Accueil Historique Nouvelle Lamborghini Countach : réelle ou éphémère ?

Nouvelle Lamborghini Countach : réelle ou éphémère ?

0
13
PARTAGER

Cette année, nous fêtons les (presque) 50 ans de l’une des plus belles Lamborghini, la Countach (*). Mise en poster sur tout un tas de murs de chambre d’adolescent, la nouvelle Lamborghini Countach s’annonce.

La marque au taureau reste bien énigmatique sur cette nouveauté puisqu’à part une vidéo rappelant son côté iconique et une phrase : « L’avenir est notre héritage. Et la nouvelle Lamborghini Countach arrive. Restez à l’écoute… », il n’y a rien d’autre. Enfin si, une autre version de l’introduction : « Nous réalisons les rêves. Nous l’avons fait avec la Countach classique dans les années 1970. Et on recommence. La nouvelle Lamborghini Countach arrive ».

Bref, cela laisse le champ libre à toutes les suppositions. Est-ce que pour l’anniversaire de sa Countach, Lamborghini va en montrer une évocation moderne qui restera lettre morte et simple concept ? Ou bien la marque veut-elle réellement donner une descendante à la Countach (ce n’est pas dans l’habitude de Lamborghini de reprendre les noms passés) ?

En tous les cas, si on suit la logique actuelle de Lamborghini, cette nouvelle Countach sera hybride. Le V12 de 6,5 litres atmosphérique sera associé à un moteur électrique. Et pourquoi pas la motorisation de la Lamborghini Siàn ? Pour rappel, dans la Siàn, le V12 est associé à un moteur électrique de 34 chevaux, fonctionnant en 48 volts. Il est intégré à la boîte de vitesses et est alimenté par un supercondensateur. Moteur+supercondo ne pèsent que 34 kg. Le tout est logé entre l’habitacle et le moteur thermique pour ne pas trop toucher à la répartition des masses.

Stephan Winkelmann, le patron de Lamborghini, a récemment déclaré qu’un nouveau véhicule aurait la technologie hybride de la Siàn. Et si c’était cette nouvelle Countach ? Réponse sous peu.

Notre avis, par leblogauto.com

Toucher à une icône automobile comme la Countach, c’est comme de dire « je vais peindre la Joconde moderne ». Cela va forcément faire des déçu. S’appuyer sur un nom prestigieux comme Countach permet de trouver un peu de légitimité (si besoin était). Cependant, c’est à double tranchant et Lamborghini en faisant référence à la « nouvelle Countach » ne veut peut-etre pas dire que ce véhicule s’appellera Countach.

A moins que ce ne soit qu’un concept anniversaire (restomod électrique ?) et que le modèle hybride à venir promis par Winkelmann n’est pas celui-là.

Notes

(*) La Lamborghini Countach date de 1974. Mais, en 1971, il y a 50 ans donc, la marque présente la LP500, un concept présenté dans le cadre du Salon de Genève. L’étude plait tant que la mise en série est alors décidée. Dessinée par Marcelo Gandini (papa de la Miura et de la BX entre autres), la Countach va connaître plusieurs déclinaisons, de la pure LP400 aux lignes « miuresques », à la LP 5000 QV et ses énormes appendices aérodynamiques. Ici, on semble plus être sur une « nouvelle » LP400.

Illustration : Lamborghini

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Nouvelle Lamborghini Countach : réelle ou éphémère ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

La Countach avait marqué le changement d’ère chez Lamborghini en 1970.
Il serait judicieux qu’elle soit maintenant totalement électrique sur la base de Rimac pour marquer le changement de génération

Invité

Non un V12 atmo

gigi4lm
Invité

Pas tout à fait @SGL.
Changement d’ère, oui mais esthétique. Mécaniquement la Countach était la continuité de la Miura. La rupture était essentiellement dans le style : fini les formes douces, place à la ligne en coin et le profil taillé à coup de serpe.
La nouvelle devrait appliquer un principe inverse : On garde la ligne générale pour qu’elle soit clairement identifiable mais on change tout en dessous selon une technologie plus actuelle.

SGL
Invité

Oui effectivement, mais comme le style est avant tout une resucée de l’ancien modèle… La révolution doit être effectivement sous le capot…. Un PHEV à minima, à défaut d’une VE.

gabriel
Invité

la countach avait le moteur en transversal comme la miura?
j’aurai tendance à parier pour une voiture électrique. ya juste le « rester à l’écoute » qui ne colle pas.

Chusky
Invité

Rien que le nom vend du rêve, ça part de là !

Carlito
Invité

La nouvelle Countach, ce n’est pas la Cybertruck?

Michel Guesdon
Invité

Une joconde, Dalida, la venus de milo… autant d’images féminine qui ont fait rêver les hommes. Nul doute que ce ne sera pas un revival à la mode future renault 5 électrique… étonnant parallèle que cette Countach et la Super 5 qui ont été toutes deux chapeautées par le Génial MARCELLO GANDINI.

Will
Invité

Pourquoi « nul doute » ? C’est peut-être justement la même démarche niveau marketing : Aller chercher les clients en touchant la fibre nostalgique. Ceux qui avaient des posters à l’époque ont du blé pour l’acheter aujourd’hui (bien plus nombreux pour la R5 que la Countach, mais même tranche d’âge).
Ou alors je n’ai pas compris la formulation.

DiZeL
Invité

bof, vu comment la Countach a évolué en 30 ans, c’est pas si casse gueule que ça de proposer une version moderne. Qu’elle soit proche de la version épurée de 71 ou dans la lignée des excès des années 80, ça se justifie. Après, est ce qu’il y a un intérêt autre que commercial ? Ce qui serait vraiment casse gueule par contre c’est de refaire une Miura.

wpDiscuz