Accueil Nouvelles technologies Waymo a mis au placard la conduite semi-autonome trop dangereuse

Waymo a mis au placard la conduite semi-autonome trop dangereuse

538
6
PARTAGER
Chrysler Pacifica Waymo

Le PDG de Waymo a déclaré que la filiale d’Alphabet développera un système de conduite autonome sans passer par la case semi-autonome jugée trop dangereuse.

John Krafcik a déclaré qu’un système de conduite semi-autonome qui permet au chauffeur de laisser la voiture conduire seule, tout en restant suffisamment vigilant pour reprendre le contrôle du volant en cas de besoin a tendance à le rendre moins réactif en cas d’urgence.

Le PDG a expliqué que les différents tests menés dans la Silicon Valley avaient mené à prendre cette décision qui tranche celle des autres acteurs du marché qui préparent des systèmes de niveau 3. « Ce que nous avons découvert était plutôt effrayant », a-t-il déclaré. « Il était difficile de reprendre le contrôle parce que les conducteurs avaient perdu la notion de l’environnement », a-t-il ajouté.

Les ingénieurs de Waymo avaient tenté de développer un système d’avertissement par alerte sonore, mais ce dernier ne s’est pas avéré assez fiable lors de tests filmés en 2013.

Waymo teste des véhicules 100 % autonomes sur certaines routes de Phoenix, dans l’Arizona, depuis plusieurs mois. Les Chrysler Pacifica utilisés pour ces tests ne possèdent que deux contrôles, un premier pour démarrer le véhicule et un deuxième pour demander l’arrêt.

Se refusant à donner une date sur des tests à plus grande échelle, John Krafcik a cependant déclaré qu’un tel moment était « proche ». Il ne restera plus à Waymo qu’à convaincre le grand public et les législateurs qui sont réticents à l’idée d’ôter le facteur humain de la conduite.

 

Source : Reuters

Source photo : Waymo

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Waymo a mis au placard la conduite semi-autonome trop dangereuse"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Faudra bien que le conducteur puisse reprendre le volant sur certaines routes

Thibaut Emme
Admin
En fait, ce n’est pas incompatible. Le souci vient de ce que l’on appelle le niveau 3 (mais aussi le niveau 4). Pas vraiment autonome, mais prenant un peu le contrôle. Aux USA les études montrent que les gens sont totalement déconcentrés, absorbés par ce qu’ils font d’autre. Résultat, quand le système demande à ce que le conducteur reprenne la main, ce dernier est dans l’incapacité de le faire. Un peu comme si on vous demandez de vous réveiller et prendre le volant d’une course en 30 secondes. Il y a même des spécialistes qui pensent que le niveau 3… Lire la suite >>
Lolo
Invité

Je suis 100% d’accord avec eux. Soit c’est manuel, soit c’est autonome. Mais un peu des 2 est bien pire. Car au final, qui a raison sur qui ? Et surtout come déjà dit, le conducteur ne sera jamais assez attentif que pour corrigé les erreurs du système.

Gomez Addams
Invité

Nous, on a « la main » qui gère tout niveau 66.

ART
Invité

« Il était difficile de reprendre le contrôle parce que les conducteurs avaient perdu la notion de l’environnement »

Ca alors, on s’aperçoit que ça déresponsabilise totalement !!!

Gomez Addams
Invité

La nuit à fond sur l’autoroute, avec les fesses de sa femme sur le volant pour passer le temps….. la notion de l’environnement !!!

wpDiscuz