Accueil F1 Fernando Alonso: « Schumacher était mon idole »

Fernando Alonso: « Schumacher était mon idole »

227
58
PARTAGER

34655199img_3606 Auto Hebdo est paru Mercredi. Dans ses pages, le résumé du GP d’Europe F1 avec le détail du week-end de Frank Montagny, du FIA GT, du GP2 ou du championnat de France des rallyes et surtout une interview de Fernando Alonso. L’espagnol a le verbe court et précis et manie mieux son volant que la langue de bois. Il va droit devant et n’élude jamais les difficultés. Extraits.

Auto hebdo est en kiosque jusu’à Mercredi prochain. Allez y.

AH: Pourquoi partir de chez Renault?

FA: Parce que l’avenir de ma carrière est plus important que l’atmosphère d’une équipe. Je ne pouvais pas rester chez Renault pour une année. Il me fallait un challenge sur 3 ou 4 ans.

Et voir McLaren qui souffre aujourd’hui ne vous inquiète pas. Vous voyez l’avenir plus brillant chez eux que chez Renault ?

D’après ce que j’avais sur la table à l’époque, oui. Faute de certitudes (chez Renault), je ne pouvais pas continuer, ni attendre.

Et pourquoi pas Ferrari ?

Pour être honnête je ne m’y vois pas. Ils savaient que mon contrat arrivait au terme et ils ne m’ont rien proposé. Ils n’avaient donc pas envie de m’engager. Je ne mets pas Ferrari en priorité n°1. je veux une équipe qui gagne

Vous évoquez un pilotage différent. En quoi l’est il ?

Un pilotage différent n’implique pas une machine différente. Giancarlo (Fisichella) et moi avons des réglages sensiblement identiques. C’est plus une affaire de coup de volant et de freinage que de mise au point.

Schumalonso Quel est votre adversaire préféré en 2006 ?

Schumacher ! parce qu’il ne baisse jamais les bras et saisit toutes les occasions qui se présentent. Il y a beaucoup de respect entre nous.Une bagarre avec lui n’est jamais facile mais toujours correcte. C’était mon idole avant que j’arrive en F1. Je rêvais de courir contre lui. Le battre représente donc quelque chose de fort.

Et sa retraite ?

Pour moi il continue. Il est le même qu’avant, très rapide, très motivé, très impliqué.

Ca vous déplait de jouer la vedette ?

je préfèrerais que l’on me demande de commenter une 3e ou une 5e place plutôt que ce que j’aime manger ou me mettre sur le dos.

Voilà un bref aperçu de l’interview que vous pouvez découvrir dans son intégralité dans Auto Hebdo.

On découvre un personnage entier doté d’une confiance en lui qui, selon qu’on se place avant ou après ses titres 2005, peut être prise pour de l’arrogance ou bien de l’ambition et de la motivation. Comme tous les grands champions avant lui, il déborde d’envie de titres et ne se perd pas en conjectures diverses. La marque des grands assurément.
Quant à sa relation avec Schumacher, elle transpirait dans les images vues depuis son succès en Chine en 2005.
Les 2 hommes sont loin de se hair et peut être que Michaël Schumacher voit en Fernando Alonso, l’homme comblé qu’il aurait pu être si le sort ne lui avait pas enlevé tragiquement son idole, un sale 1er Mai 1994.

Lire également: Frank Dernie: un pilote extraverti ne peut réussir pleinement

Poster un Commentaire

58 Commentaires sur "Fernando Alonso: « Schumacher était mon idole »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Speedbug
Invité
Je résume : il quitte Renault parcequ’il ne pense qu’à lui, il en est presque à regretter de partir chez McLaren parcequ’il a été impatient, et puis de toute façon chez Ferrari c’est des cons parcequ’il veulent pas de lui… alors faute de mieux… Faut dire qu’il a un avantage, il est bien meilleur que son coéquipié parcequ’à réglage identique, il lui met un tour quand il veut. La bagarre tjrs correcte avec schumi… le jour ou il t’enverra dans le decor comme il a essayé de faire une fois avec Villeneuve pour avoir le titre, tu déchanteras coco. Il… Lire la suite >>
Stéfane
Invité
Le petit Fernando parle encore. Mais on dirait que chaque fois qu’il ouvre la bouche, il s’enfonce! Ce type est un bon pilote mais pas un grand champion, peut-être tout juste un champion mais pas un grand champion! Mais le plus drôle, c’est que je ne le déteste même pas. Il me fait juste pitié tellement il paraît ridicule, et pas seulement sur les bords! Schumacher était son idole… Qui l’est actuelement? Certainement lui-même! Il est très modeste ce type… Cela me ferait tellement plaisir que Schumacher le gagne en Espagne. D’ailleurs, ce ne serait en rien étonnant. Après tout… Lire la suite >>
Sébastien
Invité

Et c’est reparti, t’es vraiment incapable de t’empêcher de cracher sur Alonso…

Je m’étais vraiment trompé sur toi: tu n’as absolument pas changé…

ristagno
Invité

Alonso est jeune, ses réactions sont normales…il va murir avec le temps…Michaël n’a plus rien à prouve, il reste le meilleur pilote et c’est toujours un plaisir de le voir se battre de ne jamais rien lacher un grand pilote quant à Senna (en réponse à un des commentaires) ce n’était pas un ange non plus…je me rappelle d’un GP lorsqu’il s’est jeté sur la Ferrari de Prost…

Stéfane
Invité
Sébastien, ou, je ne peux m’empêcher. J’estime son arrogance inconvenable et déplacée. Alonso a-t-il déjà remporté le GP d’Espagne. Il est en F1 depuis 2001… Il a une excellente bagnole depuis 2004 et il n’a jamasi été capable de le remporter. Schumi est en F1 depuis mi-1991 et a remporté le GP d’Europe (qui se tient en Allemagne et qui est son GP national car situé tout près de là où il est né) en 1994 et 1995. Il a même remporté le GP d4Allemagne en 1995. Mais Schumi disposait d’une bonne Benetton pratiquement seulement en 1994. Donc Schumi a… Lire la suite >>
wpDiscuz