Accueil Citroën Le conducteur du jour: un utilitaire chevronné

Le conducteur du jour: un utilitaire chevronné

301
4
PARTAGER

Récemment, nous avions déniché deux utilitaires Français. En voici un troisième. Néanmoins, autant la 403 « 7 » et le Renault SG2 méritaient un rafraichissement, autant cette Acadiane semble toute neuve!

La R4 était la réponse de Renault à la 2cv. Citroën a voulu la concurrencer avec un véhicule qui se positionnerait entre la 2cv et l’Ami 6. Pour limiter les coûts, il fut décidé de reprendre un maximum d’éléments de la deudeuche. Le nom serait un clin d’œil au fait qu’elle a été dessinée par l’ex-bureau de design Panhard.
Vu de 2011, difficile de croire que c’est une « 2cv de luxe ». Avec son flat-twin de 602cm3 et son intérieur très spartiate, ce n’est pas vraiment du premium. Quant aux portes nervurées (pour mieux protéger les occupants), on n’ose imaginer le résultat d’une collision latérale avec un caddie…

A la belle époque, la firme au chevrons rêvait que la Dyane supplante la 2cv à terme. Il n’en a rien été. Trop proche de la deux pattes, sans en avoir le charme, elle avait également un design trop typé (donc vite démodée.)

En 1977, Citroën lui assigna une ultime mission: remplacer la 2cv camionnette. Ce fut l’Acadiane. Cette fois, son patronyme était une contraction de la dénomination interne (AK) et de Dyane.
Alors que la Dyane disparu en 1983, l’Acadiane attendit encore un peu. L’arrivée du C15, en 1984, lui fit du tort, car il était beaucoup plus moderne. Les ventes passèrent d’environ 35 000 unités annuelles à tout juste 8 000 unités. Citroën l’abandonna en 1987, mais certains invendus n’ont trouvé preneur qu’en 1989.

En terme de ventes, il s’est vendu en moyenne deux 2cv pour une Dyane. Mais alors que la deudeuche garde aujourd’hui un confortable matelas de fans, de nombreuses Dyane ont été victime des primes à la casse. Au moins, il lui reste les Tziganes de Serbie (souvenez-vous…)

Et comme sur tous les dérivés de la 2cv, le trou pour la manivelle, sous la calandre:

A lire également:
Le(s) conducteur(s) du jour: Rétro(im)mobile
Le conducteur du jour: fun, fun, fun
Le conducteur du jour: joindre l’utilitaire à l’agréable
Le conducteur du jour: beau comme un camion

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le conducteur du jour: un utilitaire chevronné"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat91
Membre

On la croirait neuve ….

DiZeL
Membre

Non, je la connais celle là, elle a une épaisse couche de peinture récente. En vrai ça rend beaucoup moins bien. Donc loin d’être neuve, mais en bon état quand même.

la taupe
Invité

vous pouvez rire mais moi au moin je la trouve belle de toute facon on a pas besoin de+ ca doit etre marrant d’aller faire au frein a main avec

Guallaume
Invité

désolé, mais le frein à main agit sur les roues avant !! et efficacité…..bof

wpDiscuz