Accueil Berlines Présentation Mitsubishi: 2. Mitsubishi Lancer Evolution X

Présentation Mitsubishi: 2. Mitsubishi Lancer Evolution X

208
11
PARTAGER

Suite de ce tour d’horizon de Mitsubishi France. Au Blog Auto, on aime les sportives et on ne pouvait donc pas faire l’impasse sur la Lancer Evolution X. Même si on l’avait déjà essayée.

En France, Mitsubishi ne propose que des tout-terrains et des SUV. La Lancer est la seule berline 4 portes disponible. Et uniquement en version « Evolution X ».

Le constructeur produit également des coupés, des grandes berlines et des minivans. Mais aucun d’entre-eux ne devrait arriver dans l’hexagone.

Ex-fan des nineties

La Mitsubishi Lancer Evolution, c’est avant tout 4 titres pilote consécutifs (1996-1997-1998-1999) en WRC.
Une performance d’autant plus remarquable que ni Tommi Makinen, ni Ralliart n’avaient jusqu’ici disputé une saison complète. De plus, le Finlandais devait faire face à des ténors comme Didier Auriol, Juha Kankkunen, Colin McRae et Carlos Sainz. Enfin, Ralliart ne disposait pas des moyens de Prodrive, du TTE ou de M-Sport (d’ailleurs, ils ont longtemps aligné qu’une seule voiture.)

Grâce à ses succès, la Lancer s’est faite un nom chez les amateurs. Au début, les Lancer Evolution « civile » étaient uniquement commercialisées au Japon; des courageux devaient passer par Ralliart pour s’en offrir une.

L’Evolution X de 2006 devait être un produit plus abouti que les précédentes. Hélas, à l’instar de Subaru avec la WRX STI 5 portes, une esthétique discutable et un retrait en WRC, ont sabordé le modèle.

Côté look, elle passe difficilement inaperçue! Bouche béante, prise d’air sur le capot, maxi aileron, plaque minéralogique décalée sur la gauche, gros disques Brembo… Vous sentez d’emblée que vous n’avez pas affaire à n’importe qui.

5, 4, 3, 2, 1… Go!

L’intérieur est raccord avec l’extérieur: entièrement tourné vers la course.

Les sièges sont carrément des baquets Recaro. Les équipements de confort brillent par leur absence; ainsi le GPS n’est disponible que sur la version MR (à double-embrayage.)

En résumé, vous êtes dans une voiture de rallye.

Il y a bien une banquette arrière, mais à quoi bon: vous avez déjà vu des passagers, dans une WRC?

Le cœur de la Lancer, c’est son 4 cylindres 2,0l turbo 295ch. Dans cette version GSR, il est accouplé à une boite manuelle 5 vitesses.
N’essayez pas de rouler sur le couple. Une Evo, c’est du on/off: le moteur ne se réveille qu’à 3 000 tours/minute et plus l’aiguille est proche de la zone rouge (6 500 tours/minute), mieux c’est!

L’essai a eu lieu de nuit, sur les pistes sinueuses de Catalogne. Pourtant, le sentiment de sécurité est total: la voiture se place où l’on veut, elle est facile à conduire, ses réactions sont saines et prévisibles.
Bref, non seulement, vous vous prenez pour un pilote de rallye, mais vous vous prenez pour un pilote en passe de gagner un rallye!
Le seul reproche, c’est l’absence de 6e.

Sachant que j’allais conduire une Evo, j’ai tenu à essayer une WRX STI au préalable.
En terme de confort, la Mitsu fait encore moins de compromis que la Sub. Par contre, l’embrayage de la première est moins dur et la direction plus assistée.

Conclusion

WRX STI ou Lancer Evo? Ce sont les deux sœurs-ennemies du marché (qui, ironie de l’histoire, ont désormais le même importateur.) Toute les deux proposent des performances de premier plan pour environ 45 000€.
Pour titiller le chrono, la Mitsu est toute désignée. Elle met davantage en confiance le néophyte. La Subaru est un poil plus polyvalente et plus homogène esthétiquement.
Ensuite, au quotidien, ce sont toutes les deux des bonnets d’âne en terme de niveau sonore, de consommation ou de confort. Il faut les voir comme des deuxièmes voitures ou des voitures de célibataires.

