Accueil Audi BTCC à Knockhill: douche écossaise

BTCC à Knockhill: douche écossaise

77
2
PARTAGER

Le BTCC est un championnat très ouvert. La preuve ce week-end à Knockhill. Les favoris trébuchent et les privés se mettent en valeur.

A Snetterton, tout le monde était là. En Ecosse, le championnat retrouve sa tradition d’absentéisme.

Rob Austin (Audi A4) semblait avoir régler ses problèmes de trésoreries. Néanmoins, le pilote/patron d’écurie doit faire l’impasse sur Knockhill.

Tony Gilham (Honda Civic) sera bien à Knockhill, mais uniquement comme patron de Rob Holland.
Le but est de garder des sous pour s’offrir l’Insignia de John Thorne.
Holland rentrera aux USA après la course et Gilham devrait retrouver le volant de sa Civic.

Chez Ollie Jackson (VW Golf), on se plaint de mystérieux problèmes mécanique. L’équipe AmD préfère se rendre à Snetterton pour tester une évolution.
Phil Glew (vu en BTCC en 2010 avec Triple 8) conduira aussi la voiture. Jackson est -avant Knockhill- 18e du championnat. Le test a donc de faux-airs de « volant »…

L’homme à suivre du week-end, c’est Gordon Shedden (Honda Civic.)

Bien sur, en tant qu’Ecossais, il est le régional de l’étape.

Mais surtout, il est actuellement dans le course au titre. Il lui reste 4 meetings pour devenir le premier Ecossais champion de BTCC, depuis John Cleland en 1995!

Les essais

Avec 70 victoires en BTCC, Jason Plato (MG6) est un peu toujours sur « son » circuit. A Knockhill, il s’est déjà imposé 8 fois.

Ainsi, on n’est guère surpris de le voir décrocher la pole. Ce sera malheureusement son bon moment du week-end…

Shedden n’est que 6e.

Knockhill revendique le statut de premier tracé permanent d’Ecosse.

Il a accueilli le BTCC sans discontinuer depuis 1992. Pour fêter les 20 ans, une poignée de voitures des années 90 sont présentes, parfois avec leurs pilotes d’époque.
C’est le cas de Cleland avec sa Vauxhall Cavalier.

Notez que Matt Neal (Honda Civic) est le seul pilote présent à Knockhill 1992 et encore en activité.

Course 1

Cette saison, Plato est un poleman maudit. Au feu vert, Rob Collard (BMW 320si) le double. La MG6 est alors sous la menace d’Aron Smith (Ford Focus.) L’Irlandais joue aux autos tamponneuses, jusqu’à ce que Plato termine dans le gazon. Une fois sorti de voiture, Plato se plaint du comportement de Smith auprès de la direction de course. C’est l’illustration de l’expression, l’hôpital qui se moque de la charité…

Le safety-car sort le temps d’évacuer les MG6 (Andy Neate s’est également planté), puis ça repart. Tom Onslow-Cole (BMW 320 si) se débarrasse de la Focus. Offrant ainsi un doublé à BMW.
Smith bouchonne (les séquelles des contacts avec Plato?) Paul O’Neill (Toyota Avensis) tente un dépassement, mais les deux voitures se touchent. Shedden en profite pour passer, décrochant ainsi le bronze.

Course 2

La course 2 de Daniel Welch (Proton Persona) et Chris James (Vauxhall Vectra) dure à peine une ligne droite: les deux hommes s’embarquent dans le bac à sable du premier virage.

Ensuite, il ne se passe pas grand chose: le podium est identique à celui de la course 1! Collard s’impose ainsi devant Onslow-Cole et Shedden.

Quant à Plato, d’aucun misent sur une remonté fantastique. Mais une fois parvenu au 11e rang, le moteur de la MG6 semble sur le point de rendre l’âme. Plato doit lever le pied pour voir le damier.

Course 3

Plato pensait avoir touché le fond dans la course 2. Mais lors du tour de mise en grille de la course 3, il est trahi par sa mécanique. Il n’aura pas de 9e victoire à Knockhill. Du moins, pas en 2012.

Pour le poleman Dave Newsham (Vauxhall Vectra), aucun soucis. « Poleman » grâce à la grille inversée, l’autre Ecossais du plateau mène la course de bout en bout. Autant dire qu’il n’est pas peu fier de s’imposer à domicile.

Derrière, Smith et O’Neill partent ensemble dans le décor, reviennent sur la piste, Shedden ne peut les éviter et l’Ecossais de renoncer.

Le privé Jeff Smith (Honda Civic) et Neal complètent le podium. C’est d’ailleurs le meilleur résultat jamais obtenu par J.Smith.

Au classement, rien ne bouge vraiment.

Neal reste en tête avec 287 points. Malgré ses deux podiums, Shedden perd un peu de terrain sur le leader, avec 277 points. Quant à Plato, son compteur progresse à peine, avec 251 points. Il est désormais sous la menace du privé Andrew Jordan (Honda Civic), avec 247 unités.

Source:
BTCC

Crédits photos: BTCC, sauf photo 5 (Knockhill)

A lire également:
BTCC à Snetterton: Plato se replace

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "BTCC à Knockhill: douche écossaise"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Ca m’as l’air d’ètre un beau bordel ce championnat anglais ….!!!!

matta
Membre

C’est ça qui est bien, les autres championnats manquent cruellement de diversité à mon goût

wpDiscuz