Accueil Bio-carburants Essai Volvo V70 FT : Vie à bord (2/4)

Essai Volvo V70 FT : Vie à bord (2/4)

543
0
PARTAGER

A l’intérieur, pas d’hésitation possible sur la provenance du V70. Les lignes et matériaux (en particulier les très beaux inserts en « chêne Moderne ») sont typiquement suédois, faisant écho au mobilier contemporain.

A chaque nouveau modèle, Volvo prouve qu’il est parmi les constructeurs à réaliser les plus beaux intérieurs. La finition n’appelle aucune critique et le soin du détail ne mérite que des éloges. Le bon goût a droit de citer dans cet habitacle vaste. L’ambiance est différente de celle, plus cosy, d’un boudoir anglais et encore plus des tristes (Mercedes CLS mise à part) intérieurs allemands. Console flottante, coiffe de planche de bord brune avec les sièges beige. Chaque harmonie est soignée quel que soit le choix des couleurs.

Le bilan concernant l’ergonomie est lui moins élogieux. En effet, les boutons sont nombreux et demandent à être apprivoisés. Parmi les détails peu pratiques, on note le GPS fonctionnant avec une télécommande ou un peu visible joystick situé derrière le volant… alors que la connexion Bluetooth est elle commandée par un ensemble de boutons sur la console centrale, avec affichage sur un autre écran, aux noms de menus assez proches. Bref, on s’y perd au début et il est difficile d’utiliser ce système sans lire le mode d’emploi.

L’autre regret concerne les quelques lacunes d’équipements. Il semblerait que Volvo ait suivi la mode allemande avec des options un brin mesquines. Il semble déplacé qu’une voiture à presque 50 000€ ne propose pas le démarrage sans clé en série (alors que tous les modèles disposent d’un bouton de démarrage) ou encore la caméra de recul. Et pourtant, nous avions la finition Summum, la plus huppée. Maladie suédoise enfin : l’absence d’allumage automatique des phares, due à la législation suédoise qui impose d’avoir les feux de croisements allumés en permanence. Une caractéristique qu’on retrouve chez SAAB. D’autant plus regrettable qu’un capteur de lumière est installé pour modifier la luminosité du GPS lorsqu’on passe sous un tunnel.

Le système audio optionnel Volvo High Performance est loin d’être impressionnant. Sans doute pour laisser la place au Premium Sound plus cher. Le son est fidèle mais manque de chaleur. Quant à la restitution des basses, elle est moyenne. D’autant plus impardonnable sur des chansons d’Abba ! Le High Performance pourrait au moins avoir la reconnaissance de ses origines !

Toutefois, Volvo propose un nombre assez impressionnant de systèmes de sécurité, comme le détecteur d’angle mort ou les rehausseurs arrière à deux niveaux. Dommage que ceux-ci grèvent le confort d’assise.

Finissons cette visite intérieure par la soute à bagages, raison d’être de ce V70. L’accès y est aisé, le volume dégagé et la moquette accueillante. Ajoutons-y une baquette qui se rabat en un tournemain et de nombreux détails pratiques pour y arrimer votre chargement. De quoi envisager un déménagement sans souci…

Galerie de l’essai (58 photos) :

178952178956178971178995179004179028179034179049179052179082

Lire également :
Essai Volvo V70 FT : Présentation & Design
Essai Volvo V70 FT : Sur la route
Essai Volvo V70 FT : Conclusion

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz