Accueil Actualités Entreprise Chrysler : un départ du Canada dans les cartons ?

Chrysler : un départ du Canada dans les cartons ?

32
8
PARTAGER

Nouvel épisode dans le feuilleton de Chrysler sur le sol canadien. Alors que les discussions semblent dans l’impasse entre les différentes parties, le constructeur américain ne souhaitant d’un côté pas s’aligner sur le compromis signé entre GM et les TCA alors que le gouvernement et les salariés de l’autre ne comptent plus faire de compromis supplémentaires, il se murmure que Chrysler aurait déjà planifié son départ du pays.

Et si la menace brandie par Chrysler au Canada devenait réalité ? En clair et si Chrysler venait tout simplement à quitter le territoire ? Selon diverses sources du pays, le constructeur US aurait d’ores et déjà lancé le processus qui se traduirait alors par la fermeture des deux complexes industriels dans l’Ontario (Windsor et Brampton) ainsi que l’usine de Toronto représentant alors un total de 10 000 employés sur le carreau (production de modèles comme les Dodge Charger et Challenger ou Chrysler 300 C).

« Chrysler étudie la possibilité de dénicher des sites alternatifs avec des structures de coûts plus concurentielles« , confie sous couvert d’anonymat une source du constructeur américain. Dans le viseur plus clairement. Le Mexique.

Ken Lewenza, président des TCA, a pour sa part rétorqué à cette rumeur grandissante que tout chantage de la sorte était inacceptable et que la position de son groupe ne bougerait pas. Quant à Tom LaSorda, il s’est une nouvelle fois exprimé sur l’accord signé entre les TCA et GM le qualifiant « d’inconcevable » pour une application chez Chrysler.

Toute aide financière versée par le gouvernement canadien (2,3 milliards de dollars) était avant subordonnée à un accord avec les TCA, le dossier semble réellement dans l’impasse. En abandonnant le sol canadien, Chrysler se tirerait également une balle dans le pied se confrontant alors sûrement à un boycott de la part de la clientèle. To be continued

A lire également. Chrysler au Canada : menaces ou chantage ? Chrysler au Canada : les tensions augmentent et GM et les syndicats : accord au Canada.

Source : The Canadian Press.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz