Accueil Bio-carburants Essai Saab 9-3 1.8t BioPower : Conclusion (4/4)

Essai Saab 9-3 1.8t BioPower : Conclusion (4/4)

213
5
PARTAGER

Au terme de notre essai, faisons le point sur cette 9-3. D’emblée, on peut dire sans se tromper qu’elle n’est certainement pas la mieux finie ni la plus efficace de sa catégorie. Et pourtant, elle ne manque pas de charme, loin de là.De tout temps, Saab a suscité des réactions très tranchées. Cela s’est d’ailleurs vu dans les commentaires que vous avez laissé aux parties précédentes. Deux camps s’affrontent : ceux pour qui une Saab ne mérite pas son titre de premium et les autres qui défendent corps et âme une Saab avec ses défauts. A vrai dire, on ne peut pas vraiment donner tort aux premiers cités : une 9-3 est en effet très proche techniquement de feu l’Opel Vectra, qui n’était pas réputée pour ses qualités routière et l’habitacle, bien que spécifique et original, ne peut soutenir la comparaison avec une Audi, une Mercedes ou une BMW. Néanmoins, la voiture ne manque pas de charisme puisqu’elle cultive son originalité une fois à bord et qu’elle ravira les gros rouleurs qui avalent chaque jour de nombreux kilomètres sur autoroutes. En fait, une Saab pourrait être américaine : un habitacle valorisant mais au niveau de finition et de qualité des matériaux en retrait par rapport à ses concurrentes, des suspensions « molles » mais qui garantissent un confort de haut niveau sur les longs parcours et un équipement très complet dès le niveau de finition de base.

En ce qui concerne l’utilisation de BioEthanol, même s’il fait grimper la consommation de manière significative (11l/100 km contre 8,1l/100 km en essence), il l’emporte d’une courte tête sur le plan de la rentabilité. En effet, aux tarifs moyens en vigueur (0,85€/litre pour le Superéthanol et 1,20€ pour le SP95), il vous en coûtera 9,35€ de carburant tous les 100 kilomètres, contre 9,72€ à l’essence. l’écart de prix est donc moins avantageux que ce qu’il n’aurait été voilà quelques mois lorsque le prix du baril de pétrole atteignait des sommets mais reste quand même à l’avantage du « Bio ». Et comme le moteur développe plus de puissance lorsqu’il est alimenté à ce carburant, on aurait tort de se priver !

A lire également:
Essai Saab 9-3 1.8t BioPower : Présentation
Essai Saab 9-3 1.8t BioPower : vie à bord
Essai Saab 9-3 1.8t BioPower : sur la route

A voir également : Galerie Saab 9-3 1.8t BioPower
175298175329175332175335175341175344175302175308175311175317175320

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz