Accueil VW Nouveau VW Multivan T7 : PHEV pour la bonne cause

Nouveau VW Multivan T7 : PHEV pour la bonne cause

0
32
PARTAGER

Volkswagen présente le nouvel opus de son charismatique Multivan. Désormais, il est hybride rechargeable. Le pis-aller avant le 100% électrique ?

Cette génération de Multivan est entièrement nouvelle. Esthétiquement, le fourgon aménagé change du tout au tout. Finie la face avant d’utilitaire à peine retouchée. Ici, on a une signature lumineuse forte associée à une ligne de chrome qui sépare le véhicule en deux. C’est renforcé par la peinture bi-ton qui dynamise la silhouette massive. Le bouclier avant fait peut-être un peu trop massif avec sa grande grille qui déborde généreusement jusqu’aux ailes.

A l’arrière, on retrouve la caractéristique du Multivan, à savoir une face arrière bien carrée, bien verticale. C’est très important pour l’habitabilité. Pour arranger l’écoulement de l’air, on remarquera que la lunette arrière est encadrée par un généreux béquet ainsi que deux volets latéraux. Le but est de décoller l’écoulement laminaire où VW le souhaite et minimiser la traînée (et donc améliorer la consommation).

A l’intérieur aussi il y a du changement. On se croirait presque dans une berline classique. Il n’y a que les finitions qui trahissent un côté utilitaire comme sur la grande partie centrale qui regroupe les deux écrans (instruments et infodivertissement) avec une intégration « pas joli-joli ». Pour le reste, c’est clair, avec de la modularité (pas de levier pour passer de gauche à droite, tablettes escamotables, sièges pivotables à 180° et rabattables façon table, etc.). Le 3e rang est désormais fait de sièges individuels et non plus d’une banquette.

Les sièges sont montés sur rail ce qui permet là encore une grande souplesse. Le nouveau Multivan peut accueillir jusqu’à 4 m3 dans un espace « flexible ».

Un PHEV pour être un peu plus « propret »

Mais, donc, la révolution est sous le capot. Grâce à sa plateforme MQB, le nouveau VW Multivan T7 est disponible avec une motorisation hybride (e-hybrid) de 218 chevaux. Une batterie lithium-ion de 13 kWh rechargeable permet de suppléer le moteur thermique (un bloc TSI 1.4 turbo de 150 ch) avec un moteur électrique de 116 ch. Le Multivan devrait pouvoir parcourir environ 50 km en 100% électrique (chiffre non communiqué pour l’instant). Avec son PHEV, le T7 échappera aux malus CO2.

En plus de cette motorisation PHEV, il y aura au lancement deux motorisations turbo essence. L’une de 136 chevaux et l’autre de 204 ch. Ultérieurement, ils seront rejoints par un inévitable turbo Diesel (TDI) de 150 chevaux. Le Multivan actuel (T6.1) n’est plus disponible qu’en Diesel chez nous. Si même les fourgons se mettent à l’essence…

Le Multivan continue donc sa carrière en attendant d’être rejoint en 2022 par l’ID.BUZZ. Ce fourgon 100% électrique viendra-t-il lui tailler des croupières ? En tout cas avec sa version PHEV, le Multivan se rend un peu plus « propret » et en version campeur cela offrira sans doute de belles opportunités comme des prises d’appoint, la possibilité d’aller dans des zones « propres » grâce à la motorisation électrique (silencieuse en plus). On devrait aussi retrouver ce VW Multivan en navette VIP.

Illustration : VW

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Nouveau VW Multivan T7 : PHEV pour la bonne cause"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité
Les motorisations deviennent franchement inappropriées au nouveau paradigme imposé par les normes et ZFE. Ce véhicule lourd, de plus de 2 t sera appelé de faire très peu de villes beaucoup plus de route ou le diesel, faute de mieux, s’impose naturellement. Au lieu de cela, nous avons le PHEV essence, d’une autonomie symbolique en mode VE sur autoroute et d’une consommation gargantuesque dans 95 % du temps… je cherche le gain écolos dans l’histoire. Le diesel s’impose donc encore, à moins de l’utiliser comme une grosse Twingo. Problème de taille, vu qu’apparemment, il n’aura pas de PHEV diesel, les… Lire la suite >>
Commandant Tour
Invité

malheureusement, c ‘est la seule réponse possible a un probleme mal posé ….

Guillaume
Invité
Tout depend de l’utilisation faite du vehicule. J’envisage d’acheter un Van amenage en mini camping car (Style California) afin de m’evader hors des villes des que je le peux. Contraintes: – capable de franchir de grandes distances – capable de rester loin d’une prise plusieurs jours de suite tout en pouvant se deplacer, en montagne notamment, voire a l’etranger. – capable de remplacer mon vehicule « classique » actuel (je vais travailler essentiellement en velo, mais il me faut toujours un vehicule pour certaines choses), et donc d’acceder aux ZFE. Compte tenu de ces contraintes, seul l’hybride rechargeable EV+thermique fait sens. Les… Lire la suite >>
wizz
Membre
Non. Ce multivan en hybride rechargeable essence, et pas en PHEV diesel, ça peut paraitre débile. Mais il faut avoir une vision plus large, avoir une attitude de « gestion industrielle d’une entreprise » Pour nous Européens, et surtout Français, rouler en élect en ville. OK. Mais en dehors, devoir rouler en essence, c’est une hérésie vue le type de véhicule : un monospace, ou utilitaire. Mais si on pense qu’il n’y a pas que la France dans le monde, ni même l’Europe dans le monde, alors on voit que le diesel n’est pas partout considéré comme la sainteté. Si ce véhicule… Lire la suite >>
zeboss
Invité
@sgl : en effet l’hybride essence sur un parpaing impacte sérieusement la conso, tout comme la charge, le Ford Transit PHEV est sur ce point indicatif, plus de 10l dès que la batterie est à sec, et que le moteur tourne en générateur (Ford a choisi un mode prolongateur d’autonomie, sans doute encore moins efficient mais qui a l’avantage de rentrer sous un capot existant) le tout avec une autonomie EV quasi ridicule même en usage urbain. Le Diésel est sans doute la solution pour les utilitaires moyens, avant que l’H² propre ne puisse s’y substituer, (je serais sans doute… Lire la suite >>
SGL
Invité

Peut-être une révolution se prépare pour l’avenir de l’hydrogène… L’hydrogène naturel !
https://www.industrie-techno.com/article/hydrogene-naturel-batteries-lithium-ion-et-impression-3d-le-best-of-de-la-semaine.65779

SGL
Invité

D’accord, mais c’est présenté comme une nouvelle opportunité peu coûteuse et peu polluante !?
Certains parlent déjà de ça comme une révolution !
Moi, je ne prends pas parti, j’attends d’en savoir plus pour me faire mon opinion… j’attends de connaître l’ensemble des inconvénients pour pouvoir faire un (pré) bilan, mais l’on parle déjà de 4-5 puits d’extraction prévus en Australie.
Est-ce que c’est vraiment bien ?
Est-ce que ce n’est vraiment pas bien ? …et pourquoi ?

ema_
Invité

Si cette énergie fossile n’a pas d’impact sur le réchauffement climatique (c’est à dire qu’elle émet bcp moins de GES que les autres énergies fossiles), alors ça a du sens.

Autrement dit, le pétrole cumule 3+1 défauts
– Fossile (ressources limitées)
– Emetteur de GES (réchauffe la planète lors de sa combustion)
– Répartition géographique
– Crée une dépendance à l’énergie « gratuite » (ce qui ne serait pas grave, s’il n’y a avait pas les 3 pbs du dessus)

Si l’hydrogène fossile n’a que 2 défauts, et en particulier pas d’émissions de GES, alors pourquoi pas ? (à condition d’être vigilants sur le 4ème pb)

SGL
Invité
https://www.industrie-techno.com/article/l-excitation-monte-au-sujet-de-l-hydrogene-naturel-nous-avons-ca-sous-nos-pieds-depuis-le-debut-et-nous-ne-le-voyions-pas-lance-la-chercheuse-isabelle-moretti.65524 Extraits : « Par ailleurs de nombreux puits où nous trouvons de l’hydrogène aujourd’hui sont d’anciens puits pétroliers où cet hydrogène était présent sans que quiconque y accorde de l’importance. Il y a en ce moment une excitation qui monte : nous avons ça sous nos pieds depuis le début et nous ne le voyions pas » . » Le prix actuel de 2 dollar le kilo de l’hydrogène gris provient pour 1/3 de la chauffe à 800°C du méthane. Donc si nous extrayons l’hydrogène naturel comme le méthane, nous pouvons retirer ce tiers du prix » Pas mal… Lire la suite >>
ema_
Invité
oui, mais ça n’a rien à voir dans leur mode de fonctionnement et leur impact sur le réchauffement. il ne faut pas se tromper de causes dans les combats que l’on mène (ce qui n’empêche pas de mener plusieurs combats en //) la priorité, c’est lutter contre les GES « stables » (CO2, méthane, certains frigorigènes) ET pour la biodiversité. ensuite, on peut (doit) limiter le recours aux ressources fossiles, qui ne peuvent être que temporaires ET limiter les polluants court terme (particules fines, ..) . Mais on peut aussi limiter la diffusion de vidéos non sollicitées et pas très intéressantes, car… Lire la suite >>
SGL
Invité

Là, on parlait de capter du H2 sur des puits existants en faisant peu de dégâts supplémentaires… sans utiliser de l’énergie pour le créer.
Maintenant, je ne connais pas la quantité.
Mais en attendant, le H2, une fois qui existe… Son utilisation ne provoque pratiquement pas de pollution supplémentaire.
Sachant que dans tous les cas, l’utilisation du H2 va être certainement multipliée par 10 ces prochaines années.
Avoir du H2 presque gratuit est plutôt une bonne nouvelle !?

Amazon
Invité

Dans ce cas, pas de nucléaire non plus et l’electricité française monte dans les tours question CO2!

Amazon
Invité

VW ou Bosch?

SAM
Invité

Son seul défaut : son prix.
Pour le reste, cela donne envie.
Du coup Mercedes garde le partenariat avec VW?
Le prochain Vito en sera une extrapolation?
Car oui j’avais lu quelque part que le Vito est un dérivé lointain du VW et qu’un partenariat les engageaient.

C.Ghosn
Invité

Tu confond avec le Crafter qui 2tait un Sprinter sur la 1st Gen, Ensuite le Crafter partage sa PF avec MAn je crois.

Le Vito 1st gen n as rien partager avec les Transporter si ce n’est le VR6 2.8 ou 2.9

zeboss
Invité
Man appartient au groupe VW, donc normal que le Crafter devienne un TGE chez Man, la première génération était commune entre Crafter et Sprinter mais depuis il y a eu divorce et même si esthétiquement ils continuent de se ressembler, ils n’ont plus rien à voir, enfin en théorie. Le Vito ne doit rien il me semble au Transporteur, il est l’émanation du partenariat avec Mitsubishi, qui avait donner un engin cubique de petit volume, Le Vito étant disponible en TA ou PROP ce que n’est pas le Transporteur, sauf en 4*4 (mais en four-motion). Après dans l’automobile tout reste… Lire la suite >>
Torvi3000
Invité

C’est une sorte de Touran xxl en fait… mais ce n’est pas une mauvaise chose !

Enfin, enfin, il n’y a pas ce frein à main qui gêne entre les 2 sièges.

Vivement la version California.

panama
Invité

Il est quand même de plus en plus sexy. Certes les prestations routières (bruit, confort de roulement, tenue de route) sont très en deçà de celles d’un bon vieux SUV mais côté place à intérieurement c’est le champion.

Fonzie
Invité

Hummm…. Je le trouve très vulgaire. Les précédents étaient assez classes. Là on dirait un mec en jogging (qui ne fait pas de sport).
A voir en vrai.

SGL
Invité

Il est vrai qu’il fait très Chinois esthétiquement surtout la vue de 3/4 arrière !

beniot9888
Invité

Moi, il m’a fait penser à du Tuning japonais 🙂

wpDiscuz