par Nicolas Anderbegani

Christian Horner bientôt prolongé chez Red Bull

Suite logique du titre mondial remporté par Red Bull avec Max Verstappen, le team manager Christian Horner devrait être renouvelé dans ses fonctions, au moins jusqu'en 2026.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Déjà 16 ans à ce poste

En poste depuis l'arrivée de Red Bull comme équipe de Formule 1 en 2005, Christian Horner a été prolongé selon les dernières indscretions des medias anglo-saxons bien informés. Helmut Marko, le fameux patron du programme de detection des jeunes pilotes, l'a également à moitié confirmé dans une interview : "Il est un patron d'équipe charismatique et au sein de toute l'équipe, ou au moins aux postes les plus élevés, nous voulons avoir de la stabilité pour les années de transition à venir, lorsque les nouvelles règles sur les moteurs (début 2026) puis sur les châssis arriveront. On aura un team solide pour y faire face. »

Patron emblématique, Horner a donné de sa personne cette année pour défendre les intérêts de l'équipe et a, tout comme Toto Wolff chez Mercedes, été une personnalité forte du championnat. Ancien pilote de F3000, il a été promu team manager à seulement 31 ans, ce qui en fit à l'époque le plus jeune à accéder à ce poste. Christian Horner poursuit donc au moins jusqu'en 2026, date à laquelle une nouvelle règlementation moteur entrera en vigueur. D'ici-là, il va continuer de superviser le développement du département moteur de Red Bull qui devient progressivement motoriste à part entière avec le retrait de Honda.

Une prolongation qui en appelle une autre

Ce renouvellement devrait s'accompagner logiquement de celui de Max Verstappen, qui est pour l'instant sous contrat avec le team autrichien jusqu'en 2023 inclus. Le tout frais champion du monde néerlandais a déclaré dans la foulée de son sacre qu'il voulait poursuivre avec Red Bull au moins "les dix prochaines années". Au-delà du contexte euphorique dans lequel ont germé de telles paroles, nul doute que Red Bull va sécuriser rapidement sa pépite au moins jusqu'à la fin de la période 2025, afin que ni Mercedes ni Ferrari ne puissent le récupérer.

2022, ou la hantise de l'écurie dominatrice

La Formule 1 reprendra rapidement ses droits après la trève des fêtes de fin d'année. Ferrari présentera mi-février sa nouvelle monoplace qui promet de "nombreuses innovations" selon les dires de Mattia Binotto, y compris dans le système de motorisation hybride. Ces derniers jours, une petite rumeur dans le paddock faisait état de deux équipes qui auraient trouvé "un truc" dans la nouvelle règlementation 2022 afin de faire la différence. Mercedes a reconnu ne pas avoir utilisé de jetons de développement cette saison et avoir tout injecté dans 2022.

Est-ce à dire qu'un remake du double diffuseur de Brawn en 2009 est à prévoir ? La domination d'une équipe est le scénario cauchemar de cette nouvelle règlementation pensée pour un spectacle plus resserré , mais nous connaissons le talent des ingénieurs pour trouver les "failles" et les précédents historiques, que ce soit en 2009 avec Brawn ou en 2014 avec Mercedes et l'entrée dans l'ère hybride.

Pour résumer

Suite logique du titre mondial remporté par Red Bull avec Max Verstappen, le team manager Christian Horner devrait être renouvelé dans ses fonctions, au moins jusqu'en 2026.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.