Image absante

Peugeot J9: Turkish Delight

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

On_gorunum On le croyait disparu, lui et son fumeux Diesel Indenor 504ien…Mais les voyagistes turques en ont fait loutil de transport en commun idéal. La proximité de la mécanique garantie le silence du personnel de bord, tout en offrant la possibilité de maintenir en vol le groupe motopropulseur…
Héritier du J7 lancé en juin 1965, le restyling de 1980, qui donne naissance au J9, na porté que sur des tôles dorénavant moins ondulées.

J9premiercapraz Karsan, partenaire de Peugeot en Turquie assemble et commercialise le  J9.  Quelque peu revu, il côtoie le Premier profondément relooké façon camping-car. LABS fait son apparition et le mythique Diesel dorigine Lilloise à laissé placé à un 2,8l Isuzu à peine plus jeune, que le Minibus, né Peugeot, partage désormais avec le Landwind !

             Source Karsan et Peugeot
                                                                             http://www.karsan.com.tr
                                                                             http://www.peugeot.com.tr

Motor_1 

Inetrieur_1

Laisser une réponse

16 Commentaires sur "Peugeot J9: Turkish Delight"


Invité
zozo
2015 années 8 mois

le véhicule de mes rêves!!!

Invité
max
2015 années 8 mois

il est ou le J9 ?

Invité
2015 années 8 mois

« La proximité de la mécanique garantie le silence du personnel de bord, tout en offrant la possibilité de maintenir en vol le groupe motopropulseur… »

C’est à dire? 😉

Invité
Crépitus
1 mois 20 jours

Je suppose que l’auteur veut dire que le bruit de la mécanique est tel que les discussions (les disputes ?) à bord sont impossibles quant à la maintenance en vol, je suppose qu’il veut dire que le moteur est accessible de l’habitacle, même en roulant… Qui veut rajouter un peu d’huile, je n’ai pas le temps de m’arrêter ?

Bernard Fournol
Invité
Bernard Fournol
1 mois 20 jours

C’est exact!

Invité
Anonymous
2015 années 8 mois

C’est à dire que quand tu pars en colonie de vacances en J7 essence 18 places en 1980 en faisant 700km en roulant de nuit, tu as accumulé un retard de sommeil non négligeable pour le reste de ton existence et suffisamment pour ne pas emmerder les moniteur chaque soir de la colonie ainsi qu’un mal aux tympans dont tu te souvien s toute ta vie durant… et au retour les parents sonts sont ravis, la colonie (au fait un aller retour en J7 espacé de trois semaines) t’as bien fatigué pour la nouvelle année scolaire. Tu mets un sacré temps avant d’avoir envie de te recoucher tard le soir…

Invité
Marco
2015 années 8 mois

Whaou la caisse !!!