Accueil FIA GT CSX2287, la Cobra Daytona retrouvée

CSX2287, la Cobra Daytona retrouvée

270
1
PARTAGER

Vous avez aimé l’histoire de la Ford GT40 « Canadienne »? Alors voici une histoire encore plus incroyable, celle de la Cobra Daytona « perdue » (en fait, on a toujours su où elle était.)

En 1963, les AC Cobra 289 humilient les Corvette Stingray en championnat Américain d’endurance: 6 victoires en 7 courses.

Caroll Shelby veut maintenant conquérir le championnat du monde. Mais face aux Ferrari, il sait qu’il lui faudra plus qu’une Cobra 289.
Ol’ Shel’ a alors l’idée d’exploiter un vide dans le règlement. Il fait construire 6 coupés très aérodynamique sur un châssis de Cobra. Pour la FIA, ces Cobra Daytona sont des Cobra (donc des GT), point.

La conception des voitures est réalisée par Peter Brock (ici avec CSX2287.)

CSX2287 fut la voiture de développement. Ce fut également la seule assemblée chez Shelby (les autres furent construite en Italie.)

Elle débuta aux 24 heures de Daytona, aux mains de Bob Holbert et Dave MacDonald (abandon suite à un incendie):

Il n’y a pas d’équipage fixe et en 1964, du beau monde s’assoit dans son baquet: Chris Amon, Phil Hill, Innes Ireland, Jochen Neerspach, Jo Schlesser et André Simon. Holbert et MacDonald décrochent une victoire de catégorie à Sebring.

Pour 1965, ce châssis ne dispute que les 24 heures du Mans (abandon):

Ensuite, elle bat une série de records sur le lac salé de Bonneville avec Craig Breedlove (ici à côté de la voiture) et Bobby Tatrot:

Fin 1965, Shelby veut revendre la voiture. Mais c’est bien connu, les voitures n’aiment pas le sel. Avant de la mettre à vendre, le Texan fait décaper et repeindre la voiture:

L’acheteur est un certain Jim Russell (aucun lien avec l’école de pilotage.) Russell fabrique des voitures de slot sous la marque Russkits.
Il souhaite créer une Cobra Daytona de slot et CSX2287 doit servir de modèle.

Au passage, sous la supervision de Shelby, elle reçoit un intérieur moins « course », au Mexique.

Une fois que Russell a sa miniature, il revend la voiture (en utilisant Shelby comme intermédiaire.) La voiture est vendue à Phil Spector, qui habite Los Angeles.

En 1958, Spector, encore lycéen, produit trois camarades de classe, The Teddy Bear (Marshall Lieb, Harvey Goldstein et Annette Kleinbard.) C’est un hit et en quelques années, il devient LE producteur incontournable, des Beatles (auquel il faut ajouter les albums solo de John Lennon et George Harrison) aux Ramones, en passant par Ike and Tina Turner.

Le rapport entre Spector et Shelby?

Annette Kleinbard s’est lancé en solo sous le nom de « Carol Connors ». En 1964, elle chante Yum Yum Yamaha, un titre sponsorisé par le constructeur Japonais (pour lequel Shelby travaille.)

Puis elle chante Hey little Cobra, avec cette fois le soutien de Ford et Shelby. Pour la photo du 45 tours, elle devait poser avec l’AC-Bristol de son mec. Problème: elle en a bousillé l’avant ([insérez une remarque sexiste sur les femmes au volant ici].) Alors Caroll Shelby lui offre une Cobra 289, qu’elle gardera après la séance photo.

Spector veut que tout le monde sache qu’il conduit une voiture de course! Il fait inscrire dessus son palmarès (complètement imaginaire) en lettres d’or.

Le flamboyant producteur se fait régulièrement arrêter par la police. En 1968, il aurait eu un problème de surchauffe. Le garagiste lui explique qu’il est compliqué (donc couteux) de réparer une voiture de course.
George Brand, son garde du corps (et ancien shérif d’Orange), lui propose de s’en occuper.

Brand confie la voiture à sa fille, Donna, qui va à l’université avec et laisse un ami d’enfance, Kurt Goss. Donna épouse un certain John O’Hara et elle fait immatriculer la voiture. Puis en 1971, Donna loue un hangar et y stocke CSX2287 (dont elle juge l’entretien trop couteux.)

La suite est assez glauque.

O’Hara quitte son mari et sort brièvement avec un cariste, Robert Doty. Elle convainc Doty d’acheter une maison et de la lui louer jusqu’à ses 55 ans.

Dans les années 90, des collectionneurs ont retrouvé O’Hara et ils veulent acheter CSX2287. La première offre est de 500 000 dollars. Un avocat débarque chez elle avec l’offre d’un client pour 2 millions de dollars.
Mais elle refuse systématiquement. L’explication raisonnable est qu’elle a peur de Phil Spector et qu’elle attend sa mort pour vendre. Ou bien elle fait monter les enchères, afin de se payer une belle retraite. D’autres évoquent des problèmes psychologiques.
Vers 2000, elle devient paranoïaque et elle pense que des collègues conspirent contre elle. A force, son employeur finit par effectivement vouloir la virer. En plus, le bail de sa maison arrive à terme. Elle contacte Kurt Goss. Il gère désormais une salle de jeu et a embauché George Brand (qui a quitté Spector suite à un problème de santé) comme vigile. O’Hara dit à Goss de s’occuper de ses affaires, au cas où elle mourrait.
Une nuit d’octobre 2000, elle s’immole par le feu (ainsi que ses deux lapins de compagnie.)

Elle ne fut identifiée que quelques semaines plus tard, lorsque Doty se plaint de ne pas avoir touché son loyer et qu’il découvrit que sa locataire était morte. Goss fouille ses affaires et trouve les cartes grises des voitures successives d’O’Hara: une Datsun, une Geo Metro et une MG… Mais point de papiers de la Shelby. Il a une offre de 3,75 millions de dollars du Shelby American Collection Museum. Il va au fameux hangar avec Chuck Jones, un cousin d’O’Hara et fait poser un cadenas…
Mais Jones roule aussi pour Dorothy Brand, ex-femme de George et mère de Donna. Dorothy possède la carte grise tant convoitée. Martin Eyears, un vendeur de voitures de collection, lui propose 2 millions de dollars. Dorothy a vu qu’une Cobra Daytona a été revendue pour 4 millions de dollars et Eyears de justifier que cette dernière était en « état neuf », alors que CSX2287 n’a pas été entretenue depuis 1972… Frederick Simeone, un chirurgien de la côte est fait une offre à 4 millions de dollars. Brand et Jones vont au hangar, y prennent la voiture et l’expédient à Simeone, à l’insu de Goss.

Dorothy Brand est millionnaire. Elle se remarie avec George, atteint de la maladie d’Alzheimer. Goss traine sa tante au tribunal.

Puis les Brand sont contactés par Robert Shapiro. Ce ténor du barreau (ex-avocat d’O.J. Simpson) représente Phil Spector. Spector prétend que son garde du corps lui a volé la Cobra Daytona et que s’il ne s’est pas manifesté pendant 30 ans, c’est parce qu’il a « oublié » qu’il possédait cette voiture!

Le jury juge que les Brand sont les héritiers légaux et que Goss n’avait qu’un accord oral.

Quant à Spector et Shapiro, ils eurent bientôt d’autres chats à fouetter: en février 2003, une starlette, Lana Clarkson, est retrouvée morte chez le producteur. Spector, qui a plusieurs fois séquestré et menacé avec une arme des artistes, est mis en examen pour meurtre. Il gagne les deux premiers procès (allant au tribunal avec la plus ridicule perruque jamais portée dans l’histoire de l’humanité), mais en perd un troisième, en 2009.

CSX2287 appartient toujours à Frederick Simeone. Il l’a restaurée et l’exhibe régulièrement. Pour le plus grand bonheur des fans, qui veulent voir la « Cobra Daytona perdue ».

A lire également:
7,25 millions de dollars pour une Shelby Cobra Daytona Coupé (CSX2601)
Shelby Daytona Coupe LeMans Edition
Le Mans Classic: la 7e Cobra Daytona

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz