Accueil Lotus Lotus 2-Eleven

Lotus 2-Eleven

343
11
PARTAGER

Lotus 2 Eleven
En attendant l’Esprit qui n’est pas pour tout de suite, Lotus n’avait pas grand chose de nouveau à montrer pour le Salon de Genève. Qu’à cela ne tienne, L’Elise/Exige n’est pas à une nouvelle déclinaison près: et voici la Lotus 2-Eleven, destinée au pistard amateur éclairé qui n’a pas une fortune à mettre dans une supercar dédiée mais veut tout de même taquiner sérieusement le chrono.

Avec 255 ch tirés du 1.8l Toyota compressé pour un poids plume de 670 kg, la 2-Eleven offre selon Lotus un rapport poids/puissance équivalent à une F1 des années soixante. La référence n’est pas fortuite: Jim Clark, Chapman, c’était l’âge d’or de la marque.
La 2-Eleven est avant tout destinée à tourner en circuit, mais sera proposée également dans une version homologuée (homologation à titre individuel) pour la route en Grande Bretagne. La voiture disponible à la vente portera pour son lancement en avril prochain la splendide décoration de ces images, pour un prix de 39.995 livres (59.300 euros). La version pure et dure pour la piste uniquement, encore plus pure et dure, c’est-à-dire, avec un aileron biplan, une aérodynamique affinée et un baquet homologué FIA coûte plus cher: 49.995 livres (74.150 euros) hors taxes. La 2-Eleven est la concrétisation de la Lotus Circuit Car présentée il y a deux ans, et tient ses promesses : 3,9 secondes de 0 à 100 km/h, et 250 km/h en pointe. Largement de quoi se faire plaisir, et peur aussi. Mission accomplie.

Source: Lotus Sport

Lire également:
Lotus Circuit Car : elle roule !!!!

Lotus 2 Eleven

Lotus 2 Eleven

Lotus 2 Eleven

Lotus 2 Eleven

Lotus 2 Eleven

Lotus 2 Eleven

Lotus 2 Eleven

Lotus 2 Eleven

Lotus 2 Eleven

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Lotus 2-Eleven"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Xavier Seynave
Membre

moi vois, moi veux…

Scout
Invité

Je trouve qu’elle a un arceau un peu simplet pour une voiture qui est censé faire du circuit, non ?

superstar
Invité

Elle a l’air géniale.

Onze ans que Lotus présente des dérivés de l’Elise et à chaque fois, il nous sort une petite merveille.

Laurent
Invité
Pas tellement plus légère que la première série d’Elise de route, plus tolérante. Mais avec le double de puissance, ça doit marcher très très fort. Plus près de la philosophie d’une Lotus 23 que d’une 11 ! Cela dit je commence à adhérer de moins en moins : On reste en effet dans des resucées systématique et monomaniaques de l’Elise, à la fin c’est un peu lassant. On croirait une poupée Barbie dont on change la robe de temps à autre.. Et puis à titre personnel, à partir d’un certain niveau de puissance je préfère que le nombre de cylindres… Lire la suite >>
Invité

et en plus ça a l’air simple à creer ce genre de petites merveilles…
si seulement les constructeurs français avaient les co….. de nous en faire une petite sportive du même type et dérivable en différentes versions…

parce que le Renault spider excusez moi du peu mais…

wpDiscuz