Accueil Nissan Nissan GT-R : menus ajustements, Spec M et R36 à l’horizon

Nissan GT-R : menus ajustements, Spec M et R36 à l’horizon

50
12
PARTAGER

Même si elle n’a débarqué en Europe qu’au printemps dernier, la Nissan GT-R va déjà sur ses deux ans au Japon où elle a été mise en vente peu après son introduction fracassante au Tokyo Motor Show 2007. Les chanceux du site britannique Pistonheads ont récemment été conviés à une rencontre informelle avec le poste avancé de Nissan au Nürburgring, à l’occasion de la visite de Kazutoshi Mizuno, le père de celle qui a mis la pagaille dans le petit monde des sportives. C’était l’occasion de prendre les dernières nouvelles de la voiture et des développements futurs qui l’attendent.

Pour l’année 2010 la voiture bénéficiera de quelques améliorations sur le plan de l’aérodynamique avec l’adoption du diffuseur arrière de la Spec V (photo) et de nouvelles ouïes d’aération latérales pour le refroidissement des freins arrières et l’écoulement de l’air vers le diffuseur. Les lois d’amortissements sont également revues avec une rigidité légèrement en hausse, et l’ECU reçoit une nouvelle cartographie moteur pour permettre à la voiture d’être conforme à la norme Euro 5. En option il sera possible d’installer un système d’acquisition de données avec les informations recueillies exportables sur une clé USB pour analyse ultérieure sur PC. Voilà pour la GT-R standard.

Mais la grande nouveauté 2010, outre l’arrivée de la Spec V en Europe, est la confirmation de la sortie au début de l’année prochaine au Japon d’une version Spec M que nous vous avions présenté dans les grandes lignes il y a quelques temps. Reprenant la philosophie de la R34 Spec M, et contrairement à la Spec V, il ne s’agit pas d’une version sans compromis mais plutôt d’une version exclusive dans ses équipements et matériaux intérieurs, avec des réglages plus GT que piste. Le prix devrait être au niveau de celui de la Spec V, voire plus élevé, soit à peu près deux fois supérieur à celui de la GT-R normale.

Dernière information glanée par Pistonheads auprès du vice-président en charge de la planification produit globale, malgré l’environnement économique défavorable la GT-R aura bien un successeur dont la nomenclature est évidemment R36. Evolution de la voiture actuelle, basée sur la même plateforme et équipée du V6 biturbo de l’actuelle, la R36 qui devrait arriver en 2013 prend pour référence la Porsche 911 GT2. Une cible haute, mais l’on a vu avec la R35, qui a atteint son objectif de surpasser la cible désignée 911 turbo, que les déclarations de Mizuno ne sont pas des paroles en l’air.

Via Pistonheads
Crédit image : Nissan

Lire également:
Programme de remise en forme pour la Nissan GT-R
Essai Nissan GT-R

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz