Accueil Alternatives Mazda Premacy Hydrogen RE Hybrid : sur la route

Mazda Premacy Hydrogen RE Hybrid : sur la route

152
11
PARTAGER

Mazda_Hydrogen__6_.jpg

Chacun cherche sa solution énergétique pour l’avenir, avec l’hydrogène pour horizon dans de nombreux cas. Mazda y ajoute sa pincée de particularité, en adaptant son traditionnel moteur rotatif à l’hydrogène. Aujourd’hui, la marque japonaise vient d’obtenir l’autorisation du ministère des transports japonais pour lancer des tests grandeur nature de son Premacy hybride, présenté sous forme de concept au dernier salon de Tokyo.

Cette expérience fait suite à celle menée en 2004 avec des RX-8. Différence de taille, le Premacy testé cette fois combine propulsion thermique à l’hydrogène et motorisation électrique (avec batteries Lithium-ion). De quoi diminuer la consommation d’un carburant certes peu polluant lors de sa phase d’utilisation véhicule mais assez couteux environnementalement parlant lors de sa fabrication. Comme sur la BMW Hydrogen 7, le moteur thermique peut également fonctionner à l’essence. La puissance totale annoncée est de 110kW, soit 150ch.

Question marketing, cette autorisation tombe à pic. En effet, tous les constructeurs japonais cherchent à démontrer leur excellence technique pour le G8 qui aura lieu le mois prochain. A cette occasion seront exposées les RX-8 Hydrogen RE et Premacy Hydrogen RE Hybrid.

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Mazda Premacy Hydrogen RE Hybrid : sur la route"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
cedric
Invité

C’est un moteur rotatif comme le RX8 ?

Anonyme
Invité

je trouve que la technologie de l’hydrogène est celle qui devrait se génaraliser. je ne suis pas vraiment pour l’électricité parce que pour produire de l’électricité on utilise des centrales dangereuses et polluantes

fanporsche
Invité

Oui mais les usines fabriquant de l’hydrogène sont aussi très polluantes. L’avantage avec l’électricité c’est qu’on peut en récupérer lors des freinage, on peut aussi la capter grâce à des panneaux solaires (en de faibles quantités mais suffisantes pour faire fonctionner la climatisation, les phares, les feux, les clignotants et toute autre instrumentation dans la voiture) de plus certains constructeurs développent des solutions pour que la centrale électrique domestique permettant de recharger la voiture fonctionne grâce à des éoliennes ou à des panneaux solaires.

Anonyme
Invité

Ou grâce a des centrales nucléaires xD!
Je trouve cela sympa que les marques se mettent à l’hydrogène, même si cette technique et encore un peu pollunates(qui plus l’eau, l’eau rejeté n’est-il pas un gaz à effet de serre? A confirmer…)
De toute façon, il faut trouver un remplacant au pétrole…

wpDiscuz