Accueil Actualités Entreprise Akio Toyoda-Ulrich Bez : échange de bons procédés

Akio Toyoda-Ulrich Bez : échange de bons procédés

67
3
PARTAGER

Lors de la dernière épreuve de la série VLN il y a 2 semaines, l’annonce de la participation de la FT-86 nous avait fait plonger dans la liste des engagés et nous y avions trouvé un bien intéressant double engagement de la Lexus LFA et de l’Aston Martin V12 Zagato avec exactement le même équipage de quatre hommes : deux d’Aston Martin et deux de Toyota.

Parmi ces pilotes on relevait le nom de Akio Toyoda, président de Toyota et celui de Ulrich Bez, son égal chez Aston Martin. Le constructeur britannique a depuis diffusé une vidéo de l’épreuve expliquant la chose. Les deux hommes sont des fidèles de la série, pilotant leurs productions respectives autour du Nürburgring depuis plusieurs années par passion du sport auto. Voisins de stand en 2008, ils se sont progressivement rapprochés et se sont découverts des atomes crochus.

Comme l’explique la vidéo, ce genre de relation amicalo-professionnelle à très haut niveau se cultive habituellement sur les terrains de golf, mais Messieurs Bez et Toyoda préfèrent l’Enfer Vert aux greens. Et si, bien que travaillant dans la même industrie, les deux hommes évoluent dans des sphères a priori bien différentes, cette entente cordiale a déjà donne un produit commun, imaginé dans le fond du garage entre deux relais, la Cygnet. Cette fois, les deux présidents ont voulu aller plus loin et on décidé de s’échanger leurs montures, profitant de la réglementation particulière du championnat VLN qui permet à un pilote d’être inscrit sur plusieurs voitures à la fois.

Et c’est ainsi, comme le montre la vidéo, que le Docteur Bez a piloté la LFA tandis qu’Akio Toyoda a pris le volant de Zig, l’Aston Martin Zagato. Les deux voitures ont symboliquement franchi la ligne de concert.

Doit-on voir dans ce rapprochement les prémices d’une collaboration industrielle ? Qui sait. Il est dans tous les cas sympathique de voir une même passion de la compétition rapprocher deux hommes qui n’auraient sans cela pas grand chose en commun.

Source : Aston Martin
Crédit image : VLN

Lire également:
La Toyota FT-86 va faire ses débuts en compétition ce week-end

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Akio Toyoda-Ulrich Bez : échange de bons procédés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Riccardo
Invité

ça fait rever 😉

Math
Invité
Le rachat d’une marque comme Aston par un groupe tel que Toyota serait une très bonne nouvelle: – il y aurait pérennisation de la marque Aston avec l’assurance de l’injection d’une technologie top niveau pour les prochaines générations de la marque. – Pour Toy’ – qui n’a jamais réussi a convaincre totalement dans les segments luxe – celai apporterait une crédibilité inattaquable. … bon Aston, c’est British: Ok!… Mais ça a appartenu aux yankee pendant pas mal de temps (merci à eux, au passage, car ils ont bien redresser la barre) et moi, je ne suis pas sectaire (comme certain… Lire la suite >>
Hellem
Invité

C’est déjà 2 ans que Akio Toyoda et Ulrich Bez vont équipe au 24hrs de Nuremberg. Première resultat est le Toy Q1 retappé par AM. Par contre il-y-a 6 mois AM ont signé une contrat avec Mercedes d’echange technique domaine moteur et chassis. AM achete leur moteurs chez Ford Koln.

wpDiscuz