Image absante

Didier Pironi: GT et seventies

Pironi GT 1976 Porsche Didier Pironi: GT et seventies

Inconcevable de nos jours de voir un pilote de F1 au départ dune course dendurance. La F1 est devenue exclusive. Des contrats en béton enferment ses pilotes dans le carcan du grand circuit organisé par Ecclestone et Mosley. Même lorsquils débutent dans les formules de promotion, les pilotes contemporains répugnent à courir dans des voitures fermées.
Tel ne fut pas toujours le cas, loin sen faut.A titre dexemple, lexcellent Didier Pironi nhésita pas à sengager dans des épreuves dendurance.
En 1976, il participe à ses premières 24 Heures du Mans au volant dune Porsche 934. Didier a alors 24 ans et il domine le challenge européen de Formule Renault. Elf, qui loue la 934 quil pilote à Kremer, lui adjoint deux pointures : Bob Wollek et Marie-Claude Beaumont. Léquipage réalise le 2ème temps du groupe 4 aux essais sans prendre de risques excessifs.
Les 934 manquent encore de fiabilité. En course, elles sont toutes retardées par des problèmes techniques. La victoire du groupe 4 revient finalement aux amateurs bretons Segolen Gadal Ouvière qui pilotent une Carrera à moteur atmosphérique. Didier et ses équipiers se classent au 19ème rang.
Quimporte, Didier a appris Le Mans. Deux ans plus tard, il montera sur la plus haute marche du podium !

Pironi M1 Le Mans 1980 Didier Pironi: GT et seventies

En 1980, Didier pilote en F 1 pour Guy Ligier. Il vient de gagner le Grand Prix de Belgique et de signer la pole à Monaco.
Il revient sur la piste mancelle au volant de la superbe M 1 de BMW France. La voiture ne vise pas la victoire au scratch. Engagé en IMSA, elle reste encore très proche des GT et ne saurait rivaliser en performance pure avec les monstrueuses Porsche 935 K3. Didier offrira cependant un superbe spectacle au public. 5ème aux premiers essais sous la pluie le mercredi soir, la M 1 numéro 83 se classera finalement 14ème au terme dune course perturbée par quelques soucis mécaniques, une sortie dun des équipiers de Didier, et un moteur qui ne tournait plus que sur 5 cylindres.
Les Porsche 934 et les BMW M 1 ne courent plus que dans les épreuves de VHC maintenant. Elles font partie des joyaux de leurs catégories. Imaginez le bonheur des spectateurs lorsquils les voyaient aux mains de la trempe de Didier Pironi !

Pironi BMW M1 Le mans 1980 Didier Pironi: GT et seventies

Merci à Thierry Le Bras pour cet article suggéré par mail.
Photos: Thierry Lebras

2 réponses
  1. Fastbear
    Fastbear à |

    Très très belle M1 en tout cas.

    Répondre
  2. Christophe
    Christophe à |

    pour voir sa cousine 935 en action, allez ici Oly Express au Mans Classic

    Répondre
Poster un commentaire