Accueil F3 F3 Cup 2013 à Snetterton : Sainz sur une autre planète

F3 Cup 2013 à Snetterton : Sainz sur une autre planète

55
0
PARTAGER

On s’attendait à ce que les « invités » dominent la dernière manche de la F3 Cup. En fait, l’un d’entre-eux a davantage brillé que les autres : Carlos Sainz Jr (Carlin.) Malgré Antonio Felix Da Costa (Carlin) et Esteban Ocon (Lanan), l’Espagnol donne une leçon de pilotage.Invités de marque

Imaginez que l’ACO décide que pour participer aux 24 heures du Mans, il faut avoir disputé au moins une course d’endurance dans l’année. Et que du coup, les pilotes de monoplaces s’alignent dans une obscure épreuve de VHC, l’avant-veille de la classique sarthoise.
C’est désormais ce qui se produit chaque année en F3 Cup, vis-à-vis du Grand Prix de Macao. Pas de course de F3, pas de participation.

Le Français Esteban Ocon est promis à un bel avenir avec Prema. C’est le seul à piloter pour une équipe de F3 Cup, Lanan. Pilote Lotus Junior, il est le premier Français en F3 Cup. Il sera également le seul Français à Macao.

Carlos Sainz Jr débarque avec Carlin, avec qui il disputait le championnat britannique de F3 l’an dernier. Chez Red Bull, il n’est plus trop en odeur de sainteté, entre performances moyennes et initiatives personnelles (ses débuts en FR 3.5.) Heureusement, papa est là pour arrondir les angles. Grâce à Sainz Sr, il est toujours pilote Red Bull et il fera de la FR 3.5 l’an prochain. Mais il n’était même pas sur la « shopping list » de Toro Rosso…

Antonio Felix da Costa est le seul du trio à avoir déjà connu la F3 Cup.
A 22 ans, le Portugais aurait déjà de quoi écrire une autobiographie bien touffue ! Il est d’abord « frère de Duarte Felix da Costa ». Prodige de la FR 2.0, il éclipse son frère, s’essaye au GP2 Asia, puis redescend en GP3. Caterham lui propose un programme GP2 + essais F1, mais sa carte est refusée. Mi-2012, Red Bull le prend sous son aile. Le voilà en FR 3.5. Il manque de peu le titre en GP3, mais il se balade à Macao. Il a une autoroute vers Toro Rosso. Hélas, il trébuche en FR 3.5 et Daniil Kvyat hérite du baquet. A l’instar de Sainz, il doit désormais prouver qu’il mérite une deuxième chance.

Dans ce contexte, on en oublierait presque que la F3 Cup a ses propres enjeux. Il y a une lutte entre Alice Powell (Mark Godwin) et Alex Craven (Lanan.) D’un côté, une pilote prometteuse, qui rêve de FR 3.5 ou de retour en GP3. De l’autre, un pilote qui a davantage le profil d’un gentleman-driver.

Les essais

Aux essais, comme prévu, les « invités » sont inatteignables. Sainz décroche la pole devant Felix da Costa. Tristan Cliffe (Omicron) réussit à décrocher le 3e temps, juste devant Ocon.

Course 1

Il y a deux courses dans la course. Sainz se lance dans une traversée en solitaire. Felix Da Costa a beau y faire, l’Espagnol est est trop rapide.
Derrière, Craven double Ocon et part à l’assaut de Cliffe. Le pilote Lotus Junior revient et dépasse les deux hommes. Henry Chart (Enigma) fait la jonction avec Craven et Cliffe. Il menace Craven et Cliffe en profite pour s’échapper.

On obtient ainsi un podium Sainz, Felix Da Costa et Ocon. Pour les points, en revanche, Cliffe, Craven et Chart montent dans cet ordre sur l’estrade.

Course 2

Il y a une épidémie d’embrayages collés. Les deux pilotes Carlin restent scotchés au feu vert. Felix Da Costa se fait percuter par des concurrents déjà parti. Sainz, lui, ne se fait « que » dépasser par Cliffe et Chart. L’Espagnol revient sur Chart, tandis que Cliffe part jardiner. Sainz a alors le champ libre pour réaliser un doublé. Chart est 1er des concurrents « normaux ». 3e (donc 2e) Craven contient Powell.

Ainsi, Powell, la star du début de saison, est finalement vice-championne. Consternation. Malgré le décompte, Craven a 407 points. Powell, 396. Cliffe est 3e à 361 points. Seuls ces 3 pilotes disputent l’ensemble de la saison.

La F3 Cup comptait sur les soucis du British F3 (et de la marginalisation des « petits ») pour étoffer son plateau. MSV songea même brièvement à mettre davantage de rendez-vous sur le continent. Malheureusement, les pilotes n’ont pas suivi. Powell fut la seule « pro » à s’inscrire.
Comment attirer davantage d’espoirs sans faire fuir les gentlemen-drivers ? Tel sera l’équation de la F3 Cup en 2014.

Source :
F3 Cup

A lire également :
F4 et F3 Cup 2013 à Donington : un « 1 » pour Jake Hughes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz