Accueil Audi Restylage : l’Audi A8L « Horch » sort le grand luxe

Restylage : l’Audi A8L « Horch » sort le grand luxe

0
8
PARTAGER
Audi

Après la sortie de la nouvelle Mercedes Classe S Maybach, Audi se devait de répliquer en attendant la nouvelle génération de son vaisseau amiral A8L, spécialement dédié au marché chinois friand de grosses berlines statutaires aux places arrière à rallonge.

Plonger aux racines

Audi a dévoilé en Chine la mise à niveau de la version allongée A8L de la limousine allemande lancée en 2017. Cette version baptisée « Horch » ravive ainsi le nom de ce constructeur allemand historique fondé par August Horch. Celui-ci, évincé par les autres actionnaires en 1909, rebondit en créant en 1910 une autre marque, Audi. Ironie du sort, Horch et Audi fusionnent ensemble avec DKW et Wanderer pour constituer dans les années 30 la marque Auto-Union. Horch était un constructeur qui se distinguait par des modèles d’excellente qualité de fabrication et luxueux, avant de disparaître officiellement en 1956.

L’A8L Horch arbore sans surprise un design d’un grand classicisme qui sied à l’image statutaire de ce segment. La voiture a un empattement plus long de 130 mm par rapport à l’A8 ordinaire, tandis que la longueur est de 545 cm. Toutefois, son look extérieur se démarque par de nombreux éléments chromés, tels que la calandre, des jantes pleines de 20 pouces au design vintage » ainsi qu’un logo Horch apparent sur les roues, les montants C et les ailes avant.

Luxe et confort maximal pour les passagers

L’intérieur fait la part belle au luxe et au confort avec une paire de sièges arrière coupés en deux par une longue console centrale qui abrite un réfrigérateur, des porte-gobelets et des lunettes spéciales, ainsi qu’un accoudoir avec écran tactile et un ensemble de commandes pour les sièges réglables. Les sièges et les panneaux de porte sont dotés d’un matelassage en diamant unique, sans oublier l’abondance de bois véritable et de garnitures en aluminium. Chaque passager arrière reçoit un écran sur le dossier du siège devant lui. D’autres touches uniques incluent une paire d’oreillers pour les sièges arrière et l’inscription « Horch » en relief dans l’accoudoir.

Sont également mentionnés par Audi des couleurs exclusives (vert et gris), des phares Matrix LED, des feux arrière OLED, des commandes vocales, un parking à distance, un système de son stéréo B&O 3D, un écran central d’infodivertissement à l’arrière pour contrôler diverses fonctions, une suspension active, sans oublier évidemment de très nombreux systèmes de sécurité et d’aide à la conduite.

Du côté des motorisations, on trouve un V6 essence à hybridation légère de 340 chevaux et 500 Nm de couple. Cette unité est associée à la transmission automatique à huit rapports et au système Quattro. L’Audi A8 L Horch fera ses débuts publics au salon de l’automobile de Guangzhou.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Restylage : l’Audi A8L « Horch » sort le grand luxe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Je connaissais un peu la marque Horch comme concurrent des Maybach et Mercedes avant-guerre… Et comme auto « standard » des généraux allemands pendant la guerre.
Néanmoins, en cherchant sur le net, j’ignorais l’existence de La Horch 830 du Général De Gaulle…
Après-guerre, nous n’avons pas utilisé comme prise de guerre que des avions, navires… 😉
https://www.retropassionautomobiles.fr/2020/06/horch-830-general-de-gaulle/

greg
Invité

Bel effort, mais ils sont encore loins de la debauche que nous offre Maybach, il suffit de comparer les sieges.

Arapao
Invité

Comme pour Maybach, nom désormais bien identifié, ces blasons ressuscités n’ont-ils pas vocation à devenir des marques ?
Maybach « by Mercedes-Benz », Horch « by Audi ».
Cela me fait toujours étrange de voir plein de logos MM avec en même temps l’étoile Mercedes.
Réservée au marché chinois cette Audi haut de gamme, on voit vers où bascule le monde…

gigi4lm
Invité

Maybach a été il y a peu ressuscitée par Mercedes comme une marque à part entière, l’étoile ayant disparue de la calandre.
Mais Mercedes a fait « reressusciter » la marque comme une simple déclinaison (très) haut de gamme de la Classe S.
Comme AMG … il y a bien longtemps.

SGL
Invité

Oui OK @gigi4lm
Mais je ne comprends pas trop le rapport AMG qui était un préparateur et une écurie de courses sur base Mercedes… Pas vraiment une marque à l’origine !
… Même pas comme Abarth qui faisait quand même des modèles propres… Un peu !

greg
Invité
L’ experience Maybach en tant que marque a part fut un echec, la Maybach Manufaktur (a la base le double M voulait dire Maybach Motorenwerke) manquait singulierement de legitimite et d’ identite aux yeux des clients. La nouvelle approche est assez maligne car reposant sur un produit a l’image en beton et permettant des marges plus elevees que sur une marque propre. Ensuite, les chinois en raffollent car cela fait moins ostentatoire qu’ une Bentley ou Rolls-Royce, plus de 50% des Maybach partent en Chine. Pour AMG c’ est effectivement un preparateur devenu une sous-marque qui devient un constructeur a… Lire la suite >>
Arapao
Invité

Oui, Maybach en 2002 n’était plus connue, et les premiers modèles 57/62 ont été un échec commercial. Mais aujourd’hui, la donne a changé et les modèles actuels pourraient sortir sous la marque Maybach, en communiquant clairement Maybach « by Mercedes-Benz ».

Laportino
Invité

Fun fact que certains connaissent sans doute : Horch veut dire « écoute » en allemand, Audi veut dire « écoute » en latin : August était taquin !
Perso, j’attends la Audi A1 d’entrée de gamme « DKW » avec le 1.0 TSI deux temps.

wpDiscuz