Accueil Constructeurs chinois Dakar 2014 : un point sur les « autres »

Dakar 2014 : un point sur les « autres »

128
0
PARTAGER

Les organisateurs nous ont promis un Dakar 2014 très difficile. Effectivement, plus de la moitié des concurrents ne passent pas la première semaine ! Intéressons-nous aux « autres », qu’ils soient toujours en course ou pas.Christian Lavieille, 10e, Great Wall Haval

Visiblement, Great Wall a été pris de court par le signature de Zhou Yong chez MINI. Pas le temps de trouver un autre pilote Chinois ! Nul doute que c’est SMG, le préparateur des Haval, qui a déposé son CV. Le Français possède 10 Dakar au compteur et a terminé 8e en 2011. Pour le service marketing, il ne vaudra jamais un Chinois, mais du point de vue sportif, il peut amener très loin le Haval. Après un début de semaine à alterner 7e et 8e place, il ferme aujourd’hui le top 10. Un net progrès par rapport à Zhou. Pour la 2ème semaine, il peut même espérer battre la 6e place 2013 de Carlos Sousa ; meilleur performance du SUV chinois.

Dakar 03

Emiliano Spataro, 19e et Jose Francisco Garcia, 36e, Renault Duster

Les Duster argentins sont de retour ! L’an dernier, l’objectif était d’atteindre le bout. Ce qu’à fait Garcia, 29e. Cette année, ils comptent grimper dans le classement.

Les Argentins ont un nationalisme exacerbé. Les Duster déclenchent donc un bel engouement. Très malin, l’importateur organise une « journée d’essai Duster » à Rosario, en présence des équipages et de leurs voitures. Comme on peut le voir, la concession est prise d’assaut !

Duster

Zhou Yong, 46e, MINI

Visiblement, le service marketing de MINI a eu son mot à dire dans le recrutement. D’où notamment l’embauche de Zhou Yong, plusieurs fois 19e. Il ne peut pas viser le top 5, mais il est très populaire au Pays du Milieu. La chronologie est incroyable. Le 30 septembre, il remporte le China Grand Rally (avec le Haval.) Ensuite, il enchaine les opérations « impressions du Dakar » (des stages 4×4 organisés ar Great Wall.) Mais début décembre, il est l’invité d’honneur du stand MINI du salon de Guangzhou.

Le 3ème jour, il effectue un jump un peu trop optimiste. A la réception, un cardan transperce la jante. Le camion d’assistance intervient et la réparation s’éternise. Zhou repart en queue de peloton. Depuis, il cherche donc à remonter.

Zhou

Benediktas Vanagas, 57e et Anton Grigorov, 47e, OSCar 03

A l’instar de Great Wall, le letton OSC commence à devenir un habitué du Dakar. Le héros national Vanagas effectue son 2e Dakar. La nouveauté 2014, c’est l’apparition d’un deuxième véhicule, pour le Russe Grigorov.

Eos

Chicharro Alvaro, 69e, Foton Tunland/Terracota

L’importateur chilien de Foton décide d’aligner deux Tunland (alias Terracota au Chili.) Une première pour le constructeur chinois, qui rejoint le petit club de ceux ayant disputé au moins un Dakar (avec Great Wall, Chery/Rely et Higer.) Le pick-up de Luis Eguiguren ne passe pas le 3e jour. Alvaro continue l’aventure. Il est avant-dernier, mais au moins, il est toujours là ! Curieusement, sur sa fiche, il est indiqué « Toyota ». Faut-il en déduire que le pick-up est un Hilux maquillé ?

Foton

Les abandons

Les organisateurs nous ont promis un Dakar 2014 très difficile. Effectivement, d’emblée, il n’y a une épidémie de casses et d’accidents.

Le plus malheureux, c’est bien sur Carlos Sousa. Le héros du prologue est privé de turbo le lendemain. Il rend son carnet le matin du 3e jour. Ainsi, par une douce ironie, Sousa, l’un des pilotes ayant terminé le plus de Dakar, est le premier pilote Great Wall à abandonner.

Dakar 02

Les habitués du Blog Auto (et surtout, de Top Gear) connaissent bien Race2recovery. Cette équipe anglaise est composée d’invalides de guerre. L’an dernier, l’un de leurs Bowler a vu l’arrivée. Depuis, Land Rover les sponsorise. Hélas, leur 2e Dakar tourne au vinaigre, Ben Gott, pilote et patron de l’équipe, renonce au 2e jour.  Le lendemain, Tony Harris, sur l’autre Bowler, effectue une « ‘casquette » sur une dune. L’arceau est fendu et l’équipe préfère abandonner. Fin de parcours donc pour Race2recovery.

Dakar 01

En 2013, Milciades Fretes était le premier pilote à voir l’arrivée avec un 4×4 chinois privé. Pour 2014, le Paraguayen maquille son Wingle en Wingle5. Il ne passe pas le 2e jour.

Notons tout de même qu’avec Fretes, il y avait donc 5 4×4 chinois au départ. Un record pour le Dakar.

GW Pamosa

Français et Hollandais forment le gros du peloton. Force est de constater que les Sud-américains sont chaque année plus nombreux. Et surtout, on voit apparaitre des projets ambitieux. Après les Duster argentins, c’est l’importateur Mercedes au Chili, Kaufmann, qui saute le pas. Il aligne un SAM-Mercedes au look de ML 350 CDI pour Javier Campillay.
Malheureusement, Campillay est l’un des derniers abandons de la première semaine. Il ne pourra donc même pas rouler sur sa terre natale.

Kaufmann

Crédits photos : Renault Argentina (photos 1 et 3), Dakar (photos 2 et 7), FASC (photo 4), Benediktas Vanagas (photo 5), Foton (photo 6), Land Rover (photo 8), Pamosa (photo 9) et Kaufmann (photo 10)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz