Accueil Général Villeneuve en Nascar, Pollock parle

Villeneuve en Nascar, Pollock parle

64
6
PARTAGER

www.derapate.itFinalement, la piste Villeneuve reprend du poil de la bête… Le canadien pourrait avoir un coup de pouce de la part de Roush Racing pour monter une équipe. En effet, Villeneuve ne pourra pas piloter pour un Roush qui affiche complet côté pilotes et dont la structure atteint la limite permise par le Nascar. Il fournirait chassis, moteurs et staff technique, et aiderait globalement le fils de l’autre à concrétiser son projet. Les bruits de garage (sur Speed TV) de la semaine passée rapportent que Craig Pollock pédale pour signer des sponsors, et plus vite le budget sera réuni, plus soignée sera la préparation. Radio-Canada rapporte quelques éclaircissements amenés de vive voix par Pollock hier.
Apparemment, la paire canado-écossaise ne se concentre pas uniquement sur Roush Racing. Si la mane technique provient d’une autre équipe (il y aurait d’autres contrats), alors il en sera ainsi. Pollock reste vague sur l’avenir, soit-disant à cause de négociations non finalisées, mais un des objectifs reste la Nextel Cup, même s’il est peu probable que Villeneuve puisse suivre le calendrier complet. Utilisant probablement Montoya comme lièvre, le canadien prend la mesure des efforts à mener pour apprendre le métier et espérer y briller. Le passage par des séries inférieures sera inévitable et il est déjà trop tard pour annoncer quoi que ce soit concernant une saison complète.
Jusque là le projet ressemble à BAR, la fortune de BAT en moins. Au moins on a droit à quelques paroles qui ont étrangement manqué après l’éviction de Villeneuve par BMW. Néanmoins le projet semble encore très vague et on voit mal comment il pourrait aboutir à quelque chose de solide: un patchwork de techniciens, des voitures en prêt-à-porter et non en sur-mesure, le peu de chance de briller au classement des propriétaires et donc la galère des qualifications course après course. Pollock trouve la Nextel Cup différente de la F1, moins stressante à cause de l’absence d’activités promotionnelles et d’essais privés (« perte de temps »!). J’espère que l’un d’eux essaiera de suivre la Cup ailleurs que dans les journaux parce que le réveil ne sera pas agréable.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Villeneuve en Nascar, Pollock parle"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
--
Invité

Ce gars ne devrait plus essayer de piloter

Christophe
Invité

Vraiment, je ne comprends pas la remarque qui vient d’étre faite…pauvre internaute

castor
Invité

bien sur pauvre internaute, s’il ne signe pas c’est qu’il à vraiment honte des conneries qu’il peut dire. Si il y en a qui devraient arreter de piloter, il y en a qui devraient éviter de taper au clavier.

Patrick
Invité

Hahahaha, bien dit.

Il y a tellement du sous entendus dans cette histoire que cela semble peu plausible. Tant mieux si cela se concrétise…

Pierre V.
Invité

Quel gâchis… La F.1 sans calibres du genre Montoya, Villeneuve, c’est quand même beaucoup moins de panache, de vie, de franc parler (au moins pour Villeneuve…) ; de bons employés à la langue de bois bien maîtrisée leur ont succédé…

wpDiscuz