par Thibaut Emme

Retrofuture lance le retrofit hydrogène

Retrofuture (REV group *) est l'un des acteurs de premier plan du retrofit électrique en France. Le groupe lance son département dédié à l’hydrogène.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Début avril 2020, la France a enfin autorisé le "rétro-équipement" (ou retrofit) des véhicules thermiques, essence ou diesel, de plus de 5 ans. Ce retrofit consiste à enlever le moteur thermique du véhicule pour le remplacer par un moteur électrique tout en y implantant également une batterie. Mais, cette batterie peut être aussi secondée par une pile à combustible à hydrogène.

Retrofuture a donc décidé de lancer un projet de retrofit hydrogène. Dans une première étape, une dizaine de prototypes seront créés, comme des camions ou des utilitaires légers. Mais, il y aura aussi des véhicules anciens qui seront ainsi transformés en véhicules électriques à hydrogène.

Pour marquer le coup et les esprits, Retrofuture transformera deux modèles cultes de chez Citroën :

  • Citroën DS hydrogène (1ère mondiale)
  • Citroën HY hydrogène

Evidemment, pour le HY, on pense immédiatement à une application type : le food truck. Electrique+hydrogène pour remplacer une chaîne de traction obsolète et polluante et ainsi avoir accès aux hyper-centres-villes ainsi qu'aux ZFE (zones à faible émission) actuelles et à venir.

Pourquoi un retrofit hydrogène ?

Quel est l'intérêt d'un retrofit hydrogène par rapport à un "simple" rétrofit électrique à batterie ? Pour trois raisons principales. Déjà, un véhicule avec une pile à combustible peut se contenter d'une batterie lithium-ion (ou autre chimie) de plus faible capacité. En effet, la batterie sert de tampon à une pile à combustible de puissance modeste. On peut aussi mettre une pile à combustible de plus forte puissance qui alimente en direct le moteur électrique.

Ensuite, l'autonomie grimpe à 500 km environ sans embarquer 700 kg de batterie. Enfin, le plein se fait en quelques minutes, pour peu que l'on trouve une station hydrogène dans son coin. Ces véhicules n'émettent à l'échappement que de l'eau.

Pour son programme retrofit hydrogène, Retrofuture vise une installation en régione Occitanie. Le calendrier est chargé puisqu'il faut trouver le lieu d'implantation, l'aménager, tout en lançant le bureau d'étude interne puis homologuer les premiers modèles. Pour la livraison des premiers modèles, Retrofuture vise la fin 2021, dans un peu plus d'un an donc.

Arnaud Pigounides, fondateur de Retrofuture et co-président de l’association AIRe (Acteurs de l'Industrie du Rétrofit électrique) : ''Nous n’avons pas attendu le plan hydrogène du Gouvernement pour lancer la réflexion d’un département hydrogène. L’enjeu est désormais de taille et il est temps de se lancer. Le choix de la région Occitanie, qui se place en véritable moteur et ambassadrice de l’hydrogène en France, est pour nous évident. Notre but est de nous positionner en tant qu'acteur majeur du secteur hydrogène en Occitanie et de le développer, en y associant les sociétés, startups et collectivités clés du territoire".

 Lire également :

 Allemagne : projet de production d’hydrogène via la RDC

La République démocratique du Congo (RDC) et l’Allemagne pourraient bâtir ensemble un partenariat énergétique qui verrait le pays d’Afrique centrale fournir l’énergie hydraulique capable de produire de l’hydrogène vert pour les plans allemands de décarbonisation.

Notre avis, par leblogauto.com

Le retrofit électrique des véhicules anciens, qu'il soit à batterie seule ou à batterie et pile à combustible, suscite le débat. En France, la question des véhicules d'époque est sensible avec certaines personnes qui considèrent que l'on ne peut pas toucher à la configuration d'un véhicule. Et cela ne changera pas avec le retrofit hydrogène d'une Citroën DS.

En revanche, "retrofiter" un utilitaire ou un camion pour prolonger la vie de la caisse et ainsi éviter une pollution de construction tout en permettant un accès aux zones de circulation restreinte n'est pas aberrant. Reste à voir le prix de cette transformation ainsi que les caractéristiques techniques des kits de conversion qui seront proposés par Retrofuture.

Sinon, pour ceux qui ont un Kangoo Z.E. par exemple, ils peuvent faire installer un kit hydrogène de chez Symbio (Michelin). Reste encore et toujours le problème du réseau de stations.

(*) RETROFUTURE Electric Vehicles (REV)

Pour résumer

Retrofuture (REV group *) est l'un des acteurs de premier plan du retrofit électrique en France. Le groupe lance son département dédié à l’hydrogène.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.