Accueil Actualités Entreprise Le marché japonais toujours plus bas

Le marché japonais toujours plus bas

62
8
PARTAGER

dealer.jpgLe succès éclatant des constructeurs japonais sur le plan mondial occulte un phénomène qui prend des proportions de plus en plus alarmantes: le marché intérieur nippon n’en finit pas de sombrer, et les ventes pour la première moitié 2007 sont les plus basses depuis… trente-deux ans, carrément, et juin est le 24ème mois consécutif de baisse. Le plus grave est que les motifs sont moins économiques que démographiques: la population, en baisse, voit sa moyenne d’âge augmenter à toute allure, diminuant d’autant le nombre de jeunes acheteurs. Pas étonnant que les constructeurs se lancent dans les voitures pour seniors.

L’autre phénomène majeur est le transfert des clients sur les Kei, qui souffrent beaucoup moins que les voitures standard. Le prix du carburant qui est taxé à la mode européenne plutôt qu’à l’américaine n’en finit pas de grimper, ce qui n’arrange rien. Tous les indicateurs sont donc bloqués sur « déprime ». Pour tenter de contrer la tendance, les constructeurs multiplient les nouveaux modèles : neuf pour le début 2007, contre sept l’année dernière, mais sans réussir à renverser la situation.
Pas beaucoup d’espoir du côté des voitures importées qui ne représentent encore qu’une part risible des ventes : 20.743 au total en mai, contre 307.078 voitures japonaises vendues soit à peine plus de 6% du marché.
C’est Toyota qui domine le marché avec 108.583 voitures vendues en mai, loin devant Nissan (47.785) et Honda (42.035). Si l’on intègre les Kei, Suzuki et Daihatsu sont en fait respectivement second et troisième avec 50.470 et 48.226.

Source: Bloomberg, JAMA, JAIA

Lire également:
Marché japonais : Suzuki, la petite bête qui monte, qui monte

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Le marché japonais toujours plus bas"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
superstar
Invité

Quel dommage pour le premier constructeur mondial! bouhouhou.
En même temps, les japoniaises n’ont rien de vraiment excitant, à part deux-trois modèles commercialisés il y a des années.

Bon maintenant, il ne reste plus qu’a attendre que le même phénomène se produise aux U.S.

jules
Invité

Apparemment tu n’a jamais vu de modèles déstinés au marché japonais 😆

mais bon c’est juste que tu es ignorant 😀

Olivier
Invité

précision : le japon taxe un peu moins ses carburants que les pays européens et un peu plus que les USA

superstar
Invité

@ jules : tu parles de quels modèles? La dernière bB, la Premio, l’Allion, la Probox, la Crown Confort (celle qui sert au taxis), la Wish, la Caldina, etc… (Et encore je reste uniquement chez Toyota).

Oui je les ai vus. C’est justement pour ça que je donne mon avis. Et je les trouve soit d’une banalité et d’une laideur affligeante, soit d’une agressivité déplacée. Dans tous les cas, je ne les aime pas.

PS : tu les achètes les Hors-séries annuels « Toutes les voitures du monde » et Cie? Moi oui. Pour un ignorant…

Toluf
Invité

@ superstar

« les japoniaises nont rien de vraiment excitant, »

Ca c’est ton opignon et pas forcement celle des japonais, leur mode de vie est très différent du notre, leurs gouts autmobiles aussi…

wpDiscuz