Accueil Art automobile Le Mans Classic : La 7e Cobra Daytona

Le Mans Classic : La 7e Cobra Daytona

194
4
PARTAGER

La Cobra Daytone de Ludovic Caron possède un beau palmarès

Les amoureux de sport automobile connaissent le nom de Cobra… Les roadster Cobra, présents en nombre dans le paddock du Mans Classic, sont des trésors sur roues. En février 1962, le premier exemplaire d’AC Cobra est livré dans les ateliers de Caroll Shelby, le père de cette aventure. Un V8 de 4,7 litres, une mécanique Ford, les AC partent à l’assaut du Mans… Mais la concurrence de l’époque est difficile, et une certaine Ferrari 250 GTO occupe le devant de la scène.

Le problème de la Cobra roadster : son Cx. Avec ne vitesse de 265 km/h en pointe (ndlr : les Hunaudières n’étaient alors pas coupes par deux chicanes), les Américaines ne peuvent se battre à armes égales. Caroll Shelby décide donc de modifier les chassis de Roadster. Il demande à Pete Brock (à l’origine de la Corvette Sting Ray) d’imaginer une Cobra coupé, avec un toit, sur la base du roadster existant.

Le long capot et les deux bandes blanches qui traversent la voiture resteront mythiques. Caroll Shelby récupère un chassis de roadster, accidenté à Daytona. Il réalise alors les plans de Pete Brock. La Cobra Daytona prend vie. 6 Daytona verront le jour, sur base de roadster. 6 modèles rares, dont la valeur est inestimable.

Cibra Daytona au Mans 1964

Les roadster Cobra sortiront jusqu’en 1968… Shelby prenant ensuite la direction de l’aventure Ford (avec les GT40) au Mans. une carrière courte donc, mais qi reste dans la mémoire des fans.

Ludovic Caron, en passionné de l’époque Cobra, a transformé un châssis de Roadster (COX 6002) en Daytona, comme à l’époque. Le travail s’est effectué en respectant les méthodes dictées par Pete Brock, et la validation a été faite par Caroll Shelby. 400ch, et seulement 900 kg sur la balance, la 7e Daytona est sur les circuits Européens.

Elle ne possède que 4 rapports de vitesse, mais peut atteindre les 305 km/h, rendant jaloux les propriétaires de Cobra roadster. Elle était déjà venue au Mans Classic (avec Henri Pescarolo à son volant). La Cobra n’a malheureusement pas été vue en piste dimanche, mon objectif, placé au virage PlayStation (comme souvent) ne peut donc vous satisfaire les yeux…

Sources : L’optimum,
Crédit photo : BlenHeimGang

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le Mans Classic : La 7e Cobra Daytona"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Anonyme
Invité

ça, c’est une vraie « voiture de rêve »!
des miens en tout cas!

Anonym
Invité

Je travaille dans un hotel relais et chateaux et cette semaine, j’ai eu comme clients 3 couples écossais :
1 aston martin DB5 Suppergera
1 aston martin DB5 volante
1 aston martin DB4

Juste un reve 😀

wpDiscuz