Accueil Actualités Entreprise Taïwan : industrie des puces menacée par la sécheresse

Taïwan : industrie des puces menacée par la sécheresse

0
65
PARTAGER

Vers une immense pénurie de semi-conducteurs ? …. Alors que le secteur automobile tout entier est d’ores et déjà confronté à un manque criant de puces électroniques, le phénomène pourrait prendre une ampleur sans précédent. Une très sévère et critique sécheresse qui sévit à Taiwan met en effet en péril tout le secteur de fabrication très consommateur en eau.

La production de puces menacée désormais par le manque d’eau

Les fabricants du secteur technologique de Taiwan (producteurs de semi-conducteurs en tout premier lieu) redoutent désormais que leur production ne soit menacée par la pire sécheresse de l’île depuis des décennies. Un phénomène qui risque de provoquer davantage de troubles pour les chaînes d’approvisionnement mondiales déjà mises à rude épreuve par des pénuries de puces électroniques et d’autres composants clés.

Taiwan rationne l’eau

Fin février, le gouvernement taïwanais a resserré encore l’utilisation de l’eau dans plusieurs villes qui abritent un groupe de fabricants importants. Les usines de Taoyuan, Taichung, Hsinchu et Miaoli ont dû ainsi réduire leur consommation jusqu’à 11%, en plus d’une réduction de 7% demandée en janvier dernier.

Les fabricants des villes de Chiayi et Tainan – où Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) , le plus grand fabricant de puces sous contrat au monde, construit des processeurs pour iPhone – ont été invités à réduire leur consommation d’eau de 7%.

Une production de semi-conducteurs nécessitant des quantités massives d’eau

Taiwan est l’une des sources les plus importantes au monde de puces high-tech qui alimentent tout, des voitures et des téléphones aux serveurs et aux consoles de jeux. Mais la production de semi-conducteurs nécessite des quantités massives d’eau. Or, les réservoirs de Taiwan sont extrêmement bas et les autorités ont déjà réduit l’approvisionnement de l’agriculture pour soutenir l’utilisation industrielle et résidentielle.

TSMC a besoin de 156 000 tonnes d’eau par jour, soit environ un tiers de toute l’eau utilisée dans les principaux parcs scientifiques de Taiwan. La société a lancé des plans d’urgence depuis fin février pour mobiliser des camions pour approvisionner en eau les sites de production à travers l’île.

La qualité de l’eau « est extrêmement critique pour les lignes de production de puces et les processus de fabrication » explique les spécialistes du secteur. Ajoutant que cela pourrait affecter les performances du produit, et que cela « doit être manipulé avec beaucoup de soin ».

Des camions-citernes pour maintenir la production

« Jusqu’à présent, la situation est gérable, mais s’il ne pleut pas correctement et continue comme ça jusqu’à la fin du mois de mai, ce serait un vrai gros problème » estime une source proche du dossier.

TSMC a des contrats à long terme avec des entreprises de camions-citernes, qui fournissent de l’eau souterraine et de l’eau de puits que le fabricant de puces utilise pour compléter l’eau des réservoirs en période de pénurie.

Le fabricant de puces n ° 2 de Taiwan, United Microelectronics, a lui aussi fait appel à des camions pour fournir de l’eau pour soutenir sa production.

Winbond, dont la production se situe principalement dans la ville centrale de Taichung, a également prévu des tests de camions-citernes supplémentaires. Le fabricant de puces a d’ores et déjà établi un plan de continuité de ses activités pour fonctionner normalement si la situation se détériore et que le taux d’économie d’eau doit atteindre 25%.

AU Optronics, un fournisseur d’écrans Apple et Tesla, a préparé une série de mesures pour économiser l’eau si la situation s’aggrave, y compris la réduction de l’utilisation dans la fabrication, les restaurants et les toilettes des employés, afin de maintenir ses opérations en marche.

Unimicron, le plus grand fabricant au monde de panneaux de film pour les puces informatiques automobiles haut de gamme utilisées dans les stations de base 5G – a déclaré que la pénurie d’eau constituait un problème, en particulier autour de Hsinchu, au cœur de l’industrie des puces .

Taïwan avait préalablement promis de doper sa fabrication de puces automobiles

Les problèmes d’eau surviennent alors que le secteur des puces se bat contre des pénuries mondiales. Pour y faire face, Taïwan a promis d’aider des pays tels que les États-Unis, l’Allemagne et le Japon en accélérant la fabrication de puces automobiles. Objectif : atténuer une crise mondiale qui a déjà frappé la production de nombreux constructeurs.

Vers une réduction de la capacité de production due à la pénurie d’eau ?

« Toutes les industries se demandent si la situation sera bientôt soulagée. (…) Personne ne veut voir le pire des cas où quiconque serait obligé de réduire sa capacité de production en raison de problèmes d’eau », a déclaré un dirigeant de Winbond, un éminent fabricant de puces.

Les grands utilisateurs industriels seront contrôlés chaque semaine pour s’assurer que les objectifs sont atteints, a déclaré un haut responsable du gouvernement à Nikkei Asia.

60 jours d’eau en stock …

Taiwanstats, un site de données ouvertes, a cité des données de l’Agence des ressources en eau de l’île montrant que ces réservoirs ne pourront fournir de l’eau que pendant 30 à 60 jours à moins qu’il y ait suffisamment de précipitations à temps pour les reconstituer.

Taiwan enregistre généralement en moyenne au moins trois typhons par an, apportant des pluies indispensables, mais aucun n’a frappé l’île en 2020. Le niveau d’eau moyen des réservoirs du pays est inférieur de 1000 millimètres à celui d’il y a un an, selon l’Agence des ressources en eau.
Pour maintenir le secteur de la fabrication technologique en marche, l’administration Tsai Ing-wen utilise depuis le 1er février une nouvelle canalisation d’eau afin de soutenir Hsinchu. Le gouvernement a également approuvé fin 2020 un plan d’urgence pour construire une usine de dessalement en moins de 70 jours afin de fournir plus d’eau. L’usine a été mise en service fin février.
« Le changement climatique est dynamique et nous devons toujours anticiper le pire des cas. Le gouvernement s’y prépare et essaie d’augmenter l’offre depuis l’année dernière, mais nous avons également besoin non seulement des fournisseurs, mais de tout le monde dans le pays pour aider à conserver l’eau, car les ressources sont limitées et précieuses », a déclaré Water Resources Agency.

Notre avis, par leblogauto.com

Industrialisation à outrance qui provoque un changement climatique … lequel pénalise à son tour l’industrie …. Effet boomerang de Dame Nature … Ou quand l’Homme joue un peu trop à l’apprenti sorcier …

Sources : Nikkei

A lire également :

. Pénurie de puces : l’Allemagne exhorte Taïwan à produire plus

. La production en Chine ralentie faute de puces, alarme VW 

 

Poster un Commentaire

65 Commentaires sur "Taïwan : industrie des puces menacée par la sécheresse"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Will
Invité

156000 tonnes par jour ? Ils en font quoi ??
La racine cubique donne un cube de presque 54m de côté, de quoi englober 2 arcs de triomphe.

Elisabeth S.
Invité

Je confirme le chiffre …. exorbitant.

Elisabeth S.
Invité

Semiconductor manufacturing is therefore a water-intensive operation, and the industry spends approximately $1bn on water and wastewater systems and services annually[vi]. A single manufacturing plant (“fab”) can use 2-9 million gallons of water per day[vii]. Intel, the world’s largest semiconductor manufacturer, withdrew 9 billion gallons of water in 2015[viii], the equivalent of ~75 thousand American families’ normal water use[ix]. Issues with water supply can severely reduce fab yield or shut down a plant.

Nithael70
Invité

Ca passe dans les machines. Rinçage des wafers entre chaque étapes du Chemical Mechanical Process…

Malco
Invité

Il faut imaginer l’effet d’une poussière de 100µm sur un wafer couvert de transistors de 10nm. On n’imagine pas la quantité de nettoyages nécessaires entre chaque étape (de mémoire ~200 opérations process dont ~50 sont des nettoyages)

JF
Invité

Il est temps que l’espèce humaine soit décimée … avant qu’elle ne décime la planète !

domdom
Invité

Nous sommes la seule vraie espèce animale nuisible

Klogul
Invité

quelle belle mentalite du pseudo eugenisme nazisme… si vous vous sentez de trop pas besoin d entrainer les autres dans votre extremisme malsain

Guallaume
Invité

Vous n’avez pas d’autres arguments que le recourt au point Godwin, le recourt au nazisme ?!?!
C’est dommage, d’arriver à une telle extrémité…

Klogul
Invité

en meme temps face a extremisme comme celui que repondre de plus…

Will
Invité

Je dirais que c’est plutôt de la misanthropie, pas du nazisme de près ou de loin.

Koko
Invité

Marre de voir la tête de Florent Malouda ?
Installez Firefox en mode « strict » !
Pas de pub, pas de démarrage automatique de la vidéo, juste un petit clic pour fermer la fenêtre du lecteur vidéo.

Thibaut Emme
Admin

Sachant qu’il n’y est plus…

Koko
Invité

Cher monsieur Emme
Vos lecteurs ont du supporter, endurer la présence de la vidéo de Florent Malouda pendant TELLEMENT longtemps.
Un minimum de respect et d’empathie pour eux de votre part serait bienvenue.
Apparemment c’est trop vous demander…

Mwouais
Invité

Moi je commençais à aimer cet homme, pourtant footballeux me dit on.

Syndrome de Stockholm ?

Mais il paraît malvenu d’encore évoquer ce lecteur lecteur peu supportable alors, ayant trop donné hier, je laisse le relais à d’autres…

Malco
Invité

Ce pauvre M.Malouda, qui maintenant se fait agresser en rue par les lecteurs LBA furieux 😉

Koko
Invité

@David Koskas
In your face…

Boris Janssen
Invité

Assez curieux qu’avec leur compétence ,ils ne recourent pas à la désalinisation de l’eau de mer ,comme dans les pays du Golfe et en Israël.

Oscinho
Invité

Taiwan est un pays sub-tropical, très humide et avec beaucoup de pluie. Jusqu’à il y a quelques années ils n’ont jamais sentie le besoin d économiser l’eau vue que l’eau ici n’est pas chers du tout. Malheureusement l’été dernier il n’y a u aucun typhon pour remplir les réservoirs, et voila le résulta.

Malco
Invité

Il vont probablement y arriver. Ce n’est certainement pas un problème de compétence, mais de coût, d’investissement et d’énergie.

wpDiscuz