Credit Photo - Sean Bull Design
par Thibaut Emme

Porsche et Red Bull en F1 : c'est niet !

Alors que cela a été annoncé depuis plusieurs semaines, l'officialisation de l'arrivée de Porsche en F1, en tant que co-propriétaire de l'écurie Red Bull tardait à venir. Et pour cause puisqu'elle est annulée purement et simplement.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

A Spa pour le Grand Prix de Belgique 2022, plusieurs observateurs avaient trouvé cavalier que Audi fasse l'annonce de son arrivée en Formule 1 à partir de 2026 avant Porsche qui pourtant était le plus attendu, étant "parti" plus tôt dans cette course à l'échalote. Aujourd'hui, on apprend officiellement que les discussions entre Porsche et Red Bull ont achoppé !

En effet "Durant les derniers mois, Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG et Red Bull GmbH ont mené des discussions sur la possibilité d'une entrée de Porsche en Formule 1. Les deux sociétés en sont arrivées à la conclusion commune que ces négociations ne seront pas poursuivies".

Ces discussions portaient sur une arrivée de Porsche, non pas en simple fournisseur du groupe moteur à Red Bull, mais en tant que partenaire sur un pied d'égalité avec l'écurie autrichienne. En clair, Porsche voulait non seulement prendre 50% de Red Bull Powertrains, l'entité chargée des moteurs de F1, mais également 50% de l'écurie.

Et c'est sur ce point que les discussions ont capoté. En effet, Red Bull tient à son indépendance et ne se voyait pas partager le pouvoir sur l'écurie, fut-ce avec un partenaire prestigieux comme Porsche. Quid maintenant ? Porsche continue d'affirmer que les nouvelles règles moteurs restent intéressantes et qu'une arrivée en F1 est toujours regardée.

Notre avis, par leblogauto.com

Les règles sont peut-être intéressantes comme le dit officiellement Porsche, cependant le fait d'être "simple" motoriste ne semble pas leur seoir. En termes de retombées ce n'est pas la même chose (demandez à Honda) et surtout, le budget pour créer ces motorisations hybrides ultra-fiables est déraisonnable par rapport aux retombées. Il est loin le temps où un V8 performant suffisait pour motoriser une écurie.

Désormais, si on n'a pas plusieurs écuries à motoriser, les frais sont considérables (demandez à Renault). 2026, c'est demain. Il y a encore du temps pour trouver une autre solution pour Porsche. Mais laquelle ? Il y a l'écurie Williams qui pourrait vouloir se marier a un grande constructeur. Cependant, Porsche le veut-il ? Le nom est prestigieux mais les résultats faméliques. Le nom de Red Bull est bien plus ronflant.

Bref, l'arrivée de Porsche est un vieux serpent de mer qui va et vient. Là, il s'en va...mais reviendra à coup sûr. En attendant, on peut relire l'épisode 1 de la série "ils se sont ratés" à propos de du moteur Porsche V12 en F1.

Pour résumer

Oubliez Red Bull Porsche pour 2026. Les discussions entre les deux entreprises n'ont pas abouti. Porsche voulait un pied d'égalité, Red Bull voulait rester maître à bord de son écurie.

Porsche reviendra sans doute avec un autre projet, mais lequel ? En attendant l'horloge tourne et la saison 2026 se prépare d'ici peu. Surtout avec la nouvelle règlementation moteurs qui bouleversera beaucoup de choses.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.