Accueil Citroën CRC: Zhangye rally

CRC: Zhangye rally

104
2
PARTAGER

Après 4 mois de pause, le championnat Chinois de rallye (CRC) a enfin repris. Avec 83 voitures au départ, dont une dizaine d’équipe qui jouent le scratch, il y avait du spectacle!

Durant ces 4 mois, il y a eu pas mal de changements dans le plateau.

Dans l’équipe privée Guizhou Railroad, il a évidemment fallu remplacer le regretté Liu Caodong. Ils ont embauché Mark Higgins (ci-dessous à gauche.) Ce qui ne manque pas de créer la polémique: pourquoi remplacer un pilote Chinois par un étranger?

Il y a également plusieurs nouveaux venus avec des groupe N (bien que la fédération envisage de supprimer banir les groupe N dés 2012, au profit des S2000.)

L’équipe Mizuho, jusqu’ici présente en rallye-raid, débute en CRC. Ils sont soutenu par Nissan, mais ils débarquent avec 3 Impreza et 1 Lancer Evo. Logique.

Ma Jun Kun, pilote Chinois de rallye-raid (vu cette année au Dakar), a racheté une équipe de rallye en faillite. Le Red Cloud Team s’appelle désormais « Yunnan Team ». Ma a conservé les deux pilotes et il ne compte pas piloter en CRC. Par contre, il va continuer de rouler en rallye-raid.

Le CRC, c’est également une guerre de pneus. Le Coréen Kumho est empêtré dans une affaire de rappels, en Chine. Il compte bien utiliser le CRC pour redorer son blason.

Mais Maxxis, manufacturier Chinois, veut faire le forcing. Actuellement présent avec une seule voiture (celle du Team Maxxis), il compte équiper un quart du plateau dés 2012!

Le rallye débute par un défilé des pilotes, de nuit, devant la foule.

Notez que sur l’affiche officielle, on reconnait la C4 de Sébastien Loeb (?)

A l’applaudimètre, Han Han (Subaru officielle) est imbattable:

Les Skoda Octavia RS, bien que nouvelles, sont favorites.

Le premier jour, Wei Linde honore son statut et pointe en tête de sa classe, tandis que Han est premier au général.

Le deuxième jour, une spéciale est organisée dans un stade. Han prend la tête du général et à sa sortie de voiture, il est assailli par des fans… Et les membres féminins de l’organisation.

On découvre ensuite qu’il a effectué des reconnaissances illégales, la veille (tout comme 10 autres pilotes.) L’organisateur est contrarié: il ne veut pas exclure la principale star du rallye.
Après négociation, Han écope finalement de 30 secondes pénalités.

Pour Li Wei, N°2 de Subaru, c’est la catastrophe. Il a hérité d’un nouveau coéquipier et le tandem patauge. Sur la terre battue, c’est un cercle vicieux: quand vous partez tard, il y a déjà des ornières, d’où un retard supplémentaire, etc.

Il est même devancé au classement par le troisième pilote, le temps d’un week-end, Sun Chao.

Parmi les 83 voitures au départ, il y a une DongFeng-Citroën C-Quatre. Il s’agit d’une voiture privée aux couleurs d’une entreprise de B.T.P., Shanghai Greenland. Son pilote est un certain Cao Chuang.

Grâce à la pénalité de Han, Higgins se retrouve en tête à l’issue de la deuxième journée. Wei continu de dominer le groupe S. Sa Skoda s’invite même dans le top 5 du « scratch ».

La troisième journée s’ouvre avec le seul « gros » abandon. La Lancer Evo de Mark Higgins souffre beaucoup sur les chemins caillouteux: un bras suspension cassée, carter d’huile fendu et turbo en panne.

Le remplaçant de Liu Caodong rend donc son carnet.

En championnat Asie-Pacifique, SouEast obtient des places d’honneur. Elle est exceptionnellement « redescendu » en CRC et le bilan y est décevant.

Pour Yuan Hao, figurer dans le top 10 est du domaine du virtuel.

Au général, Xu Jun (team Yunnan) prend les commandes.

Les dernières spéciales apportent un ultime rebondissement. C’est bien une voiture du team Yunnan qui s’impose… Mais celle de Wang. Xu est finalement troisième. Han a intercalé son Impreza entre les deux voitures.

Ma Jun Kun peut être fier de ses débuts comme team-manager de rallye, avec ce double-podium.

Wei remonte jusqu’au 4e rang et il est bien entendu vainqueur du groupe S.

Chen Yang, victorieux à Wudalianchi, est 5e. Compte tenu de l’opposition, FAW-VW savait que les Golf IV ne pourrait rééditer leur exploit.

Source:
Sport.sina

A lire également:
CRC: la Skoda Octavia RS va faire du rallye!
CRC: Wudalianchi
CRC: Subaru choisi… De ne pas choisir
Liu Caodong (1985-2011): mort du « couteau à double-tranchant »

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "CRC: Zhangye rally"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Delir
Invité

C’est un peu l’hallu on à droit à des meilleurs résumés de ce championnat en plastique que ceux de l’IRC ou du WRC (je ne parle meme pas du championnat de France …)

wpDiscuz