, les airbags conducteur et passager et même un système de navigation. Autre nouveauté pour le marché japonais, le type de carrosserie pickup à double cabine qui complète le type break à 5 places. Le seul luxe que se permet le Land Cruiser 70 pour son 30ème anniversaire est un boîtier en cuir pour sa clé à télécommande.

Le prix de vente est de 3 500 000 yens (25 500 euros).

Source : Toyota

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le Toyota Land Cruiser Series 70 de retour au Japon"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

il ye quelque uns qui se sont vendus en Guadeloupe…indestructibles!!!

fox
Invité

j’aimerais bien l’avoir!

François974
Invité

J’aimerais tellement en avoir un mais impossible; si ce n’est une importation parallèle avec du coup un tarif qui s’envole, hélas. Je le verrais bien dans mon garage à côté de mon HJ 61.

gabriel
Invité

la deuxième photo avec le chien pendu à la laisse ne semble pas être prise dans le bon véhicule.
un gros bloc essence, ce doit être sympa en tout terrain: du couple mais linéaire, dispo relativement tôt. compressé, ce serait peut être encore mieux.
pour un vrai revival, z’aurait quand même pu remettre un 6 en ligne, le 4.2 diesel semblait tout de même avoir un certain agrément.

gabriel
Invité

et pourquoi pas de carrosserie simple cabine? visuellement, c’est la plus équilibrée.

wpDiscuz