Accueil F1 Natacha Gachnang: bientôt une femme en F1?

Natacha Gachnang: bientôt une femme en F1?

278
9
PARTAGER

La FIA et la FOTA se font la guerre en F1. La FOTA (qui représente la plupart des équipes actuelles) menace d’un boycott. La FIA réplique en dégainant de nouveaux entrants plus ou moins sérieux. Chacun de ses novices possède une arme: USF1 GP exhibe sa bannière étoilée, Litespeed utiliserait le nom de Lotus (l’usufruit du team F1 étant aux mains de David Hunt, frère de James), Prodrive courrait avec les couleurs d’Aston Martin et le Campos Racing pourrait aligner une femme, Natacha Gachnang.

Le nom de « Gachnang » est loin d’être inconnu pour les amateurs de sport automobile helvète.

Dans les années 60, les frères Claude et Georges Gachnang créèrent les CEGGA (Claude Et Georges GAchnang), qui coururent en cote.

Natacha est la petite-fille de Georges Gachnang. Tandis que Claude possède un petit-fils qui s’appelle Sebastien Buemi

Les deux cousins se sont longtemps affrontés en piste. En kart, Natacha pris l’avantage, mais en formule BMW, Sebastien prit le dessus et débuta une carrière météorique qui l’emmena en F1.

A contrario, après 7 ans de monoplace, Natacha Gachnang n’a pas fait grand chose d’exceptionnel. En 2008, elle termina 3e du championnat de F3 Espagnol (sans avoir remporté de course.)

Notez qu’elle était présente au Mans, en levée des 24 heures, pour une course de Formula Le Mans (3e.)

L’axe Campos Racing-Natacha Gachnang n’est pas impromptu. En F3 Espagnole, elle portait les couleurs du team et elle les porte encore en F2 (ci-après.)

Adrian Campos (ex-pilote de F1) avait fondé le Campos Motorsport en 1997, afin de faire courir Marc Gené en Open Nissan (ancêtre de la WSR.) Cette structure a également fait courir Fernando Alonso. Campos est d’ailleurs co-manager de ce dernier. C’est lui qui, fin 2005, convainquit Alonso de frapper à la porte de McLaren, en profitant d’une fenêtre dans son contrat (au dépend de son patron et autre manager, Flavio Briatore.)
Adrian Campos a revendu son écurie à Alexandro Ajaj (gendre de l’ex-premier Ministre Espagnol Jose Maria Aznar), qui l’a rebaptisé Addax Motorsport. Mais Campos n’est pas du genre calme et dans la foulée, il créa le Campos Racing. Objectif: la F1 avec un châssis Dallara et un moteur Cosworth. Il figure sur les tablettes des engagés 2010.

La FIA a annoncé 13 équipes pour 2010 (plus Litespeed/Lotus, Prodrive/Aston Martin et Lola), alors qu’il n’y a que 12 places. Il va donc falloir faire du tri. La FIA veut des femmes. Danica Patrick n’a l’air guère tentée par l’aventure USF1 GP et donc, Natacha Gachnang serait un coup marketing formidable. Reste à savoir si la Suissesse a réellement le niveau pour conduire une F1.

Source:
Yahoo! Sport

A lire également:
Litespeed en F1: intox ou intox?
F1: bientôt 12 équipes?
F1: la justice a tranché, Ferrari OUT

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz