Accueil Ecologie Mazda Premacy Hydrogen Rotary Engine

Mazda Premacy Hydrogen Rotary Engine

104
9
PARTAGER

MAZDAREHYBR_small.jpg

Décidément, le stand Mazda du prochain salon de Tokyo vaudra le détour! Outre la Taiki, le constructeur « zoom-zoom » va présenter une version équipée d’un moteur rotatif fonctionnant à l’hydrogène de son monospace Premacy (Mazda 5 en Europe.)

La fiche technique est un peu light (il faudra attendre le salon pour la suite.) Tout juste apprend t’on que par rapport à la RX-8 du même acabit, le moteur est transversal et que l’autonomie a doublé (200km au lieu de 100.)

Bonne nouvelle pour les habitants de l’archipel (PLR…), il arrivera en concession dés le début de l’année 2008. En revanche, aucune info sur une exportation éventuelle.

MAZDAREHYBR 

Source:
Carscoop

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Mazda Premacy Hydrogen Rotary Engine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vincent P.
Invité

c’est bête que la fiche technique soit un peu light …

Mais, si lautonomie a doublé, c’est parce que le réservoir est 2 fois plus gros, ou le moteur qui a un rendement 2 fois meilleur ??

Pascal
Invité

si je puis me permettre, la photo du véhicule illustrant l’article n’est pas un Premacy, mais un Mazda 5 …

salutations

kitnoce
Invité

Peut-être que la 5 chez nous est vendue sous le nom de Premacy chez les japs.

toto
Invité

il est bon de rappeller que l’hydrogène carburé dans un moteur thermique présente le plus mauvais écobilan de tous les sytèmes disponibles actuellement (largement inférieur au diesel !)
[ reformage methane > emission de co2 > compression > acheminement > combustion H2 dans un moteur à faible rendement ]

c’est donc plus une opération de communication qu’autre chose (montrer qu’on « maitrise » une techno H2 est valorisant pour la marque et permet d’afficher un proto dans les salons « verts » )

Vincent P.
Invité

@ toto:

le vaporeformage de l’H2 à partir du méthane se fait relativement bien.
Il y a certe une émission de CO2, mais moi, je tendrais à dire que globalement (cad du puits à la roue), cette émission est plus faible que celle du diesel / essence.

1L de diesel aura demandé l’énergie d’1L de ce carburant pour toute la phase extraction => rafinage => citerne.
Reste ensuite le rendement du moteur, donc la production de CO2 est loin d’être négligeable.

En bref, si tu as des chiffres sur ce que tu avances (« écobilan largement inférieur au diesel ! »), je suis preneur.

wpDiscuz