Minéraux pour VE : vers une hausse des prix face à la hausse de la demande ?
par Elisabeth Studer

Minéraux pour VE : vers une hausse des prix face à la hausse de la demande ?

Les véhicules électriques pourraient-ils créer l’exception en terme de dépendances aux matières premières et à leurs coûts ? Cela est loin d’être le cas selon BlackRock. Lequel estime bien au contraire que la croissance de la demande mondiale pourrait entraîner une hausse durable des prix des minéraux de transition énergétique.
La demande croissante de minéraux nécessaires dans les installations d'énergie renouvelable, les véhicules électriques et d'autres technologies vertes pourrait entraîner une augmentation durable des prix de nombreuses ressources, telles que le cobalt, le cuivre ou le nickel, a déclaré Evy Hambro de la société d'investissement BlackRock au journal Handelsblatt, s’exprimant dans le cadre d’un entretien.

Zapping Le Blogauto Essai de la Honda CRV, PHev 2024

Vers une hausse des prix due à une éventuelle pénurie ?

« La transition énergétique rendra notre économie beaucoup plus gourmande en ressources », estime ainsi Hambro.

Les délais nécessaires pour rendre opérationnels les projets d'extraction minière étant importants, le gestionnaire du portefeuille s’interroge sur un futur manque d’adéquation entre l'offre et la demande, laquelle s’avère en hausse à l'échelle mondiale.

Selon lui, cela pourrait conduire à un super-cycle de hausses durables de prix pour les matériaux ne pouvant pas être aisément remplacés. En outre, a-t-il fait valoir, l'utilisation de pétrole ou de gaz dans le processus d'extraction des ressources pourrait s'ajouter à l'empreinte carbone déjà importante des activités minières.

La sécurité d’approvisionnements remise en cause

La disponibilité des matières premières requises demeure trop souvent considérée comme un sujet sans inquiétude déplore encore l’expert. Il considère en effet qu’une forte dépendance à l'égard de fournisseurs individuels, tels que la Chine, rendait à long terme discutable la garantie d’un accès sécurisé.

Alors que la Chine elle-même importe de nombreuses ressources essentielles, son influence est largement basée sur « le milieu de la chaîne d'approvisionnement », en transformant les matières premières en produits intermédiaires, estime également Hambro. Rappelant que les gouvernements occidentaux, en particulier les États-Unis, ont commencé à remettre en question cette position dominante en investissant dans leurs propres capacités de traitement.

Vers une concurrence forte pour certains matériaux

Les besoins en matières premières de la transition énergétique pour construire des millions d'installations d'énergie renouvelable, l'introduction de véhicules électriques à batterie et la pose de milliers de kilomètres de nouvelles lignes électriques devraient entraîner une concurrence féroce pour certains matériaux estime encore le spécialiste.

Lequel tient à souligner qu’outre l'augmentation du nombre de fournisseurs possibles et l'amélioration des capacités nationales de traitement, de meilleures méthodes de recyclage des matières premières déjà disponibles au cours du cycle économique ont été identifiées comme une mesure clé pour une meilleure sécurité d'approvisionnement.

Plusieurs grandes économies de l'UE, dont la France, l'Allemagne et l'Italie, ont d’ores et déjà annoncé des mesures visant à mieux coordonner leur approvisionnement en matières premières critiques, y compris la création d'achats conjoints de ressources nécessaires dans les économies européennes.

Sources : BlackRock, Handelsblatt

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Les véhicules électriques pourraient-ils créer l’exception en terme de dépendances aux matières premières et à leurs coûts ? Cela est loin d’être le cas selon BlackRock. Lequel estime bien au contraire que la croissance de la demande mondiale pourrait entraîner une hausse durable des prix des minéraux de transition énergétique.

La demande croissante de minéraux nécessaires dans les installations d'énergie renouvelable, les véhicules électriques et d'autres technologies vertes pourrait entraîner une augmentation durable des prix de nombreuses ressources, telles que le cobalt, le cuivre ou le nickel a déclaré Evy Hambro de la société d'investissement BlackRock. La disponibilité des matières premières requises demeure trop souvent considérée comme un sujet sans inquiétude déplore encore l’expert. Il considère en effet qu’une forte dépendance à l'égard de fournisseurs individuels, tels que la Chine, rendait à long terme discutable la garantie d’un accès sécurisé.

Alors que la Chine elle-même importe de nombreuses ressources essentielles, son influence est largement basée sur « le milieu de la chaîne d'approvisionnement », en transformant les matières premières en produits intermédiaires, estime également Hambro. Rappelant que les gouvernements occidentaux, en particulier les États-Unis, ont commencé à remettre en question cette position dominante en investissant dans leurs propres capacités de traitement.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.