Lancer le diaporama
Aero
+10
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Marques disparues, épisode 33 : Aero

Derrière les fleurons Skoda et Tatra, la Tchécoslovaquie comptait d'autres constructeurs, dont Aero, surtout connu pour ses productions aéronautiques, mais qui s'essaya à l'automobile.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Un constructeur d'avions

Aero nait en 1919 à Prague sous l'impulsion du Dr Vladimir Kabès, soit quasiment en même temps que la jeune république tchécoslovaque, qui est proclamée fin 1918 sur les ruines de l’Empire austro-hongrois démantelé à l’issue de la Grande Guerre. Multiethnique, ce grand état d’Europe Centrale veut se doter rapidement d’une armée moderne.

Aero est d’abord un fabricant d’avions, qui produit tout au long des années 20 des biplans, qui sont pour la plupart dérivés d’avions allemands de la marque Hansa-Brandenburg.

Premiers modèles

En 1929, Aero se lance dans l’automobile avec la Type 10 qui ressemble davantage à un quadricycle. La Type 10 dispose d’un moteur monocylindre à deux temps de 494 cm3 avec refroidissement par eau, produisant 10 ch pour 70 Km/h de vitesse de pointe, le tout avec une boîte de vitesses à 3 vitesses à un essieu arrière sans différentiel. Le Type 10 était vendu en roadster, cabriolet et coupé. La production a duré quatre ans, se terminant en 1932 avec 1 358 exemplaires construits.

Aero monte petit à petit en puissance, avec la Type 18 en 1931, équipée d’un bicylindre 660cc de 18 chevaux, des freins améliorés aux quatre roues, sous la forme d'un roadster 3 places et d'une berline 4 places. Basé sur le Type 18/662, la Type 20 de 1933 était équipée d'un plus gros moteur de 1,0 litre de 999 cm3 et 26 ch qui propulserait la voiture à une vitesse maximale de 100 km/h. La production atteint 2 546 exemplaires. Un exemplaire participe au rallye Monte-Carlo 1934, terminant à une probante 9ème place, mais 1ère dans la classe de moins de 1 litre de cylindrée.

Une Type 50 rare mais remarquable

C’est avec la Type 30 qu’Aero rencontre un succès plus prononcé. Toujours dotée d’un moteur bicylindre de 998 cm3 et 26 ch, c’est une traction avant avec une suspension entièrement indépendante. La voiture pouvait atteindre 105 km/h. Le Type 30 était le modèle Aero le plus fabriqué, et la production a atteint 7 780 exemplaires avant la fin de la fabrication en 1940. 500 autres ont été produites après la guerre avec une nouvelle conception de radiateur, mais ont été arrêtées en 1947 lorsque l'entreprise a été nationalisée.

Le dernier et le plus grand modèle Aero était le Type 50 annoncé en 1936 et fabriqué jusqu'en 1942. Le modèle était d’une grande modernité pour son temps. C’était une traction avant avec un moteur à deux temps quatre cylindres de 1997 cm3 de 50 ch pour une vitesse de pointe de 130 Km/h. Le moteur avait aussi deux carburateurs, une tête en aluminium et un distributeur quadruple à quatre ensembles de points, de sorte que chaque cylindre est chronométré individuellement. Son style était particulièrement réussi, surtout les six exemplaires qui ont été carrossés par le tchèque Joseph Sodomka, qui leur donna un style baroque incroyable avec l’énorme capot avant en forme de proue de navire, ses carénages de roues en goutte d’eau avec les phares intégrés.

De l'occupation nazie au bloc de l'est

De toute façon, avec l’annexion des Sudètes puis l’invasion de la Bohème-Moravie en mars 1939 par la Wehrmacht, Aero est intégré au complexe militaro-industriel du Reich et produit des véhicules adaptés aux besoins militaires. Elle est aussi utilisée comme sous-traitant pour l’industrie allemande, réalisant des fuselages pour Focke-Wulf.

En 1947, Aero est nationalisé par le régime communiste de la République Tchécoslovaque, et la marque se focalise sur sa vocation initiale de fabricant d’avions militaires, ce que le constructeur continue de faire encore aujourd’hui. Néanmoins, entre 1946 et 1952, Aero a produit la Minor, qui avait été conçue à l’origine par les ingénieurs de Jawa Motors en secret pendant l’occupation allemande de la Tchécoslovaquie. Dotée d’un moteur à deux cylindres et deux temps avec une cylindrée de 615 cm3 et une traction avant, La voiture pouvait atteindre 90 km/h.

L'Aero Minor était une voiture plutôt réussie, avec sa faible consommation de carburant et sa longue durée de vie. Au total, 14 178 voitures ont été produites, la moitié des voitures ont été exportées vers 23 pays, principalement vers les Pays-Bas, la Belgique, la France, la Suède, l'Autriche et la Suisse. En 1947, le célèbre voyageur František Alexander Elstner partit de Prague pour l'Afrique à travers le Sahara jusqu'au golfe de Guinée et retour. En 1948, un autre Aero Minor a atteint le cercle polaire arctique en étant la première voiture à atteindre ces endroits en hiver. La voiture a également connu du succès dans les compétitions automobiles et sur les circuits. Une version sportive Aero Minor Sport a participé aux 24 Heures du Mans en 1949, et d'autres versions ont écumé les pistes en Europe de l'est, parfois avec des calandres à l'aéro...particulière.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Fondée en 1919 à Prague, Aero est d'abord connu en tant que constructeur aéronautique, qui équipe encore aujourd'hui l'armée de l'air de la République Tchèque. Avant-guerre, l'entreprise s'est également aventurée dans la production automobile.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos