Accueil BMW BTCC 2014 à Knockhill : tous les coups sont permis !

BTCC 2014 à Knockhill : tous les coups sont permis !

82
2
PARTAGER

Vous trouvez que la manœuvre de Nico Rosberg sur Lewis Hamilton n’était pas fair-play ? Vous êtes mignon ! En BTCC, jouer à « pousse-toi de là que je m’y mette » est extrêmement commun. La preuve ce week-end, à Knockhill.

Formule Ford

Ollie Pidgley s’est offert un test à Silverstone avec MBM. Le jeune pilote (16 ans) de Clio Cup Michelin (disputé avec le Clio 3 RS) songe à passer en monoplace… Ou à « monter » en Clio Cup UK (qui se court avec les Clio 4 RS.) En attendant, point de Pidgley à Knockhill. Et pour une fois, il n’y a aucun nouveau venu.

Ashley Sutton (MBM) est très en verve en ce moment. Leader du « Scholarship », il peut viser le podium final. A Knockhill, il est le plus rapide, le vendredi. Le samedi, il s’offre une pole logique.

FF 1

Le samedi après-midi, la piste est détrempée. Sutton prétend partir sur des œufs. Ca ne l’empêche pas de faire le trou sur Jayde Kruger (JTR.) Le Sud-Africain, en petite forme, cède l’argent à Harrison Scott (Falcon.) Puis, Ricky Collard (Falcon) -qui semble avoir le pied plus lourd ces derniers temps- passe à son tour Kruger.

Sutton s’offre un 4e succès, devant Scott et Collard.

FF 2

Au départ de la course 2, Kruger se débarrasse du poleman Max Marshall (JTR.) Plus loin, Sutton double le pilote de F3 et part à la chasse au Sud-Africain. Tandis que Marshall se fait passer par Scott, Sutton revient à grandes enjambées sur le leader. Dans le dernier virage du dernier tour, l’accélérateur de Sutton reste bloqué et le vainqueur de la course 1 sort violemment.

Kruger s’impose, surpris de ne plus voir personne dans ses rétroviseurs. Scott est 2e et Marshall, finalement 3e.

FF 3

Sutton est en pole. Mais suite à son accident de la course 2, il doit utiliser la voiture de réserve, synonyme de départ en fond de grille. Kruger hérite de la pole, devant Marshall. Ce dernier est chargé de bouchonner pour laisser son leader s’enfuir. Mais de toutes façons, Scott ne suit pas. La seule action de la course, c’est la folle remontée de Sutton, finalement 5e alors qu’il avait Juan Rosso (Falcon) dans le viseur.

Le podium est identique à la course 2 : Kruger devant Marshall et Scott.

FF 4

Au championnat, Scott est 1er à 510 points. Kruger revient sur ses talons, à 504 points. Marshall est clairement distancé, à 438 points.

FF 5

BTCC

Le BTCC a dévoilé son calendrier 2015 et… Il n’y a rien de neuf. L’organisateur reconnait que la série s’arrêtera aux mêmes circuits, avec une chronologie proche de 2014.

Du reste, côté rumeurs, Nicolas Hamilton (jeune frère handicapé de Lewis) veut intégrer le peloton. Après des débuts en Clio Cup UK, il court actuellement en championnat européen de tourisme.

Nicolas Hamilton (GBR) Total Control Racing Renault Clio Cup

Le BTCC fête les 40 ans du titre de Jim Clark (qui, rappelons-le, était Ecossais.) Knockhill est l’unique étape écossaise du calendrier. Enfin, c’est également les 50 ans du Forth Road Bridge, l’un des principaux ouvrage d’art du pays.

Du coup, le BTCC s’offre non-pas un, mais deux hommages croisés. John Cleland (avant-dernier Ecossais champion de BTCC) traverse le pont.

BTCC 1

Quelques jours après, Gordon Shedden (dernier Ecossais champion de BTCC) traverse le pont, accompagné de la Cortina-Lotus de Clark. Scottish power !

BTCC 2

Aux essais, c’est la douche Ecossaise. Des 4 régionaux de l’étape, Shedden est le seul dans le top 10 (5e.) Colin Turkington (BMW 125i M) est le plus rapide. Mais suite à son comportement viril à Snetterton, il perd 8 places. Voilà Sam Tordoff (MG 6) en pole, devant Rob Austin (Audi A4)… Et tous les rivaux de Turkington dans la course au titre.

Pour rappel, la race queen attitrée de Tordoff est Jo Polley-Goldin, par ailleurs pilote de MINI Challenge.

BTCC 3

Pas mal de baston dans la course 1. Tordoff est d’emblée aux prises avec Austin. Derrière, Shedden et Andrew Jordan (Civic) se battent pour la 3e place. Matt Neal (Civic Tourer) en profite pour se joindre à eux. Jason Plato (MG6) est lui en lutte avec Mat Jackson (Focus), ce qui permet à Turkington de revenir. Shedden prend le dessus sur Jordan et s’attaque à Austin, qui donne des coups de portière. L’Ecossais perd du terrain et Jordan revient sur lui. Shedden l’expédie dans le décor et le safety-car intervient.
Neal a eu le temps de dépasser son équipier, il double Austin, puis Tordoff. Shedden est 4e, devant Turkington, qui a doublé Plato et Jackson. Mais ces deux derniers n’ont pas dit leurs derniers mots. Ils se retrouvent à 3 de front et seul la MG6 passe le virage… La Focus et la BMW repartent. Puis le Nord-Irlandais renonce peu après. Nouveau safety-car.
Ensuite, c’est relativement calme. Neal mène devant Austin et Shedden (Tordoff a semble-t-il eu une panne.) Jackson se dédouble et contient Plato.

Neal s’offre son premier succès 2014, devant Austin et Shedden.

BTCC 7

Comparée à la course 1, la course 2 est plutôt calme ! Neal anticipe le feu vert et s’installe en tête, devant Austin et Shedden. L’Audi tente de passer le leader, il loupe un freinage, sort et embarque Shedden en revenant en piste. Neal effectue un drive-through pour départ anticipé et cela met Jackson en tête, alors qu’il n’a doublé personne ! Derrière la Focus, Austin est en pleine bagarre avec Plato, qui trouve l’ouverture.

Ainsi, Jackson s’offre une victoire (la première depuis 2012), devant Plato et Austin.

BTCC 5

Pour la finale, les seconds couteaux sont au sommet de la grille. Nick Foster (BMW 125i M) s’élance devant Fabrizio Giovanardi (Focus), Tom Ingram (Avensis) et Dave Newsham (Focus.) Rob Collard (BMW 125i M) s’infiltre dans le peloton et fini par doubler tout le monde. Le poleman commet une erreur et il se retrouve face à Ingram, Newsham et Turkington. Ingram part visiter les pelouses écossaises, tout comme Giovanardi. Newsham est 2e, devant Foster et Turkington. Le Nord-Irlandais veut les passer tous les deux, il s’offre son équipier et revient sur Newsham… Puis Foster le repasse, donnant de l’air à la Focus.

Collard remporte tranquillement la course 3, devant Newsham et Foster. Il y a quelques semaines, Rob avait félicité son fils Ricky pour son 1er podium en FF. Là, c’est Ricky qui vient féliciter son père à sa sortie de voiture.

BTCC 6

Et parce que le BTCC ne serait pas le BTCC sans une dose de n’importe quoi, voici l’image décalée du jour. L’Ecossais Glynn Geddie (Toyota Avensis) renonçant dans la course 3, tandis qu’une fanfare joue Scotland the brave au bord du circuit !

BTCC 8

Au championnat, Turkington reste en tête à 309 points. Il creuse le trou sur Shedden, 2e 286 points, mais perd légèrement du terrain sur Plato, 3e à 270 points. Le pilote d’essai de Fifth Gear, d’ordinaire peu à l’aise à Knockhill, fait donc plus que limiter la casse. Par contre, les 3 hommes ont fait le break sur le reste du peloton.

BTCC 4

Crédits photos : BTCC, sauf photos 2 à 6 (Formula Ford) et photo 7 (Nicolas Hamilton.)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "BTCC 2014 à Knockhill : tous les coups sont permis !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Marco
Invité

J’ai l’impression que depuis quelques temps le BTCC est redevenu un championnat de Tourisme majeur. Petite question. Pourquoi Alain Menu a-t-il autant de mal ?

wpDiscuz