Accueil Dakar Dakar 2012: un premier point sur les Chinois

Dakar 2012: un premier point sur les Chinois

99
1
PARTAGER

Au Dakar, il y a une course dans la course. Pour la troisième année consécutive, il y a une bagarre intense pour le titre de meilleur Chinois. Leur lutte en piste n’a d’égal que leur camaraderie dans les paddocks. Et en arrière-plan, on trouve Chen Chung (le « monsieur rallye-raid » de la fédération Chinoise) qui pousse « ses » pilotes à progresser.

Lors de la présentation du Dakar, on nous avait expliquer que les « choses sérieuses » ne démarreraient qu’à la fin de la première semaine, juste avant le repos du dimanche et le passage au Chili.

Pour autant, il faut noter que sur 171 équipages auto présents à Mas del Plata, 31 (soit près de 20%) ont déjà rendu leurs carnets.
C’est tout à l’honneur de la colonie Chinoise, qui n’a pour l’instant perdu aucun membre.

Zhou Yuande, Mitsubishi L200, team Chengdu Rural bank, 31e après 3 jours

L’an dernier Zhou découvrait le Dakar. Longtemps en lutte avec son homonyme Zhou Yong, autour de la 15e place, il a tout perdu l’avant-dernier jour. Il a terminé finalement à la 30e place.

Cette année, il a décidé d’attaquer d’emblée et il semble donc en position idéale pour améliorer son score de 2011.

Zhou Jihong, proto, Team Dessoude, 39e après 3 jours

Encore un « Zhou »! L’an dernier, il a disputé non pas le Dakar, mais le Silk Way rally. Très rapide, il a terminé 13e. Du coup, malgré son inexpérience de l’Amérique du Sud, d’aucun s’attendent à ce qu’il termine assez haut dans la hiérarchie.

Jusqu’ici, il n’a pas déçu, faisant quasiment jeu égal avec Zhou Yuande et Zhou Yong. La pression est forte et pour pouvoir s’endormir, Zhou prend un drôle de somnifère: une bière, juste avant de se coucher!

Xi Liang, Mitsubishi L200, Chengdu Rural bank, 71e après 3 jours

Cette année, Chengdu Rural bank a décidé d’aligner deux voitures. Xi, jusqu’ici présent en rallye, découvre ainsi le Dakar.

Son plan de course rejoint la stratégie Chinoise « old school »: partir calmement, attendre que le peloton s’éclaircisse et accélérer en vue de l’arrivée.
Ca ne lui a pas empêcher une belle frayeur le 3e jour: il a crevé en roulant sur une pierre. Heureusement, il a pu réparer sans perdre trop de temps. Mais le soir, il ne peut s’empêcher de montrer la roue meurtrie.

Zhou Yong, Great Wall Haval, SMG, 87e après 3 jours

Pour les médias Chinois, il n’y a que deux concurrents « importants » au Dakar: Zhou Jihong et Zhou Yong!

Zhou attaque son 5e Dakar, ce qui en fait le plus capé des pilotes Chinois. Cette année, Great Wall s’est associé à SMG et l’équipe à gagné en professionnalisme. Non seulement, le véhicule est nouveau, ils engagent une deuxième voiture (on y reviendra), mais en plus, le Haval 2012 fut préalablement testé en Afrique du Nord. Alors que jusqu’ici, Zhou découvrait sa voiture sur la ligne de départ.

Le premier jour, il est victime d’une panne. La réparation prend deux heures et il a terminé 149e. L’ordre du départ dépend du chrono réalisé la veille (et non de la position au général.) Il a passé le 2e jour à doubler des concurrents et il termina 32e. Ainsi, la route lui est davantage dégagée le 3e jour, où il réalise le 25e chrono.
A ce train-là, il devrait continuer à progresser au général durant les prochains jours.

Guo Hongzhi, Nissan Patrol, Cafe de Colombia, 88e après 3 étapes

L’an dernier, Guo disputait son premier Dakar. Une expérience qui s’est arrêtée le 3e jour. Autant dire qu’hier, Guo stresse jusqu’au CP final!

Quoi qu’il arrive, Guo fera donc mieux en 2012 qu’en 2011.

Carlos Sousa, Great Wall Haval, SMG, 9e après 3 jours

En sport automobile Chinois, on appelle cela pudiquement une « aide étrangère ». Comme beaucoup de structures Chinoises, Great Wall est conscient des limites de Zhou Yong. Pour un top 10 à la régulière, il leur fallait un Européen. D’où le choix du Portugais Carlos Sousa, sans volant depuis 2010.

Le contrat est parfaitement rempli: Sousa navigue entre la 9e et la 11e place. Great Wall apparait même dans les communiqués de presse officiels!
Officiellement, le constructeur se contenterait de voir le Portugais atteindre Lima. Officieusement, on lui demande de poursuivre sa longue série de Top 10. En pratique, il peut même espérer un top 5…

Javier Foj n’a rien à voir avec la Chine. Mais Le Blog Auto évoque régulièrement cet Espagnol, qui sert de cobaye pour Cooper Tires. Il est actuellement 33e du Dakar avec son Toyota Land Cruiser.

Quant au 4×4 électrique Letton OSC, il pointe au 125e rang.

Source:
Dakar (pour les classements)

Crédit photos: Fédération Chinoise du Sport Automobile, sauf photo 8 (Cooper Tires) et photo 9 (OSC)

A lire également:
Avec Holowczyc, un troisième leader au Dakar
Dakar 2012: Great Wall triple et double la mise

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Dakar 2012: un premier point sur les Chinois"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
reparacion centralita
Invité

C´ est magnifique que el equipe de Chine n´ a pas perdu aucun membre. Je prefere Jihong et je espere voir comment terminerais. J aime son voiture et la facon dont il fonctionne.

Salutations Alex

wpDiscuz