Accueil Microcar Tata Nano en feu : pas de rappel

Tata Nano en feu : pas de rappel

49
0
PARTAGER

D’un bout à l’autre de la chaîne automobile, pour caricaturer un tantinet, il y a donc la Tata Nano et la Ferrari 458 Italia. Point commun entre la microcar indienne et la berlinette italienne : leur « faculté » et facilité de combustion. Si les responsables de Ferrari viennent d’officialiser un rappel, chez Tata on n’envisage pas cette solution. Enfin presque…

Après deux cas de Nano s’enflammant (et dans la crainte peut-être d’un rappel des 50 000 en circulation), Tata indiquait mener une enquête.

Finalement les conclusions préliminaires du constructeur indien rejoignent celles d’un groupe d’experts indépendants : aucun défaut technique et de conception n’est pointé du doigt. Les deux parties s’entendent aussi sur les raisons de ces incendies après avoir précisément étudié deux cas. Un corps étranger logé près de l’échappement serait à l’origine du premier cas et rupture de canalisation de carburant serait la cause du deuxième (pas un défaut technique selon Tata).

Conclusion ? Point de rappel. Cependant Tata organisera une campagne de vérifications. Rappel, vérification, vérification, rappel : la nuance est légère.

A lire également. Tata Nano en feu : nouvelle enquête et Nano en feu : pas de défaut.

Source : Reuters.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz