Accueil F3 Championnat européen de F3 à Vallelunga : nul n’est prophète en son...

Championnat européen de F3 à Vallelunga : nul n’est prophète en son pays

74
0
PARTAGER

Raffaele Marciello (Prema) rêve d’un sacre en championnat européen de F3, à Vallelunga. Sa terre, celle de Prema et de la Ferrari Academy (dont il fait parti.) Pour cela, il doit faire un week-end parfait. Sauf que son meeting italien n’est que « bon » et tout se jouera à Hockenheim…La nouveauté, c’est l’apparition de John Bryant-Meisner. Pilote Performance Racing en F3 ATS, le Suédois va terminer la saison européenne avec Fortec. Il s’envolera ensuite pour Macao avec l’équipe.

Les essais

L’équipe Prema joue à domicile ! Alex Lynn est le plus rapide le vendredi. Néanmoins, c’est Raffaelle Marcielo qui décroche les poles. L’Italien, transparent à Zandvoort, peut être titré ce week-end.

Course 1

Pas de souci pour Marciello. Il contient Alexander Sims (T-Sport) au feu vert, puis déroule jusqu’au damier. Idem pour Sims, qui contrôle Lynn. Quant à l’Anglais, il reste devant Daniil Kvyat (Carlin.) Ainsi, le tiercé ne bouge pas au cours de l’épreuve.

Course 2

Dans le tour de chauffe, le Mercedes de Marciello part en fumée. L’Italien doit renoncer.

Au feu vert, le poleman Lynn contient parfaitement ses poursuivant, Sims et Kvyat. Un peu plus loin, Jann Mardenborough (Carlin) a sa panne de cerveau hebdomadaire. Premier safety car. Au restart, c’est au tour de Lucas Wolf (URD) de partir à la faute. Deuxième safety car. Mais à chaque fois, Lynn reste concentré et il conserve la tête. Sims et Kvyat sont respectivement 2e et 3e. Rappelons que le Russe est un « invité » et les points de la 3e place échoient à Eddy Cheever (Prema.) Le fils de l’ex-pilote de F1 et d’Indycar possède la nationalité italienne et il se considère donc comme « à domicile ».

Course 3

Au feu vert, Cheever reste immobile. Nicholas Latifi (Carlin) en est surpris et ne peut l’éviter. Quelques virages plus loin, Wolf expédie Sean Gelael (Double R) dans le décor. Les drapeaux jaunes sont de sortie.
En tête, Marciello doit faire face à un groupe de furieux composé de Pipo Derani (Fortec), Felix Serralles (Fortec), Sims et Lynn. Le Porto-ricain se frotte avec son ex-équipier et termine dans le gravier. Finalement, l’Italien réussit à garder le contrôle et il s’impose devant Derani et Sims.

Son abandon dans la course 2 coute cher à Marciello. Le seul point positif est que Felix Rosenqvist (Mücke) est invisible. Ce qui permet à l’Italien de faire le break et de partir sereinement pour Hockenheim. Marciello possède 434,5 points et Rosenqvist, 390,5 points. Derrière, Lynn, 3e avec 305,5 points, semble quasiment assuré du bronze.

Source :
Euro F3

A lire également :
Championnat européen de F3 à Zandvoort : Rosenqvist se battra jusqu’au bout

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz