Accueil Berlines Opel Classic Avantage : je te survivrai, ad lib

Opel Classic Avantage : je te survivrai, ad lib

78
10
PARTAGER

L’Amérique Latine est la terre d’accueil de ce que les constructeurs appellent pudiquement les « long life ». Autrement dit, les véhicules ayant depuis longtemps désertés les concessions occidentales. Née avant l’EuroNCAP, dépouillées de leurs équipements de sécurités et construites en cochonium (pour réduire les coûts), ce sont -sans surprise- des cercueils roulants. Face aux polémiques, le Brésil a imposé ABS et airbags. Ca a tué la Fiat Uno, mais la Chevrolet Classic (Opel Corsa B 4 portes) est toujours au poste.

Chevrolet a facturé 3 600 réals (1 200€) l’installation de l’ABS et de deux airbags. Ce qui met la Classic 1,0l VHC 77ch à 30 696 réals (10 100€.) Et encore, pour le dégivrage arrière et la direction assistée, il faut rajouter 1 200 réals (400€.) Et encore 2 100 réals (700€) pour les vitres électriques et la condamnation centralisée (soit un total d’environ 11 200€.)

Pour faire passer la pilule, Chevrolet propose la Classic Avantage à 33 876 réals (11 200€.) Elle offre direction assistée, vitres électriques, climatisation manuelle, jantes 14 pouces (!), condamnation centralisée, radio avec bluetooth, montre digitale et insert en faux aluminium sur le pommeau de levier de vitesse. Ce n’est pas un gag ; c’est le descriptif issu du communiqué du constructeur. Ca fait envie, hein ?

Source :
Chevrolet

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Opel Classic Avantage : je te survivrai, ad lib"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
djodj
Invité

Elle tiendrait la comparaison avec la Dacia Logan,le look en plus.

greg
Invité

Je me sentirais quand même un peu plus sûr dans une Logan.

Thibaut Emme
Admin

Oui enfin une Corsa B ca donne ca en crash test (2000) :

Ca se plie en 2 au delà de 60 km/h…airbag ou pas.

4aplat
Invité

A un moment ou un autre, les Brésiliens et autres sud Américains vont s’apercevoir qu’il n’ont que des modèles datés sur leur marché …

beniot9888
Invité

Peut être qu’ils vont aussi se rendre compte qu’ils sont pauvres ?

Invité

oui enfin le Brésil est quand même classé 8e au niveau du PIB pour 2013 (la France reste elle, depuis des années, à la 5e), donc pour ce qui est de leur pauvreté …

Et puis bon, quand tu regarde en France, où on continue de rouler en R19, 309 (c’est mon cas, même si je regarde à la changer car faire 120 km par jour avec une essence pour aller bosser, une aberration) et assimilé, et j’ai pas l’impression que tu doit estimé que nous sommes pauvres

litlfred
Invité

Sans compter le fait que les taxes sur les produits importés sont enormes et pour l’essentiel les Bresiliens sont obligés de se rabattre sur la prod. locale qui doit etre attractive en terme de tarifs.
Une sorte de cercle vicieux qui tarde à devenir vertueux ( plus de clients = plus de prod= plus d’emploi = plus de clients exigents= prod. de meilleure facture, etc… avec le difficile equilibre entre prix de vente et ressource des acheteurs )

beniot9888
Invité

N’empêche, il n’y a pas que de « vieux » modèles sur le marché brésilien. C’est juste plus cher si on veut mieux.

Ben, comme partout, en fait, non ?

Et le PIB, c’est une moyenne.

4aplat
Invité

@benio : oui, enfin, pas si pauvres que ça … et en plus, il y a des voitures plus récentes en Amlat …

scharley
Invité
Qu’il y ait des ‘Long Life » sur ces marchés émergeants ne me choque pas. Ce qui me choque, c’est de devoir sortir 11,000e pour une auto de 20 ans d’age, alors qu’un modéle d’entrée de gamme récent en Europe coute le même prix. Une « auto » comme cette corsa des année 90 devrait être vendu 6000e max. Toute les marques ont une long life dans leur gamme. VW vend encore ici la Golf IV. Chevrolet a la Corsa, Renault vend de la CLio III campus… heureusement, la Uno a disparue, même si elle pullule encore sur les routes et pistes du… Lire la suite >>
wpDiscuz