Accueil Berlines Du nouveau sous le capot de la Mercedes Classe C

Du nouveau sous le capot de la Mercedes Classe C

45
3
PARTAGER

Le constructeur allemand annonce le renfort de trois nouvelles motorisations sur la gamme de sa berline Classe C. Ses motorisations à injection directe regroupées sous le label « vert » BlueEFFICIENCY se distinguent évidemment par des niveaux de consommation et de rejets en baisse.

Premier arrêt sur la case motorisation essence. La Mercedes C250 CGI BlueEFFICIENCY fait ses premiers pas sur le catalogue de la berline allemande. Cette motorisation à injection directe se caractérise par un bloc de 1 796 cm3 dont la puissance délivrée atteint 204 chevaux pour une valeur de couple de 310 Nm. Elle affiche un niveau de consommation moyenne selon le constructeur de 7,2 l/100 km soit 168 g/km de CO2. La Classe C C250 CGI BlueEFFICIENCY abat le 0 à 100 km/h en 7,2 secondes et affiche 233 km/h en vitesse de pointe.

Place aux moteurs mazout. La Mercedes C250CDI BlueEFFICIENCY accueille un moteur optimisé pour unen niveau de consommation moyenne de 5,1 l/100 km et 134 g/km de CO2 contre 5,3 l/100 km et 138 g/km de CO2 auparavant. Performances : 7 secondes au 0 à 100 km/h et 240 km/h en vitesse maximale contre 7,5 secondes et 238 km/h sur l’ancienne version.

Enfin la C220CDI BlueEFFICIENCY revendique de faibles niveaux (4,8 l/100 km et 127 g/km de CO2 soit un bonus de 200 euros, une première pour le Classe C) extraits de son moteur de 2 143 cm3 d’une puissance de 170 ch et 400 Nm. Performances : 8,4 secondes au 0 à 100 km/h et 232 km/h en v-max (contre 8,8 secondes et 219 km/h). Aucune indication sur les différents tarifs en versions berline et break.

A lire également. Essai Mercedes C200CDI BlueEFFICIENCY : partie 1, 2, 3 et conclusion.

A voir également. Galerie Essai Mercedes C200CDI BlueEFFICIENCY.

175189175193175196175199175202175208175214175223175229175403

Source : Mercedes.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz