Accueil F1 F1: Brunner limogé par Toyota

F1: Brunner limogé par Toyota

34
0
PARTAGER

Brunner Gustav Brunner fut l’un des tout premiers ingénieurs recruté par Toyota lors de l’arrivée en F1. Dès 2001, soit 1 an avant les premiers Grand Prix des japonais, l’autrichien était soustrait aux galères de Minardi qu’il partageait depuis 1998. Sa légende de "faiseur de chassis miracle" naquit avec les quelques résultats miraculeux qu’obtenaient épisodiquement l’écurie de Faenza, le tout renforcé par un parcours en F1 plutôt conséquent. D’ATS en 1978 à Ferrari en 1994, Brunner fut en fait un directeur technique à la réputation un peu plus grande que son palmarès.

Toyotagt1 Chez Toyota, il prenait la suite d’André de Cortanze qui avait brillament mené le programme Endurance avec les impressionantes GT1 mais dont l’expérience en F1 avait été jugée un peu trop ancienne pour réussir dans la F1 du troisième millénaire.
L’arrivée de Mark Gascoyne en 2004 et la montée en régime manifeste de l’écurie depuis, débouchait logiquement sur la mise à l’écart progressive de l’autrichien dont les premières autos furent loin d’occuper les premières lignes du Championnat de F1. La décision de se séparer de lui ne surprendra donc personne.

Le parcours de Gustav Brunner

1978-1979 : F1 (ATS), designer

1980 : F2 (Maurer), ingénieur en chef

1981 : GT (Lotec-BMW), chef designer

1982-1984 : F1 (ATS), chef designer

1985 : F1 (March), designer

1986-1987 : F1 (Ferrari), chef designer

1988 : F1 (Rial), directeur technique

1989 : F1 (Zakspeed), directeur technique

1990-1992 : F1 (March), directeur technique

1993 : F1 (Minardi), directeur technique

1994-1997 : F1 (Ferrari), chef designer

1998-2001 : F1 (Minardi), directeur technique

2001-2005 : F1 (Toyota), chef designer

Lire également: Premier roulage Red Bull RB2
                         F1: Vodafone quitte le navire

source: Eurosport

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz