WRC - Esapekka Lappi et Jane Ferm vainqueurs en Suède
par Thibaut Emme

WRC - Esapekka Lappi et Jane Ferm vainqueurs en Suède

Il aura fallu qu'il patiente 6 ans et 6 mois pour gagner de nouveau ! Esapekka Lappi impose sa Hyundai i20 et prouve à ses patrons qu'ils ont peut-être eu tort de lui préférer Ott Tänak en pilote à plein temps.

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Ce rallye de Suède était un "vrai" Suède avec des paquets de neige, des routes ultra-rapides et des murs à ne surtout pas toucher. Il y a eu pas mal de figures durant le weekend et la plus impressionnante fut sans doute celle de Fourmaux arrivant "pleine balle" sur un Tänak au ralenti. "C'était chaud ça" dit le Français. Son copilote Alex Coria l'a remis de suite dans la spéciale en lui demandant de se concentrer. Fourmaux a signé le temps scratch dans la 11e spéciale et a été dans le rythme tout au long du rallye.

Ce rallye était aussi l'occasion de retrouver Kalle Rovanperä, le double champion du monde en titre qui a décidé de faire un break en 2024. S'il a bien commencé en signant les deux meilleurs premiers temps puis un second dans l'ES3, dans l'ES4 il part à la faute et tape son radiateur. C'est l'abandon pour la journée et 50 minutes de pénalité dans la musette. C'est dans cette ES4 que Tänak a aussi été contraint de jeter l'éponge pour le vendredi. Pour ces deux-là, le podium s'envolait, même le Top 10.

Au début du deuxième jour, Esapekka Lappi devançait un Katsuta impressionnant puis Oliver Solberg. Pour Solberg c'était d'autant plus impressionnant qu'il faisait ce rallye en WRC2 ! Sur les deux autres jours, la différence se fera de nouveau entre WRC et WRC2 mais il finira à une belle place. Nous y reviendrons.

Pour Katsuta, la tuile arrive dans l'ES10. Dommage pour le japonais et pour Toyota. Pendant ce temps, Lappi reste en tête. Il peut respirer car si Katsuta était à moins de 1 seconde de Lappi, Fourmaux qui passe alors 2d compte 1 minute 33 de retard. De quoi voir venir pour le Finlandais. Le samedi marque le réveil des favoris au titre que sont Evans et Neuville. Mais Fourmaux ne lâche rien. Au soir du samedi, on a Lappi devant Fourmaux à 1 min 06 et Evans 16 secondes plus loin.

2e victoire en carrière pour Lappi

Hélas pour le pilote du Ford Puma M-Sport, il perd sa 2de place dans la première spéciale de ce dimanche au profit d'Evans. Dans la dernière spéciale, Rovanperä marque les 5 points de bonus, devant Evans, Neuville, Tänak et Katstuta qui attrape le dernier point de bonus. Devant, Lappi contrôle. Il l'emporte avec 30 secondes d'avance sur Evans et 48 sur Fourmaux. Derrière, on trouve Neuville, dernière WRC/Rally1 officielle dans le top 10. Ensuite on trouve Oliver Solberg qui impose la Fabia Rally2 devant une armée de GR Yaris. A la 10e place on trouve Bertelli dans une GR Yaris Rally1 privée.

Munster sur le deuxième Ford Puma n'est que 23e, Rovanperä 39e, Tänak 41e et Katsuta 45e.

Les classements seront mis à jour plus tard. Les classements 2024 sont une idiotie sans nom. Le WRC a décidé d'attribuer des points à chaque journée. Ici par exemple, Evans marque 24 points à priori, contre 19 à Lappi ! Le vainqueur qui marque moins de points que le vainqueur....stupide.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Esapekka Lappi remporte un deuxième rallye WRC, 6 ans et 6 mois après sa première victoire. Le pilote Hyundai a pris les commandes et a été débarrassé de ses concurrents directs rapidement.

Derrière, on a longtemps cru à une deuxième place d'Adrien Fourmaux. Mais le Français accroche finalement la 3e place. Son premier podium en WRC.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.