Ce qui est dommage, aussi bien pour la Mitsubishi, que pour la Subaru, c’est que les voitures moins pointues n’ont pas réussi à s’imposer.

Essai Mitsubishi Evolution X (1)Essai Mitsubishi Evolution X (2)Essai Mitsubishi Evolution X (3)Essai Mitsubishi Evolution X (4)Essai Mitsubishi Evolution X (6)Essai Mitsubishi Evolution X (7)Essai Mitsubishi Evolution X (9)Essai Mitsubishi Evolution X (10)

A lire également:
Présentation Mitsubishi: 1. Mitsubishi Pajero 30ème anniversaire
Présentation Mitsubishi: 3. Mitsubishi ASX
Présentation Mitsubishi: 4. Mitsubishi L200 XStorm

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Présentation Mitsubishi: 2. Mitsubishi Lancer Evolution X"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Admin

« Pour titiller le chrono, la Mitsu est toute désignée. Elle met davantage en confiance le néophyte. La Subaru est un poil plus polyvalente et plus homogène esthétiquement. »

D’accord avec ça, c’est le sentiment que j’avais eu. Le système AWD de la Mitsu est vraiment magique. On a l’impression dans les courbes qu’il corrige par petites touches pour que le passage soit vraiment le plus parfait possible en limite d’adhérence, tout en étant rassurant. La Sub un peu moins, mais elle est un peu plus soignée pour une utilisation au quotidien. Les deux sont de sacrées autos.

MiguelAnge
Invité

Mitsu s’est perdu avec la MR. Surequippée, boîte un peu hors sujet. Bref, ils ont rectifié le tir avec la GSR. Je ne suis pas contre les équipements ou gadgets à condition que l’acheteur ait le choix ce qui n’était pas le cas au début.
Mais l’avenir s’annonce morose. Alors que la lignée semblait condamnée sur l’autel du profit, voilà qu’on murmure une EVO XI…….hybride mazout…

SAMUEL
Membre

l’intérêt du turbo sur un moteur essence, c’est pour avoir plus de puissance et plus de couple. les caractéristiques des diesels modernes sont similaires: beaucoup de couple et de plus en plus de puissance. alors pour arriver à une auto performante, un diesel n’est pas une aberration. le moteur sera surement juste un peu plus rond, avec du couple disponible très tôt. ce que l’hybridation renforcera peut être.

matta
Membre

« En France, Mitsubishi ne propose que des tout-terrains et des SUV. La Lancer est la seule berline 4 portes disponible »

La colt n’est pas dispo en france? Elle l’est bien au bénélux….

Tibo35
Membre

La Colt est bien vendue en France mais c’est une 3 ou 5 portes 😉
Mais je ne suis même pas sur qu’elle soit encore vendue (env. 70ventes depuis le début de l’année)
Je pense que c’est surtout qu’entre la Colt et la Lancer il n’y a pas d’autre choix d’une berline « pépère ». C’est assez spécifique à Mitsu de ne proposer qu’une version musclée d’une berline.

matta
Membre

je suis étonné de ces chiffres concernant la colt, dans mon voisinage on en voit quelques unes, y compris la version cc pas désagréable à l’oeil par ailleurs…

Geof
Invité

Salut
Moi je roule en colt czt depuis 5 ans et toijours aucun soucis je touche du bois lol
en tout cas c est une super bombinette
a plus et esperons que mitsu se releve un peu
bye a tous

gilles
Invité
Il est clair que Mitsu a tué la Colt en Europe. Ne parlons pas de la CZC, très chère à produire mais très craquante, mais il est dommage que les versions plus puissantes comme le sonore mais vigoureux trois pattes à mazout aient disparues au facelift. Par ailleurs, la nouvelle face avant Mitsu, si elle va bien aux derniers modèles, a complètement défigurée la Colt. Pour couronner le tout, la Colt ne peut pas suivre ses concurrentes dans la course des promos proposées par les autres constructeurs et se trouve systématiquement écartée par les éventuels (rares) clients lors du choix… Lire la suite >>
wpDiscuz